Arkteos fabrique des pompes à chaleur géothermiques et air/eau à Guérande

Le stand Arkteos à Artibat 2023

Arkteos, l’ex-AJ Tech, peut fabriquer 3000 pompes à chaleur par an sur son site de Kerquessaud, à Guérande, à l'entrée de La Baule, dont, en 2022, 850 pac géothermiques et 2200 pac air/eau.




Voici notre quatrième article consacré aux industriels qui fabriquent en France des pompes à chaleur, des groupes froids, des chauffe-eau thermodynamiques, etc. Le premier portait sur Q-Ref et son chiller Kibo, le second rappelait l’ambition de Saunier Duval de fabriquer 160.000 pompes à chaleur par an à Nantes, le troisième partait à la découverte de Lemasson qui fabrique des pompes à chaleur géothermiques en Normandie depuis presque 50 ans. Entretemps, nous avions fait un détour pour expliquer les grandes ambition de deux nouveaux venus sur le marché français de la climatisation et des pompes à chaleur : Hisense et TCL. Nous avons d’ailleurs appris le 23 octobre, qu’Aldès distribuera également les pac air/eau Hisense à compter du 1er janvier 2024.

 

Ce nouvel article sur les fabricants français de machines thermodynamiques porte sur Arkteos, installé à Guérande et que nous avons rencontré au salon Artibat 2023 à Rennes.

 

En septembre 2015, Arkteos succède à AJ Tech

 

Arkteos est la réincarnation d’AJ Tech, pionnier de l’expansion des pompes à chaleur en France qui avait rencontré des difficultés en 2014. En 2015 AJ Tech est racheté par le groupe familial français Actidis, dont le siège social est à Tourcoing, rebaptisé Arkteos et relancé en septembre de la même année.

 

Actidis possède également Chauffamat, Heliopac et une entreprise d’installation. Chauffamat, créé en 1974, est un négoce professionnel indépendant, spécialisé dans le matériel et accessoires de chauffage, la plomberie et la robinetterie, la ventilation et la climatisation. Heliopac, dont nous vous avons déjà parlé à plusieurs reprises, fabrique et commercialise des SolaroPAC.

 

Aujourd’hui Arkteos fabrique entièrement lui-même des pompes à chaleur géothermiques à Guérande, dont une toute nouvelle gamme géothermique à inverter, ainsi que des pac air/eau en partenariat avec le japonais Mitsubishi Electric, grâce à un partenariat noué directement avec la direction japonaise. Arkteos fabrique les unités intérieures de ces pac Air/eau, comprenant le module hydraulique et la régulation.©Arkteos

 

Arkteos fabrique 3000 pompes à chaleur par an sur son site de Guérande, dont 850 pac géothermiques et tient 25% du marché de la géothermie en France, ainsi que 2200 pac air/eau. Ce qui ne représente que 0,8% du marché français de la pac aérothermique. Sous la marque Sajiter, Arkteos fabrique également des machines thermodynamiques sur mesures pour l’industrie, l’élevage, l’agriculture, des besoins spécifiques en logement, … de 5 à 200 kW de puissance avec une température de départ d’eau jusqu’à 80°C, réversible, froid seul, chauffage seul, etc.

 

Arkteos a clôturé son exercice 2022-2023 avec un chiffre d’affaires de 21 millions d’euros en hausse de 43% par rapport à l’exercice précédent.

 

Arkteos a noué plusieurs partenariats importants. Tout d’abord, grâce à son appartenance au groupe Actidis, Arkteos fabrique la toute nouvelle pac air/eau timaxsystem d’Heliopac, destinée au préchauffage thermodynamique de l’ECS en collectif et en tertiaire.

 

Ensuite, Arkteos fournit des pompes à chaleur géothermiques à CaleôSol, spécialiste des planchers et plafonds chauffant-rafraîchissants.

 

Enfin, Arkteos collabore au développement des pompes à chaleur acoustiques avec Equium. Le but étant, d’ici 2026, d’avoir apporté la preuve de la viabilité technique et économique pour cette technologie très spéciale. Arkteos dispose de prototypes et Equium en mettra en field-test en maisons individuelles avec Bouygues construction en 2024.©PP

 

A plus long terme encore, Arkteos étudie l’eau comme fluide réfrigérant.

 

Les pompes à chaleur géothermiques Géotwin

 

Les pompes à chaleur Géotwin 4 constituent la gamme de pac géothermiques d’Arkeos : Géotwin 4 STD eau glycolée/eau, Géotwin 4 FPW eau glycolée/eau de forte puissance, Géotwin 4 nappe eau/eau et Géotwin A ECS, des pac eau glycolée/eau spécialisées dans la production d’eau chaude sanitaire.

 

Les pac Géotwin 4 STD sont disponibles en mono-compresseur avec des puissances de 4,4 à 41,60 kW pour un départ chauffage à 35°C, de 3,90 à 36,20 kW pour un départ à 65°C. Leur COP varie de 3,90 à 4,25. Elles sont également réversibles. ©PP

 

Les pac Géotwin 4 STD sont aussi proposées en bi-compresseurs de 8,6 à 33,20 kW de puissance pour un départ à 35°C, de 7 à 28,8 kW pour un départ à 65°C et des COP de 3,86 à 4,27. Elles sont réversibles avec un EER 3,95 à 4,10 et des puissances froid de 8,8 à 33,10 kW.

