Saint-Gobain cède son activité de distribution spécialisée au Royaume-Uni

Saint-Gobain cède son activité de distribution spécialisée au Royaume-Uni

Le spécialiste des matériaux de construction Saint-Gobain a annoncé deux acquisitions et une série de cessions, qui aboutissent à la sortie du groupe de toutes ses enseignes de distribution au Royaume-Uni.



"Saint-Gobain a signé des accords définitifs en vue de la cession de International Decorative Surfaces (IDS), son activité de distribution spécialisée en revêtements de sol, plans de travail et stratifiés au Royaume-Uni, à Chiltern Capital", une société britannique de capital investissement, a indiqué le groupe dans un communiqué publié le 12 mai. La société de matériaux de construction n'a pas précisé le montant de la cession d'IDS, qui affichait en 2021 environ 130 millions de chiffre d'affaires, ni si les emplois de ses 500 employés étaient menacés.

 

"Saint-Gobain a également signé des accords définitifs en vue de la cession de deux sites de transformation de verre spécialisés dans la production de double vitrage au Royaume-Uni", a ajouté l'entreprise, précisant à l'AFP les céder à Clayton Glass, un fabricant britannique de verre. Ces deux centres situés à Motherwell (Écosse, proche de Glasgow) et à Canterbury (sud-est de l'Angleterre) ont généré en 2021 un chiffre d'affaires combiné d'environ 20 millions d'euros et emploient environ 80 personnes.

 

Les deux transactions devraient être finalisées "d'ici la fin du deuxième trimestre 2022", selon le communiqué, et marquent "la sortie de Saint-Gobain de toutes ses enseignes de distribution spécialisée au Royaume-Uni".

 

 

Dans le viseur de Bluebell

 

 

En début de soirée, le groupe a par ailleurs annoncé l'acquisition du sud-coréen Global SFC et de l'américain Monofrax LLC, deux sociétés spécialisées respectivement dans les films spéciaux pour fenêtres et les réfractaires. Les deux firmes représentent environ 20 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel, a précisé Saint-Gobain.

 

Le groupe français a aussi signé des accords définitifs pour céder au groupe japonais Shinagawa Refractories Corporation certaines de ses activités céramiques au Brésil et aux États-Unis, pour un chiffre d'affaires combiné de 70 millions d'euros.

 

Le site brésilien emploie plus de 300 personnes et le site américain environ 50 personnes, et leur cession devrait être finalisée "fin 2022 ou début 2023". Les transactions annoncées "visent à concentrer les activités des Solutions de Haute Performance du groupe sur ses marchés mondiaux les plus importants", a avancé le groupe dans son communiqué. Fin février, Saint-Gobain a annoncé pour 2021 des "records de croissance, de résultat et de marge" - avec un chiffre d'affaires de 44,16 milliards d'euros et un résultat net qui a quintuplé à 2,5 milliards d'euros -, porté par la reprise économique observée après la crise sanitaire et la vague de rénovation de logements lancée dans le monde entier pour répondre à l'urgence climatique.

 

Malgré ces bons résultats, le président du conseil d'administration Pierre-André de Chalendar serait dans le viseur du fonds activiste Bluebell Capital en raison de performances financières jugées "décevantes", révélait le Financial Times mercredi 11 mai. Toujours selon le quotidien britannique, Bluebell, qui avait poussé vers la sortie le patron de Danone Emmanuel Faber en 2021, détiendrait moins de 0,5% du capital de Saint-Gobain.



Source : batirama.com & AFP

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
La Maçonnerie et la RE2020

Produits



Votre avis compte

Avez-vous l’intention de voter aux élections législatives le 12 juin ? (75 votants)
Oui
Non
 

Boutique

Bardage rapporté


Réglementation et mise en sécurité incendie des ERP