Nouveau diagnostic acoustique simplifié pour le logement

Nouveau diagnostic acoustique simplifié pour le logement

Qualitel, aidée de la DHUP (ministère de l’écologie) a mis au point une méthode de diagnostic qui permet d’évaluer simplement et à coût modéré la qualité acoustique dans l’existant.






Alors que la qualité acoustique de l’habitat est très peu évaluée en raison du coût des mesures normalisées, et face au risque de voir les travaux liés à la performance thermique la dégrader, l’Association pour la qualité du logement Qualitel, aidée de la DHUP (ministère de l’écologie) a mis au point une méthode de diagnostic acoustique simple et rapide

 

La méthode a pour but d’aboutir à un diagnostic des locaux avec des équipements pratiques et peu coûteux. Elle propose un classement sur quatre niveaux (A à D) :

 

  • A : Etat proche de la conformité aux exigences réglementaires du neuf actuel
  • B : Etat moyen, fonction remplie, présentant des restrictions d’usage
  • C : mauvais état, fonction partiellement remplie
  • D : insalubre

 

Cinq types de bruits sont identifiés

 

  • Bruits aériens extérieurs : les bruits créés par le trafic routier, ferroviaire et aérien.
  • Bruits d’équipement : les bruits d’impact par vibration de parois (ascenseur, robinetterie…) : Ils sont mesurés par un sonomètre de classe 2, capable d’évaluer les niveaux sonores supérieurs à 30 dB.
  • Bruits d’impacts, qui ont pour origine un choc ou une vibration provoquée par des personnes marchant sur le parquet, des objets qui tombent au sol …La réverbération des circulations communes est évaluée par constats et grâce aux témoignages des habitants.

 

Le cas des bruits aériens intérieurs

 

Pour ces bruits aériens intérieurs, un protocole spécifique a été élaboré. Créés notamment par les conversations, la télévision, les chaînes hi-fi, les bruits aériens intérieurs nécessitent la mise en place d’un dispositif d’émission particulier.

 

L’émetteur doit pouvoir générer un bruit de puissance homogène sur les fréquences 125 Hz-4000Hz, être assez puissant pour émettre à plus de 80 dB et peu volumineux pour pouvoir être déplacé en transports en commun.

 

Qualitel a identifié trois enceintes du commerce capable de répondre aux exigences, auxquelles on doit ajouter un câble, un lecteur MP3, un laser mètre et un sonomètre classe 2.

 

Associée à des équipements pratiques et peu coûteux, cette méthode de diagnostic simplifié permet au maître d’ouvrage d’établir une première évaluation de la performance acoustique des logements et apparaît comme un véritable outil d’aide à la décision dans le cadre d’une politique patrimoniale.

 

 

Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (190 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Les vérandas

La fabrication du bâtiment 1