L'accès au prêt à taux zéro va être élargi dans les prochaines semaines

Billets de banque et clefs de maison

Les conditions d’accès au prêt à taux zéro vont être assouplies afin que 6 millions de personnes supplémentaire puissent en bénéficier, a indiqué Bruno Le Maire samedi dans la presse.




"Face à l'augmentation des taux d'intérêt, nous élargirons l'accès aux prêts à taux zéro (PTZ) en simplifiant le barème et en augmentant le plafond", a indiqué Bruno Le Maire lors d'une interview au quotidien régional Sud Ouest. "Ce sera fait dans les prochaines semaines pour que six millions de Français supplémentaires en bénéficient", a-t-il ajouté.

 

Le PTZ permet aux ménages, principalement les primoaccédants, de limiter le coût du financement de leur résidence principale, dans le neuf et s'il réalisent des travaux de performance énergétique, dans l'ancien. Comme son nom l'indique, le prêt à taux zéro ne comporte pas d'intérêts à rembourser. Il vient en complément d'un autre type de crédit et ne peut représenter qu'une fraction de la somme totale empruntée.

 

Dans une interview donnée fin septembre au quotidien Le Parisien, le ministre évoquait une révision du barème pour permettre notamment à davantage de "jeunes ménages" d'y accéder. Les plafonds de revenus à ne pas dépasser pour être éligible à ce prêt aidé par l'Etat dépendent de la commune du bien immobilier acheté. Celles-ci sont classées avec des lettres, de A à C, traduisant le déséquilibre plus ou moins fort entre l'offre et la demande.

 

Le 3 octobre, le gouvernement avait déjà annoncé que 154 nouvelles communes vont être classées en zones tendues (classées A), ce qui représente 4,5 millions d'habitants. Ces communes, a rappelé Bruno Le Maire, "seront donc éligibles au logement intermédiaire et au nouveau PTZ dès 2024".

 

Le marché de l'immobilier subit de plein fouet la hausse des taux d'intérêt amorcée il y a un an et demi par les banques centrales et répercutées dans la foulée par les banques de détail dans leur politique de crédit. La production de nouveaux crédits à l'habitat hors renégociation est passée au mois d'août en France sous la barre des 10 milliards d'euros, à 9,9 milliards d'euros, une première depuis plus de 7 ans, a annoncé jeudi la Banque de France.




Source : batirama.com & AFP / Photo © Freepik

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (35 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits