Recyclage d’eaux usées et capture du CO2 avec CarbonCure Technologie

Le système breveté par CarbonCure

CarbonCure Technologie est un procédé qui permet de capter du CO2 dans le béton via des injections d’oxygène. Ce procédé est testé pour la première fois en Europe grâce à un partenariat avec Edilteco et BML.




Eliminer le carbone de la construction est l’un des nouveaux défis des entreprises de construction depuis la mise en place de la RE2020. La capture de CO2 dans le béton est une des nouvelles méthodes qui permettent de décarboner efficacement le béton. CarbonCure Technologies a développé un procédé inédit qui permet non seulement de capturer le CO2 dans le béton, mais en plus de réutiliser efficacement les eaux usées et les résidus de béton issus des centrales à béton.

 

L’entreprise CarbonCure, créé en 2012, vient du Canada. Après s’être développée en Amérique du Nord, son procédé arrive en France via un partenariat avec le fabricant Edilteco.

 

C’est près de Lyon, dans une centrale à béton BML (spécialiste du béton prêt à l’emploi en Auvergne-Rhône-Alpes et partenaire d’Edilteco) que les procédés CarbonCure sont actuellement testés depuis fin 2023. Une première en Europe.

 

Les eaux usées, une problématique pour les centrales à béton

 

"Le traitement des eaux chargées est très prometteur car il répond à une problématique des centrales à béton aujourd’hui", s’enthousiasme Franck Pied, directeur marketing et technique d’Edilteco.

 

En effet, dans toutes les centrales à béton, le lavage des cuves des camions toupies pour éliminer les résidus de béton non-utilisé conduit bien souvent à une utilisation importante d’eau. Malgré l’utilisation de bassins récupérateurs pour séparer les eaux usées des particules de matière, il n'est généralement pas possible de réutiliser les eaux usées telles quelles, car elles présentent souvent une densité et un Ph variable. Les centrales doivent donc recourir à de l’eau propre pour stabiliser ces eaux.

 

Mais le procédé CarbonCure permet de changer la donne, ainsi que nous précise Edilteco dans un communiqué : "L’ajout de CO2 stabilise la densité de l’eau chargée, lui conférant une homogénéité essentielle à sa réutilisation, la préparant ainsi à une réintégration efficace dans le processus de production de béton et dans le respect des critères chimiques et mécaniques de la norme NF EN 1008". Ainsi, non seulement le poids carbone du béton ainsi créé diminue, mais également la consommation d’eau propre de la centrale.

 

De plus, CarbonCure permet de transformer les matières solides récupérées après le lavage des camions toupies. "Il est estimé que chaque lavage de camion peut entraîner la perte d’environ 100 à 150 kg de ciment", rappelle Edilteco. Ce que CarbonCure souhaite changer.

 

Comment ça marche ?

 

CarbonCureTechnologie

 

Du CO2 gazeux est injecté directement dans le flux de barbotine en recirculation. Il se mélange à la solution et réagit avec les phases calciques du ciment en cours d’hydratation ou avec les principales phases du clinker. Un revêtement de carbonate de calcium est produit autour du grain de ciment, ce qui empêche toute hydratation supplémentaire. Ainsi, la barbotine se transforme en une matière stable et inerte.

 

De plus, les tests réalisés jusqu’ici démontrent que la résistance mécanique du béton qui a capté du CO2 est accrue. Les tests montrent également que les eaux recyclées traitées au CO2 produisent des particules plus fines que les particules de ciment d’origine.

 

L’entreprise CarbonCure collecte les consommations exactes de CO2de chaque centrale à béton qui utilise sa technologie afin de vérifier le gain exact de carbone pour le béton. Il est estimé qu’entre 12 et 15 kg de CO2 par mètre cube de béton produit sont économisés par le procédé.

 

De plus, les centrales à béton peuvent également réduire leur consommation d’eau pure de 17 à 20% et leur utilisation de ciment vierge jusqu’à 4% avec le procédé CarbonCure. Un plus pour la planète !

 

 



Source : batirama.com/ Emilie Wood

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Gros oeuvre : les nouveaux modes constructifs : les autres articles du dossier...

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

29 PRODUIT(S) POUR EDILTECO® France














Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (160 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits