Prime Macron : on peut désormais la verser deux fois par an

Gros plan sur des mains en train de taper sur une calculatrice.

La prime de partage de la valeur, aussi appelée prime Macron, a beaucoup de succès auprès des entreprises. Explications sur son évolution.




La Prime Macron a la côte auprès des entreprises. D’après de récentes études, ce sont plus de 8 milliards d’euros qui ont été distribués de 2018 à mars 2022 grâce à cette prime, et déjà 4,4 milliards d’euros au cours de l’année 2022, lesquels ont bénéficié à 5,5 millions de salariés.

 

Cette prime pourra désormais être attribuée deux fois par an dans la limite des plafonds totaux d’exonération (3.000 euros ou 6.000 euros) et être placée sur un plan d’épargne salariale. Jusqu’à présent, le versement de la prime pouvait être échelonné au cours de l’année civile dans une limite d’une fois par trimestre afin de garantir la non-substitution avec tout autre élément de rémunération.

 

Rappelons toutefois un élément qui ne change guère : dans les entreprises de moins de 50 salariés, la prime restera, pour les salariés dont la rémunération est inférieure à trois Smic, exonérée de cotisations fiscales et sociales ainsi que d'impôt sur le revenu jusqu'au 31 décembre 2026.


 


Source : batirama.com / Photo © katemangostar sur Freepik

L'auteur de cet article

photo auteur François TAQUET
François Taquet est professeur de droit social et avocat spécialisé dans le contrôle et le contentieux Urssaf. En plus de ses contributions régulières pour la presse, il est l’auteur de nombreux livres qui traitent de droit du travail et de sécurité sociale.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (208 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

Service Cloud