Technal décarbone à tout va !

Technal décarbone à tout va !

Technal présentera plusieurs produits et systèmes innovants à Batimat, dont la charge carbone est nettement réduite.



La REP, la RE2020, REPowerEU, … toutes ces nouvelles règles et ces nouveaux programmes ont fait prendre conscience à Technal que l’entreprise doit accélérer la décarbonation de ses produits, et désormais penser à leur fin de vie et à leur recyclage lors de leur conception.

 

Technal a choisi le prochain salon Batimat – du 3 au 6 octobre 2022, porte de Versailles à Paris – pour dévoiler plusieurs innovations qui contribuent à la fois à décarboner les matériaux de construction et à faciliter leur recyclage en fin de vie.

 

 

Un stand éphémère

 

 

Conçu par Oeco Architectes, sous la devise "le Durable Désirable", le stand de Technal à Batimat sera lui-même construit selon une architecture éphémère, associant l’aluminium recyclé Hydro Circal, introduit en 2019, et le carton.

 

Depuis trois ans, Technal fabrique ses façades et ses fenêtres en Hydro Circal, constitué à 75% d’aluminium recyclé et lui-même recyclable à 95%.

 

 

Sur un module de standardisé (99 m² de surface au sol), le stand de Technal comportera un étage divisé en deux demi-niveaux. Technal réutilisera ce stand pour un second salon à Madrid, Veteco, du 15 au 18 novembre prochains. © Oeco Architectes

 

 

Technal y montrera cinq innovations : la gamme de fenêtres et de portes Soleal Next, la façade Tental, le coulissant Tigal, la porte de grandes dimensions Titane 65 et le nouveau concept exclusif de rupture de pont thermique en composite de liège recyclé "Corkal".



Technal imagine déjà le futur de ses solutions en alliant deux matériaux recyclables à l’infini, l’aluminium et le liège.

 

 

Décarboner, décarboner, décarboner

 

 

La première mesure de décarbonation prise par Technal est la généralisation de l’emploi de son aluminium recyclé Hydro Circal. Les nouvelles solutions Technal présentées à Batimat 2022 sont naturellement fabriquées à partir de l’aluminium Hydro Circal®, comme 90 % de l’offre de produits Technal aujourd’hui.

 

 

Hydro Circal affiche le taux d’émissions le plus bas du marché, soit 2,3 kg de CO2 par kg d’aluminium (validé par une fiche EPD - Environment Product Declaration). ©Technal

 

 

Pour bien comprendre les avantages d’Hydro Circal, prenons un exemple. Il y a en moyenne 5 fenêtres par logement, dans un bâtiment de 50 logements, cela représente 250 fenêtres. Une fenêtre utilise environ 20 kg d’aluminium. 250 fenêtres emploient 5 tonnes d’aluminium. Avec un aluminium classique, la charge carbone de 5 tonnes représente 5 x 8,6 kg eq CO2, soit 43 t eq CO2. Si les fenêtre sont fabriquées à partir d’aluminium Hydro Circal, la charge carbone devient 5 x 2,33 kg eq CO2, soit 11,65 t eq CO2 : une réduction de 72%.

 

 

80% de matériaux recyclé dans les matières premières d’ici 2025

 

 

Aujourd’hui, les nouvelles gammes de portes et fenêtres Soleal Next, ainsi que la façade Tental sont fabriquées au minium à partir de 75% de matériaux recyclés et elles sont elles-mêmes recyclable au moins à 95%.

 

D’ici 2025, Technal s’engage à atteindre un taux de 80% de matériaux recyclés et à fabriquer des produits recyclables à 100%. Pour y parvenir, Technal va peu à peu cesser d’utiliser des silicones qui rendent difficile le démantèlement des produits et leur recyclage.

 

Technal œuvre aussi pour que les menuiseries et façades retournent directement dans les centres de triage et de recyclage du groupe Hydro. Un process qui garantit un aluminium réemployé pour la même fonction que durant sa première vie. En effet, si l’alliage utilisé, le 6060, est recyclé en un alliage moins noble, il sera dégradé et ne pourra jamais être réintégré dans de nouvelles menuiseries. La refonte de l’aluminium 6060 n’utilise que 5 % de l’énergie nécessaire à la production d’aluminium primaire.

 

 

Tental, la façade XXL et pourtant tellement mince

 

 

Techniquement avancée, la façade Tental dispose de quatre brevets sur la sécurité "résistance au feu" et "anti-effraction", la fabrication, notamment l’assemblage sans ajout de mastic d’étanchéité.

 

Ensuite, les barrettes de rupture thermique sont dès à présent en polyamide recyclé. Dans les solutions de façades, Technal fait appel à du XPET, une matière partiellement issue du recyclage, pour l’isolation thermique.

 

Tental est disponible dans différentes applications : de l’aspect grille à la façade lisse avec la solution VEC, en passant par les trames verticales et horizontales, et jusqu’au capot plat.

 

Une collection de capots est proposée pour signer l’identité de chaque façade. Des formes en "T" ou en "U", avec des profondeurs comprises entre 17 mm et 100 mm, pour accentuer les lignes géométriques ou en arrondir l’écriture. Les capots peuvent également être enrichis de créations sur-mesure à la demande.

