Trecobat utilise la construction bas carbone comme levier de croissance

Une maison Trecobat en construction près de Rennes

Initialement constructeur de maison, Trecobat est devenu un groupe de construction, d’aménagement et de promotion immobilière qui possède ses propres usines de préfabrication bois en Bretagne.




Né en 1972, à Lannilis près de Brest, le breton Trecobat s’est peu à peu transformé au long de ses 50 années d’existence. Au début, Trecobat était constructeur de maisons individuelles traditionnelles en parpaings. Aujourd’hui, le groupe Trecobat compte quatre pôles :

 

  • Construction et extension, avec les marques Trecobat (maisons traditionnelles), Trecobois (maisons en ossature bois), Trecobat green (nouvelle marque pour les maisons bas carbone lancée à l’automne 2022) et Extenbois (pour les extensions et surélévations en structure bois),
  • Aménagement et promotion, avec les marques Amenatys (le plus gros aménageur de Bretagne) et Cocon (promotion). Ce pôle est notamment consacré à la revitalisation des centres bourgs. Le domaine du groupe Trecobat est en effet la ruralité : villages, bourgs, petites villes. Le groupe développe une solution de construction bois en collectif, mais pas plus de R+3, dans un bourg, un gros village, c’est déjà haut.
  • Industrialisation de la construction bois, avec les deux usines Murébois 29 à Lannilis dans le Finistère et Murébois 35 à l’Hermitage, près de Rennes.
  • Services avec l’application Nestor ma maison et moi qui aide le client final tout au long de son parcours de construction, et l’application Teamzy, créée en partenariat avec Crédit Mutuel Arkéa. Arkéa est un groupe de bancassurance coopératif, composé des fédérations du Crédit Mutuel de Bretagne, du Sud-Ouest et des caisses locales adhérentes, ainsi que d’une quarantaine de filiales spécialisées pour les professionnels ou les particuliers (Fortuneo, Monext, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, Arkéa Investment Services, Suravenir…). Teamzy est une sorte d’application de suivi de projet immobilier pour les particuliers qui construisent ou rénovent.

 

Nicolas Cosset, directeur industriels des deux sites Murébois, Alban Boyé, président directeur général du groupe Trecobat et Régis Croguennoc, directeur technique et systèmes d'informations,

De gauche à droite, Nicolas Cosset, directeur industriels des deux sites Murébois, Alban Boyé, président directeur général du groupe Trecobat et Régis Croguennoc, directeur technique et systèmes d'informations, se préparent à l'inauguration du réaménagement de l'usine Murébois 29. ©PP

 

Trecobat appartient en totalité à son comité de direction

 

Trécobat est un groupe assez différent de tous les autres acteurs de la construction. Outre sa vocation rurale affirmée, le groupe est à 100% la propriété de son comité de direction, composé d’Alban Boyé (président directeur général), Fabrice Tréguer (directeur commercial et marketing), Marc Garo (directeur administratif et financier) et de Régis Croguennoc (directeur technique et systèmes d’information).

 

En 2021 – 2022, le chiffres d’affaires du groupe a atteint 166 millions d’euros. Il devrait grossir de 17% au cours de l’exercice 2022-2023. En moyenne, Trecobat construit 1200 maisons par an, viabilise 300 à 400 terrains à bâtir par an, construit 150 à 200 logements sociaux par an en VEFA (Vente en l’état futur d’achèvement ou encore achat sur plan). Début juin 2023, le groupe Trecobat emploie directement 520 personnes, plus 1850 autres en sous-traitance, principalement des artisans. Le groupe, présent sur l’Arc Atlantique, soit 25% du marché national de la maison individuelle, est le 1er constructeur Breton et le troisième constructeur de maisons au plan national.

 

Si le chiffres d’affaires du groupe est en progression, malgré une conjoncture très défavorable pour la maison individuelle en baisse de 30 à 35%, c’est notamment grâce aux diversifications engagées depuis trois ans. Trecobat s’attend à une commande de 20 M€ sur son concept de maisons sénior baptisé Ty Cocon. Les collectivités territoriales bretonnes sont fortement demandeuses de ce type de bâtiment. Le groupe a également conclu des accords-cadres avec des bailleurs sociaux pour des logements préfabriqués dans ses usines Murébois 29 et Murébois 35. Enfin, Extenbois, l’activité d’extension en ossature bois, se développe rapidement.

