Séripanneaux lance un panneau de particules bois sans formaldéhyde ni isocyanate

Nouveau panneau de particules Pantair

Après la collaboration avec les panneaux MDF de Panneaux de Corrèze en 2021, la start-up Evertree étend l’application de son liant Green Ultimate, biosourcé, à la décarbonation de panneaux de particules.




Photo : La sortie du PANTair est un grand moment pour l'industrie française du panneau de process.

 

Tous les panneaux de process, qu'il s'agisse du contreplaqué, de l'OSB, du MDF, du LDF et même des isolants flex utilisent des liants. Jusqu'à présent, il s'agit de liants d'origine fossile qui grèvent le bilan carbone des produits. Tout le monde cherche des alternatives, notamment biosourcées. Avec Evertree, la France joue dans le peloton de tête. Séripanneaux est le fabricant dominant des panneaux de particules dans les Landes, disposant d'une resource abondante et locale.

 

Jamais sans mon panneau

 

L’invention du panneau de particules n’a pas 100 ans et c’est difficile à croire, tant il est courant partout dans le monde. L’inventeur est allemand mais la première usine, Novopan, démarre en Suisse après la guerre. En France, neuf fabricants de panneaux de particules produisant en France sont répertoriés par la fédération UIPP, dont les multinationales Egger, Ikea et Swiss Krono. Souvent les fabricants de panneaux de particules produisent aussi du MDF (Medium Density Fiberboard), voire des panneaux OSB (Oriented Strand Board), et évoluent vers des produits surfacés de décoration. Il s’agit là de l’industrie lourde de la filière bois.

 

Panneaux de Corrèze commercialise avec succès les panneaux MDF sans liant fossile avec le Green Ulimate d'Evertree.

 

Augmenter le taux d’exploitation des grumes

 

L’inventeur allemand Max Himmelheber voulait augmenter l’exploitation des grumes de bois hors combustion et il l’aurait doublée, passant de 40 à 80%. Les panneaux de particules utilisent à peu près tous les copeaux et sciures de bois, et notamment le bois de récupération, mais selon une élaboration industrielle compliquée, et grâce à des presses qui agissent à chaud sur une mélange de particules de bois et de liant (environ 10%). Un liant fossile relarguant du formaldéhyde dans des milieux fermés où le mobilier est installé.

 

Le problème sanitaire

 

Compte-tenu des effets sanitaires du formaldéhyde, les producteurs ont tenté de le réduire au maximum, notamment en changeant de résines et en passant aux isocyanates. Cependant, au moment où la menace sanitaire décroît, la question de l’émissivité carbone du liant surgit. Depuis des années, on tente de remplacer les colles d’origine fossiles par des composés à base de lignine. C’est la voie logique puisqu’il s’agit d’un résidu de la transformation du bois qui agit comme adhésif naturel. Il faut cependant obtenir des caractéristiques techniques (solidité, résistance au feu, durabilité) analogues et demeurer compétitif.

 

Leçon de marketing par Evertree avec la complicité de la Camif, e-commercant de l'ameublement.

 

L’enjeu de l’émissivité

 

Les principaux fabricants de presse pour panneaux de particules sont allemands et leur business est mondial. De même, le monde germanique joue un rôle dominant en termes de fabrication de panneaux, quand bien même l’Europe est concurrencée par d’autres pays comme la Chine ou la Turquie. Et ce serait un petit Français qui viendrait changer la donne ?

 

Nicolas Masson, directeur général d'Evertree.

 

De fait, le petit Français s’appuie sur un travail de recherche multi-annuel américain. Ces chercheurs étaient surtout parvenus au résultat partiel du Green Boost, une amélioration de la performance émissive des panneaux OSB. Les brevets ont été rachetés et un programme, Respire, a été mené avec FCBA pour aller plus loin et remplacer totalement les résines fossiles par des alternatives biosourcées.

 

Une première étape pour le MDF

 

Au début de la décennie, Evertree parvient à mettre sur le marché son Green Ultimate pour panneaux MDF - cette invention américaine ultérieure au panneau de particule. Mais comment faire bouger les habitudes des fabricants ? Evertree tente de toucher une première corde sensible avec son Projet Green, qui souligne les vertus environnementales de sa solution et appelle tout le monde à l’utiliser. Les résultats de cette campagne citoyenne sont moyens en comparaison d’une démarche originale qui la suit. Avec l'e-commercant de l'ameublement la Camif, Evertree crée un lit pour enfants sans liants fossiles. Il établit ainsi le lien affectif entre le péril sanitaire précédent et le péril climatique actuel. Panneaux de Corrèze, l’ex-site d’Isoroy spécialisé dans le MDF, devient le partenaire attitré d’Evertree pour ce type de panneaux.

 

PANTair

 

Très vite, Evertree cherche à élargir les applications de son Green Ultimate à d’autres types de panneaux. Le panneau de particules, le plus couramment produit au monde, est fabriqué également à chaud. Car il faut de la chaleur pour que le bi-composant enrobe les particules et agisse. Les travaux avancent vite, d’autant qu’Evertree dispose avec Séripanneaux d’un partenaire landais. La gamme PANTair va désormais compléter son offre avec une solution 100% française et biosourcée. Parallèlement, l’intérêt des multinationales du panneau de particules pour Evertree grandit vite. On imagine tout ce qu’un Ikea pourrait en tirer en termes de communication.

 

La France du biosourcé

 

Pour l’instant, Evertree et Séripanneaux jouent sur la combinaison "made in France" et biosourcé. Pour Evertree, passer à la formulation de colles de structures qui plus est appliquées sans chauffage est difficile, même si tout le monde attend des solutions biosourcées pour des colles qui plombent le bilan carbone des bois d’ingénierie. Il faudra peut-être changer d’approche, récupérer d’autres brevets ou travaux de recherche. Il n’empêche qu’il existe désormais en France un référent pour les liants non fossiles du bois.



Source : batirama.com/Jonas Tophoven/©Evertree

L'auteur de cet article

photo auteur Jonas TOPHOVEN
Jonas Tophoven est journaliste de la presse professionnelle de la construction et du bois en France et en Allemagne depuis 30 ans. Le thème qui lui tient particulièrement à cœur est la réduction drastique des émissions de GES dans la construction, première émettrice humaine du monde devant l'agriculture, avec un impact renforcé en France. Il a d'abord travaillé pendant 12 ans sur la construction sèche, puis depuis 15 ans sur la construction bois préfabriquée et il collabore depuis 10 ans à la programmation des quelque 150 conférences annuelles du Forum Bois Construction, congrès des acteurs de la construction biosourcée.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (35 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
MONTANTID4-48

Résineo® Ecoflex