 

 

Tental propose des grands vitrages pouvant atteindre 12 m² et une capacité de reprise de poids jusqu’à 820 kg, tandis que les masses vues – la largeur des profilés verticaux – ne dépasse pas 50 ou 60 mm. ©Technal

 

 

Tental peut intégrer du double ou du triple vitrage jusqu'à 62 mm d’épaisseur. Ce qui se traduit par des performances thermiques maximales de 0,8 W/m².K, compatibles avec le label Passivhaus, ainsi que des performances acoustiques et d’étanchéité élevées (jusqu'à 1 500 Pa).

 

 

Tental offre propose un niveau de sécurité incendie Ei60 et présente un classement anti-effraction de niveau 2 ou 3. La conception de cette façade facilite son démantèlement en fin de vie. Et elle est en cours d’obtention de la certification "Cradle to cradle" argent. ©Technal

 

 

Soleal Next cache sa quincaillerie

 

 

Soleal Next est une évolution de la gamme Soleal et propose deux modules 65 et 75 mm ainsi :

  • qu’une variété d’esthétiques modulables, poignées Exclusives® customisables, éléments cachés,
  • des performances thermiques, acoustiques, sécurité, motorisation,
  • des matériaux recyclés, dont l’aluminium Hydro Circal®, et la certification « Cradle to Cradle Argent ».

 

La Fenêtre Soleal Next propose des ouvertures intérieures et extérieures, 1 et 2 vantaux, des fenêtres et portes-fenêtres, un seuil PMR, une fenêtre à soufflet avec motorisation à chaîne. Elle peut intégrer des profilés jusqu’à 180 mm de module pour une compatibilité parfaite et harmonieuse avec les autres gammes Technal telles que la façade Tental, la porte Soleal Next et les coulissants Lumeal, Soleal et Tigal.

 

 

Les quincailleries cachées, lancées sur Soleal fin 2020, équipent également l’ensemble de la gamme Soleal Next. Aucun élément n’est visible lorsque la fenêtre est fermée, et une fois ouverte, les quincailleries semblent disparaître. ©Nitson and Amitsu

 

Les quincailleries sont proposées en trois reprises de charges : 80 kg pour le résidentiel, 110 kg pour les grands châssis et les vitrages spécifiques (acoustiques, sécurisés...), et 160 kg pour des chantiers d’exception. ©Erik Wik.

 

 

Les dimensions augmentent et peuvent atteindre jusqu’à 3 m de hauteur et 1,60 m de largeur pour maximiser les apports solaires. D’autres éléments tels que le drainage, la motorisation, le capteur d’ouverture ou la poignée peuvent être dissimulés. Le joint de vitrage peut également être proposé en transparent.

 

La fenêtre Soleal Next se distingue par ses hautes performances thermiques. Un coefficient Uw de 0,9 W/m².K (triple vitrage avec Ug = 0,5) pour le module 65, et Uw de 0,8 W/m².K (triple vitrage et Ug = 0,5) pour le module 75 mm.

 

En fin, les tests AEV montrent une perméabilité à l’air Classe 4, une étanchéité à l’eau E1500 Pa et une résistance au vent Classe C5. Elle peut atteindre 45 dB (RA, tr) d’affaiblissement acoustique et été testée à 20 000 cycles pour sa robustesse. Cette gamme de fenêtres atteint le niveau RC2 (RC3 en cours) en termes de résistance à l’effraction en version quincailleries cachées.

 

 

Corkal, le liège remplace le polyamide

 

 

Technal montrera aussi une innovation futuriste à Batimat. Il s’agit de Corkal, un joint en liège composite, issu d’un projet européen avec les portugais Amorim Cork Composites et Itecons.

 

 

Corkal est le fruit de plusieurs étapes de recherches. La première consistait en l’élaboration d’une formulation à base de liège recyclé et recyclable, un matériau répondant à toutes les exigences d’une rupture de pont thermique dans une menuiserie. ©Technal

 

 

Le composite de liège, qui présente une empreinte carbone bien plus favorable que les barrettes en polyamide, a été retenu. La seconde étape résidait dans l’élaboration d’un nouveau procédé d’extrusion de ce composite à base de liège, permettant sa production en barres longues et de formes variées, ensuite utilisable en tant que rupture de pont thermique sur les gammes de portes et fenêtres Technal.

 

 

Deux brevets ont été déposés et sont en cours de validation concernant le nouveau matériau et son utilisation dans des menuiseries. Tous les tests de caractérisation ont été effectués sur le matériau et des prototypes de menuiseries ont permis de réaliser avec succès les essais de performances acoustiques, mécaniques et d’étanchéité à l’eau et à l’air. ©Technal

 

 

La prochaine étape vers la commercialisation est l’homologation de l’industrialisation du process


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Votre avis compte

Comptez vous mettre en place des mesures pour réduire votre consommation énergétique ? (79 votants)
Oui, c'est une urgence.
Non, on en fait déjà assez.
 

Articles

Agenda

Boutique


Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation

Structures en bois lamellé croisé