 

En version mono-compresseur, les pac Géotwin 4 Nappe offrent des puissances chauffage de 5,6 à 53,30 kW pour une température de départ chauffage de 35°C, de 4,9 à 46,10 kW avec une température de départ à 65°C, pour des COP variant de 4,50 à 5,22. Elles sont naturellement réversibles, avec des puissances de 5,10 à 50,40 kW pour une température de départ d’eau glacée de 7°C, avec un EER 5,39 à 6,24.

 

En version bi-compresseur, les pac eau/eau Géotwin 4 Nappe proposent des puissances chauffage de 15 à 42,68 kW avec une température de départ d’eau de 35°C, de 12,98 à 38,74 kW pour une température de départ de 65°C, avec des COP chauffage de 4,58 à 5,20. Elles sont réversibles avec des puissances de 12,8 à 38,2 kW et un EER de 5,5 à 6,24.

 

Les pac Géotwin 4 ECS, avec production d’ECS grâce à un ballon de 170 litres intégré, sont disponibles mono-compresseur ou en bi-compresseur avec des puissances de 3,9 à 8,9 kW ou de 7 à 17,3 kW pour une ECS à 65°C. Pour une classe de puisage L (Large), elles atteignent une efficacité de A en production d’ECS.

 

Les nouvelles pac Géotwin 4 utilisent le R454C, mais la plupart de leurs composants sont compatible avec du R290 qui sera peut-être leur futur fluide.

 

Des pompes à chaleur air/eau, un gainable et une régulation spécifique

 

Arkteos propose également des pompes à chaleur air/eau en split avec des unités extérieures Mitsubishi Electric et des unités intérieures de sa fabrication : la gamme ZURAN 4 et ZURAN 4 ECS de 10 à 23 kW au R410 A, qui fonctionne jusqu’à une température extérieure de -20°C.

 

Les pac ZURAN 4 sont proposés avec un module intérieur chauffage seul ou double service avec un ballon de 185 l en acier inoxydable. Pour la construction neuve, Arteos propose les pac air/eau split BAGUIO 4 et BAGUIO 4 ECS de 6 à 25 KW à +7°C de température extérieure, avec trois unités extérieures différentes selon la puissance du système et les mêmes unités intérieures chauffage seul ou avec ballon que la gamme Zuran 4. ©PP

 

Toujours basée sur des unités extérieures Mitsubishi Electric, Arkteos propose la gamme monobloc inverter TIMAX 3 et TIMAX 3 ECS. Dans ce cas, monobloc signifie liaison hydraulique plutôt qu’en fluide. Les TIMAX 3 offrent des puissances de 4,5 à 14 kW à +7°C de température extérieure. Les modules intérieurs sont soit chauffage seul, soit double service avec le même ballon de 185 l en acier inoxydable. Toutes les gammes utilisant des unités extérieures Mitsubishi Electric passeront au R32 d’ici quelques mois.

 

Enfin, la gamme air/eau AJPAC 3 de 14,5 à 24,5 kW, entièrement fabriquée par Arkteos, utilise soit du R-410A, soit du R-134a qui lui permet d’atteindre une température de départ de 80°C et de conserver une puissance constante jusqu’à -10°C.

 

Arkteos fabrique et commercialise aussi une unité intérieure gainable, en fait un ventiloconvecteur gainable. Installée dans les combles perdus ou en faux-plafond, ce caisson gainable est alimenté par une boucle d’eau issue d’une des pac air/eau d’Arkteosc comporte un ventilateur et fonctionne en chauffage, comme en rafraîchissement. Il embarque de 4 (2,9 kW en chaud, 2,3 kW en froid),5, 6 ou 8 (16 kW en chaud, 11,9 kW en froid) registres motorisés pour moduler le débit d’air en fonction des besoins de chaque pièce. Il possède aussi un plénum de reprise, des gaines d’air thermiquement isolées pour transporter l’air chaud ou rafraîchi depuis les registres motorisés, jusqu’à chacune des pièces. Dans chaque pièce, une sonde d’ambiance programmable, radio ou filaire, affiche la température ambiante réelle et permet de modifier la température de consigne de la pièce. Ces sondes sont reliées au boîtier multizone, lui-même connecté à la régulation REG3 des pac Arkteos. C’est lui qui, en fonction des informations des sondes de chaque pièce, pilote l’ouverture ou la fermeture des registres motorisés, ainsi que la vitesse du ventilateur du ventiloconvecteur gainable.

 

Arkteos conçoit, assemble et programme ses régulateurs REG3 qui fonctionnent avec l’ensemble de ses gammes de pompes à chaleur.



Source : batirama.com / Pascal Poggi

L'auteur de cet article

photo auteur Pascal Poggi
Pascal Poggi, né en octobre 1956, est un ancien élève de l’ESSEC. Il a commencé sa carrière en vendant du gaz et de l’électricité dans un centre Edf-Gdf dans le sud de l’Île-de-France, a travaillé au marketing de Gaz de France, et a géré quelques années une entreprise de communication technique. Depuis trente ans, il écrit des articles dans la presse technique bâtiment. Il traite de tout le bâtiment, en construction neuve comme en rénovation, depuis les fondations jusqu’à la couverture, avec une prédilection pour les technologies de chauffage, de ventilation, de climatisation, les façades et les ouvrants, les protocoles de communication utilisés dans le bâtiment pour le pilotage des équipements – les nouveaux Matter et Thread, par exemple – et pour la production d’électricité photovoltaïque sur site.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (33 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

TRAPMETALE

CALIDOO nativ