 

Trecobat innove, innove à nouveau et innove encore

 

Trecobat est connu pour son adoption rapide d’innovations significatives dans la construction. Dès 2005, il a retenu le plafond rayonnant pour le chauffage et le rafraîchissement. En 2007, il propose des toitures terrasses, en réponse à une demande des clients à la recherche de modernité. Depuis 2008, toutes les maisons Trecobat sont équipées de pompes à chaleur. En 2019, il opte clairement pour la performance thermique et devient le 1er constructeur de maisons BBC (Bâtiment Basse Consommation) en France.

 

maison COMEPOS Villa E-Roise

En 2016, avec sa maison COMEPOS Villa E-Roise, Trecobat devance les exigences de la RE2020. COMEPOS (Conception et construction Optimisées de Maisons à Energie POSitive), un projet coordonné par l’Ademe, avec le CNRS et le CEA Mines Paris Tech, consiste à développer le concept de maison individuelle à énergie positive. Plusieurs industriels dont nous vous parlons régulièrement ont participé au projet. Acome a fourni le plafond chauffant-rafraîchissant ACOSI+, alimenté par une pompe à chaleur eau/eau, dont les sondes enterrées sont utilisées pour le free-cooling en été. Iméon a fourni l’onduleur, Technideal s’est chargé du stockage d’électricité. Delta Dore s’est occupé de la solution domotique de pilotage. Siniat a intégré dans la maison ses plaques de plêtre anti-COV. Ventilairsec a apporté sa solution de ventilation par insufflation. ©Trecobat

 

Ce projet a permis aussi à Trecobat de standardiser un certain nombre de solutions techniques qui équipent désormais toutes ses maisons, notamment la ventilation par insufflation de Ventilairsec pour laquelle Trecobat a développé en 2020 un filtre ULPA (Ultra Low Penetration Air), capable de filtrer 99,99% des polluants extérieurs. Toutes les maisons Trecobat sont désormais pourvues d’un plafond ACOSI+ d’Acome et de la solution domotique Nestor construite avec Delta Dore et compatible avec toutes les box, thermostats et moteurs de ce fabricant.

 

2,3 M€ investis dans les usines Murébois

 

Dans le même temps, le groupe investit dans son outil industriel de préfabrication bois : 800.000 € à Lannilis dans l’usine Murébois 29 (plutôt mur à ossature bois bardé) et 1,5 M€ dans l’usine Murébois 35 (plutôt mur à ossature bois enduit) à L’Hermitage. Tout ça pour atteindre une capacité de production annuelle totale de 120.000 m² en fonctionnant en 1x8. L’accroissement de capacité sert aux propres besoins du groupe Trecobat, mais aussi à ses clients entreprises générales, promoteurs-constructeurs et aux besoins du groupe Office Santé, dont Trecobat construit les bureaux partout en France.

 

Les planches sont d'abord coupées à longueur, au dessus, puis assemblées en caissons, en dessous

Après investissement, la productivité des deux usines Murébois augmente de 23%. Ce qui permet de réduire à 4% le surcoût des maisons à ossature bois par rapport aux maisons traditionnelles en parpaings, dans le cadre de l’offre de maisons bas carbone Trecobat Green. Les planches sont d'abord coupées à longueur, au dessus, puis assemblées en caissons, en dessous. ©PP

 

Planches dans l'usine

 

caison ouvert dans l'usine, avec la laine de verre à l'intérieur

Les caissons de mur à ossature bois offrent une profondeur de 20 cm. Ils sont remplis de laine de verre dans l'offre classique, puis fermés à l'aide d'OSB grâce à une machine spécifique. ©PP

