Un balcon s'effondre dans le 13ème arrondissement de Paris

ambulance

L'accident s'est produit vendredi 19 mai vers 20h, dans un immeuble situé avenue d'Italie à Paris. Un homme et une femme étaient en état d’urgence absolue. Une enquête a été ouverte par le Parquet de Paris.




Selon nos confrères du Parisien, un balcon situé au 5ème étage de l'immeuble du 132, avenue d'Italie (13ème arrondissement), s'est effondré vendredi soir vers 20h. Un homme et une femme d'une cinquantaine d'années, qui y étaient installés, ont fait une chute de plusieurs mètres et ont subi de multiples blessures. Tous deux ont été transporté à l'hopital en état d'urgence absolue. Le pronostic vital de l'un d'entre eux est toujours engagé.

 

 

Une partie importante du balcon s'est effondré côté cour. Dans sa chute, il a percuté celui du 4ème étage. Un architecte de la ville a été appelé pour constater les dégâts.

 

On ignore encore à ce jour les raisons de cet effondrement : l'immeuble, appartenant au bailleur social "Paris Habitat", date des années 80. Une équipe de bailleur social "Paris Habitat" s'est rendue sur place afin de condamner les autres balcons de l'immeuble. Les habitants peuvent néanmoins rester dans leurs logements. Caroline Bollini, directrice adjointe du bailleur social, a indiqué sur RTL que le bailleur n'avait "pas connaissances de dysfonctionnements structurels" à l'heure actuelle.

 

Une enquête a été ouverte afin de déterminer l'origine du problème.




Source : batirama.com

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
3 Commentaires
logo
- -
  • par JPH
  • 03/07/2023 18:23:12

Cette affaire est pourtant fondamentalement différente de celle d'Angers ; dans le cas présent, il n'y avait aucune surcharge : tout balcon doit pouvoir supporter une charge de 150 Kg. . en revanche à Angers, ce qui explique la clémence du verdict, on peut avoir des doutes sur la capacité d'un balcon, même en admettant qu'il ait été réalisé selon les règles de l'art, à supporter une charge statique de l'ordre de 1,25 tonnes.

logo
argent
  • par Batirama
  • 24/05/2023 13:44:59

Bonjour, Effectivement ce drame fait penser à l'accident d'Angers. Voici le lien vers le dernier article où nous avons évoqué cette affaire : https://www.batirama.com/article/50591-prison-avec-sursis-pour-trois-prevenus-dans-l-affaire-du-balcon-effondre-a-angers.html

logo
- -
  • par Bebert
  • 24/05/2023 10:49:11

Il serait bien de rappeler l'accident puis le procès d'Angers qui a vue plusieurs décès de jeunes suite à l'effondrement d'un balcon

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (31 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits