Des fissures sur le carrelage en pose scellée

Des fissures sur le carrelage en pose scellée

La pathologie étudiée est apparue dans une maison individuelle de construction traditionnelle. Elle concerne un carrelage en grès émaillé 30 x 30 posé sur une chape sur isolant, sur lequel sont apparues des fissures.





 

Le carrelage est posé en pose scellée (épaisseur chape de 7 cm environ), sur un plancher hourdis porté par les fondations. Il a une orientation diagonale par rapport aux doublages extérieurs.

 

 

  1. Fissures sur carrelage.

 

L’expert constate 3 fissures principales affectant le sol carrelé, et débutant à partir du poteau du séjour, de longueurs respectives 85 cm, 105 cm et 140 cm. Une fissure présente un désaffleure incontestable au toucher (avec risque de coupure si la pression du doigt est insistante).

 

 

  1. Absence de joint de fractionnement au droit du seuil.

 

Le diagnostic

 

L’expert constate l’absence de joint de fractionnement au droit des seuils (porte séjour / cuisine + porte séjour / entrée). Par ailleurs, il n’y a pas de désolidarisation en périphérie du poteau central du séjour. Les fissures sont symptomatiques d’un phénomène de retrait de la chape, contrarié par la présence du poteau du séjour.

 

Ce qu’il aurait fallu faire

 

Le revêtement en carrelage doit respecter les joints de dilatation du GO (DTU 51.2 §8.1) et les joints de retrait, de construction et de fractionnement du support (DTU 52.1 §8.2).

 

Il doit être fractionné tous les 60 m² et tous les 8 m en cas de pose adhérente et tous les 40?m² et tous les 6?m en pose désolidarisée (DTU 52.1  § 8.3.1). Il faut se rapprocher le plus possible de la forme carrée ; et éviter les angles rentrants et les rapports supérieurs à 1,5 entre les côtés.

 

Lorsque le carrelage se poursuit d’une pièce à l’autre il faut disposer un joint de fractionnement à mi-feuillure du seuil (DTU 52.1   §8.3). Il faut ménager un joint vide ou en matériau résilient d’au moins 5 mm de large en pied des parois verticales et des poteaux (DTU 52.1   §8.4.1).

 

 

Source : batirama.com / Bertrand De Hedouville, Fondation Excellence SMA

Articles qui devraient vous intéresser

3 Commentaires


- -
  • par Yoyo
  • 0
  • 0

Bonjour, mes parents ont fait construire une maison en 2008 par LDT de plain-pied d'environ 90 m2 entièrement carrelée par LDT. Maintenant ça va faire un peu plus de 2 ans que nous voyons des fissures apparaître entre les montants de porte des wc de la douche et la porte d'entrée ainsi que dans le couloir. Nous avons fait appel à la décennale qui ne veut pas prendre en charge l'assurance maison non plus tant que la décennale court encore. Est-ce que quelqu'un aurait un conseil à me donner pour pouvoir remédier à ce problème.


- -
  • par titane60
  • 0
  • 0

Maison bâtie en 2002 je viens de m’apercevoir que des carreaux au sol se fendent que faire? Assurance, devis? Cordialement.


- -
  • par jean
  • 0
  • 0

Ma maison élevée sur sous sol complet de 135 m2 habitable entièrement carrelée, chauffage au sol par circulation d'eau. Seule une pièce de 47 m2 (la plus grande) carrelage de 45x45 posé en diagonale pose problême, une trentaine de carreaux sont fissurés, pas de joint de dilatation visible dans cette pièce sauf au seuil de la porte.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 498 - Aout / Septembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (901 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Les vérandas