 

chaine de fabrication en usine

 

fenêtre en cours d'installation

Grâce au 20 cm d'épaisseur des murs à ossature bois, Trecobat est en mesure d'incorporer les coffres de volets roulant dans l'épaisseur des caissons, évitant la saillie intérieure ou extérieure.  ©PP

 

La nouvelle offre Trecobat Green, construite dans l’usine Murébois 35, correspond au niveau ultime RE2020 version 2031 : panneaux photovoltaïques pour compenser au moins 30% de la consommation d’énergie annuelle, pompe à chaleur, plafond ACOSI+, matériaux de construction biosourcés. Les maisons Trecobat Green sont équipées d’une VMC Healthbox 3.0 Hygro+® connectée de Renson. Elle est pourvue de 7 capteurs, installés dans différentes pièces de la maison (salle de bain, cuisine, buanderie…) qui pilotent le fonctionnement automatique de la VMC. Ces capteurs analysent la qualité de l’air dans la pièce et en fonction du résultat, la VMC module son débit d’extraction. Cette VMC est naturellement pilotable depuis un smartphone pour contrôler la qualité de l’air intérieur en temps réel.

 

pile de caissons

Dans la version Trecobat Green et les versions avec isolation dans les coffres + ITE, les caissons sont refermés par 4 mm de laine de bois. ©PP

 

caisson de plancher

 

Dans ses usines Murébois, Treobat produit les murs à ossature bois et les planchers. Voici un caisson de plancher avec, au bout à gauche, la découpe pour l'escalier. ©PP

 

 

menuiserie ajoutée en usine

Trecobat incorpore toutes les mesuiseries au murs à ossature bois, directement en atelier. ©PP

 

la menuiserie dans l'usine

 

 

un exemple de mur et fenêtre prêt à être posés

L'usine Murébois 29 produit des murs à ossature bois bardés, à droite, tandis que l'usine Murébois 35 fabrique des murs à ossature bois enduits. L'équipement des usines permet dorénavant de produire des murs d'une hauteur supérieure à 3,20 m. Fin 2023, l'usine Murébois 35 pourra produire 120 maisons Trecobat Green par an, à la place des maisons en parpaings. Ce qui représente 10% de la production annuelle de maisons de Trecobat et entraînera une économie de 6 à 10 teqCO2 par maison, selon le modèle et réduira de 1% l'impact environnemental global de Trecobat. ©PP

 

 

maison en construction

Murébois incarne le concept hors-site dans de vraies solutions : murs et planchers en ossature bois sont fabriqués en ateliers, jusqu'à l'incorporation des menuiseries. Tout le processus, depuis le dessin des parois jusqu'à leur mise en oeuvre, en passant par le pilotage des machines à commande numérique en atelier, est réalisé en BIM. Le groupe Trecobat utilise CadWork et a développé sa propre base de données de modèles et objets CadWork.  ©PP

blocs de maisons en cours de construction

 

 

pompe à chaleur Panasonic

Toutes les maisons Trecobat sont désormais équipées de pompes à chaleur. Le groupe utilise avant tout des pac Panasonic. Au R32 pour l'instant, bientôt au R290.  ©PP



Source : batirama.com / Pascal Poggi

L'auteur de cet article

photo auteur Pascal Poggi
Pascal Poggi, né en octobre 1956, est un ancien élève de l’ESSEC. Il a commencé sa carrière en vendant du gaz et de l’électricité dans un centre Edf-Gdf dans le sud de l’Île-de-France, a travaillé au marketing de Gaz de France, et a géré quelques années une entreprise de communication technique. Depuis trente ans, il écrit des articles dans la presse technique bâtiment. Il traite de tout le bâtiment, en construction neuve comme en rénovation, depuis les fondations jusqu’à la couverture, avec une prédilection pour les technologies de chauffage, de ventilation, de climatisation, les façades et les ouvrants, les protocoles de communication utilisés dans le bâtiment pour le pilotage des équipements – les nouveaux Matter et Thread, par exemple – et pour la production d’électricité photovoltaïque sur site.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Gros oeuvre : les nouveaux modes constructifs : les autres articles du dossier...

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (113 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
CALIDOO nativ

SLIDE