Le Village Bacacier by Kingspan, nouveau centre européen de Kingspan en France


Bacacier by Kingspan, qui fait désormais partie intégrante du géant international Kingspan, nous a ouvert les portes du "Village Bacacier by Kingspan" à Riom (Puy-de-Dome), destiné à devenir le centre européen du groupe.




"Le site est tellement grand qu’on l’appelle le Village", nous résume Cédric Bruge, président du groupe Bacacier by Kingspan depuis 2021. "On a eu d’un seul coup un superbe outil et l’opportunité d’en faire le plus grand centre européen pour le groupe Kingspan."

 

Pour rappel, le groupe Kingspan est un des leaders mondiaux de solutions d’isolation et d’enveloppe du bâtiment. Implanté dans plus de 80 pays à travers le monde, il compte plus de 22.000 collaborateurs.

 

En plein centre de la France, près de Clermont-Ferrand à Riom, le "Village Bacacier by Kingspan" est un bâtiment de 80.000 m² au sol, sur un terrain 200.000 m² comportant d'autres bâtiments. Il est au cœur de la stratégie de la multinationale d’origine irlandaise Kingspan, qui a fait l’acquisition du groupe auvergnat Bacacier en 2019.

 

90 millions d’euros d’investissement jusqu’en 2027

 

L’investissement, comme le lieu, est colossal : les bâtiments industriels et tertiaires, anciennement utilisés pour la manufacture de tabacs, étaient en friche depuis 2017. Rachetés par Bacacier en 2018, l’objectif était d’en faire le nouveau centre d’innovation de l’entreprise. Le plan d’investissement initial pour sa réhabilitation était de 70 millions d’euros.

 

Le groupe, qui a été tout récemment renommé "Bacacier by Kingspan", vient d’annoncer un investissement supplémentaire de 20 millions d’euros afin d’y installer de nouvelles lignes de production pannes et panneaux sandwich isolants à très haute performances, destinés aux marchés français et européens. Pour un nouveau total de 90 millions d’euros d’investissement qui s’échelonneront jusqu’à 2027.

 

"A l’origine, on pensait utiliser 50 % du bâtiment à minima pour nos activités. Aujourd’hui, 4 ans après, on utilise tout le bâtiment et si c’était possible on pourrait encore s’étendre davantage", résume M. Bruge.

 

"Kingspan est le leader dans le monde pour la fabrication de panneaux sandwichs", rappelle Cédric Bruge, "Mais le marché français n’était pas encore prêt pour ce produit. Il ne se vend en France que le quart de ce qui se vend ailleurs en Europe. Ici il y a une vraie culture acier. Donc tout en gardant notre stratégie d’avancer sur le marché français avec nos panneaux sandwichs, nous continuons à investir sur les produits en acier proposés par le groupe."

 

Concrètement, des lignes de fabrication de la majorité des produits commercialisés par Bacacier by Kingspan y sont fabriqués, notamment des produits en acier pour la toiture et la couverture, la façade et le bardage, le plancher et la structure. Plusieurs lignes de produits à fort pouvoir isolant ont également été installés (produits de couverture isolante, de bardage isolants). A l'heure actuelle, dix lignes de production de pliage sont aussi en fonctionnement sur les meilleures ventes de l'entreprise : Clipeo (profil de couverture aspect joint debout), tôles imitation tuile et tuiles repositionnables.

 

Une ligne d’isolant thermique destiné à être installé sous les combles et les cloisons doit démarrer au début de l’année 2024.

 

Sur le site, la vente en direct est également développée avec Bacacier Digital qui œuvre en son nom et sur les principales market places. Mais le cœur de marché pour Bacacier By Kingspan reste les distributeurs traditionnels du groupe.

 

De Bacacier à Bacacier by Kingspan : histoire d’une transition

 

Bacacier a été créée par Jean-Christophe Vigouroux en 1995 et s’est rapidement imposée sur le pays comme spécialiste des solutions d’habillage acier des bâtiments (toiture, bardage, planchers). Il compte huit sites de production en France et deux filiales : La Maison de l’Etancheur (spécialiste historique du pliage sur mesure des pièces de métal pour l’habillage du bâtiment) et Dôme Solar, spécialisée dans les systèmes de fixation de panneaux photovoltaïques.

 

Lorsque Kingspan a décidé de racheter le groupe Bacacier en 2019, il a été décidé que Jean-Christophe Vigouroux resterait encore deux ans à la présidence avant de céder les rênes à Kingspan. C’est ce qui a été fait en 2021, lorsque Cédric Bruge a pris le relais. L’ancien président garde d’excellentes relations avec le groupe, il est même devenu à la fois l’un de ses fournisseurs et de ses clients.

 

Le groupe a été renommé "Bacacier by Kingspan" cette année. Ce changement d’identité s’accompagne d’un travail sur les valeurs du groupe et sur le sentiment d’appartenance pour les employés en France. "Il a fallu un an de travail, on a fait appel à une centaine de personnes", se souvient Cédric Bruge. "On a sorti un manifeste, une vidéo qui relate l’histoire qu’on voulait raconter. Celle de construire un bâtiment avec autant de soin qu’on plante un arbre. Et ça, ça nous fédère. Pour moi, la richesse du groupe, ce sont les hommes et les femmes qui y travaillent. On parle beaucoup des investissements financiers, mais j’aime avant tout parler du recrutement de quasiment 200 personnes. Et ce n’est pas fini. Et on est en local, ici en Auvergne, au centre de la France", s’enthousiasme-t-il.

 

La vidéo du "manifeste" Bacacier by Kingspan © Bacacier by Kingspan

 

En cours de création : un centre de formation qui sera également situé au Village, justement afin de trouver, former et recruter de nouveaux talents pour Bacacier by Kingspan. Une histoire qui ne fait que commencer.

 

Cédric Bruge, président de Bacacier by Kingspan

 

Cédric Bruge

Cédric Bruge nous a accueilli sur le Village. © Emilie Wood

 

Cela fait 10 ans que Cédric Bruge travaille pour le groupe Kingspan, qu’il a intégré en 2013 où il est passé par plusieurs rôles de direction commerciales ou générales sur des acquisitions du groupe en France. "Au début, nous étions une quinzaine, il y avait une équipe de prescription avec des produits importés du Royaume-Uni. Maintenant on est environ 2000 personnes en France", indique-t-il.

Depuis 2019, il se consacre au groupe Bacacier, dont il est officiellement devenu le président il y a deux ans, après une période de transition où il a collaboré étroitement avec l’ancien président fondateur, Jean-Christophe Vigouroux.


 


Source : batirama.com/ Emilie Wood

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (106 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

ADAGIO HD+

TRAPMETALE