Une chape en béton d’argile crue

Une chape en béton d’argile crue

Ce sol non porteur, réalisé en béton d'argile crue, ne contient ni adjuvant ni solvant chimique. Il offre un déphasage thermique et régule l'humidité.





 

Dans cette maison de l’Eure et Loir, près de Houdan, le sol du rez-de-chaussée sera constitué d’une chape de béton d’argile.

 

Appliquée ici sur une dalle de béton, sur un peu moins de 5 cm d’épaisseur, elle aurait aussi pu être posée sur un hérisson de gravillons classique doublé d’un lit de sable puis un film de protection en papier Kraft pour éviter les remontées d’humidité, ou encore sur un isolant.

 

Ce revêtement de sol a été retenu pour son bilan carbone positif car l’argile est crue, le sable et les graviers sont naturels.

 

Importante inertie

 

Dans la véranda, l’apport solaire important permettra de stocker de la chaleur dans le béton d’argile, qui avec son inertie importante, va la restituer de manière différée (masse thermique apportée par 280 kg/m2 en épaisseur 10 cm, par exemple).

 

Les murs, en panneaux d’argile vissés et enduits, participeront aussi à cette accumulation de chaleur solaire. Principalement destiné à la rénovation et aux maisons à ossature bois, ce revêtement, plus respirant qu’un béton de ciment, régule l’humidité de l’habitation.

 

Non porteur, il ne s’applique qu’en rez-de-chaussée, sur 5 à 15 cm d’épaisseur, en permettant de rattraper un niveau (pratique, pour une extension ou l’aménagement d’une dépendance ouverte sur la maison).

 

Naturel, esthétique et résistant

 

Le mélange, de l’argile, des sables variés, et des silicates, est une innovation du fabricant Argilus, une filiale de la briquetterie vendéenne Gillaizeau développant une gamme terre crue depuis trois ans.

 

Le gravillon, fourni en Big bag par l’entreprise, présente une granulométrie et une minéralogie spécifiques (4 à 8mm et non calcaire). Le pH élevé de l’argile permet de n’ajouter qu’une très faible quantité d’eau, entraînant une prise très rapide, de 24 heures, et une forte compacité du mélange.

 

De la silice en poudre permet d’agréger les sables lors de la prise, ce qui confère une résistance mécanique intéressante (3 à 4 MPa ; PV de résistance mécanique disponible, et garantie décennale SMA – BTP. Test d’abrasion en cours).

 

 

  1. La surface de dalle à couvrir est délimitée par des tasseaux. La bande périphérique collée sur les parois en OSB sera noyée dans le mélange pour bien lier les parois et la dalle. Conformément au DTU, un joint de dilatation, réalisé à la disqueuse, est prévu tous les 35-40 m2.

 

 

  1. Le dosage est d’un sac de 35 kg de produit prêt à l’emploi pour 2 seaux de 12 l de gravillons et 5 l d’eau. L’application se fait entre 10 et 25 °C.



 

 

  1. L’argile…

 

 

  1. … et le gravier de quartz sont homogénéisés dans le malaxeur.

 

 

  1. L’eau est ensuite ajoutée.



 

 

  1. Après au plus 5 minutes de malaxage, le mélange est déversé à la brouette.

 

 

  1. Il peut être travaillé pendant 2 à 3 heures.

 

 

  1. Il est égalisé sur environ 4,5 cm d’épaisseur…

 

 

  1. … à la pelle et à la truelle.



 

 

  1. Une bande est d’abord réalisée, pour pouvoir tirer le produit à la lisseuse inox. La planéité est vérifiée très régulièrement. La gestuelle est identique à celle en usage pour la mise en œuvre de béton de ciment. Aucune protection n’est nécessaire.

 

 

  1. Le produit est tiré et taloché (taloche plastique) au fur et à mesure, afin de gommer les défauts.

 

 

  1. Son aspect, relativement lisse et tassé, doit conserver une accroche.

 

 

  1. La taloche ferme les pores de l’argile.

 

 

  1. La prise est de 24 h.



 

 

  1. La couche de finition est réalisée à raison de 35 kg de produit prêt à l’emploi pour 4 l d’eau. Le mélange prêt à l’emploi est dressé de la même façon que la couche de base et ferré à la spatule inox à bouts arrondis. Après 15 jours, deux passes d’huile dure, à 24 h d’intervalle, vont saturer les pores de l’argile.

 

 

  1. Proposé en marron chocolat, gris ardoise, rouge Vendée et jaune paille, l’aspect final, satiné, garde les traces des coups de spatule, pour un aspect authentique.

 

 

Fiche technique

 

  • 3 personnes appliquent 30 à 40 m2 en une matinée : une à la bétonnière, une à la manutention et une pour appliquer le produit, ici sur une épaisseur légèrement inférieure à 5 cm.
  • Coût : 80 €/m2 TTC fourni posé, pour une épaisseur moyenne d’environ 8 cm (prix public).
  • Finition : 50-55 €/m2 TTC fourni posé, en 2 cm d’épaisseur.
  • Le béton d’argile Argilus est commercialisé dans 155 points de vente.

 

 

Béton d’argile ou béton ciré ?

 

A esthétique comparable, le béton d’argile est plus résistant que le béton ciré, moins onéreux et ne présente pas de risque de fissuration s’il est mis en œuvre selon les règles. Il peut être laissé brut, ou recevoir, après un séchage de 21 jours, une couche de finition de 2 à 3 cm en béton d’argile huilé

 

Composée d’argile, de sable très fin, de brique pilée, de gravier fin de quartz, de silicates et d’un pigment naturel, celle-ci peut aussi être appliquée sur un béton propre ou un carrelage, avec une primaire d’accroche à base de résine.

 

Le séchage est au minimum de 15 jours, à l’issue desquels sont appliquées deux couches d’huile dure, à 24 h d’intervalle, qui lui confèrent une forte résistance. Le passage d’une serpillière humide suffit à entretenir ce revêtement, pour lequel les précautions d’usage sont celles d’un parquet (pas de talon aiguille !).

 

 

Source : batirama.com / Emmanuelle Jeanson

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par Mélany Fay
  • 0
  • 0

Bonjour , j'aimerais mettre du béton d'argile sur une dalle de béton existante, je me demandais si la dalle à reçu un scellant est-ce que ça cause problème ? Aussi avez vous des points de vente au Canada ? merci

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 498 - Aout / Septembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (885 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique