En 2022, Hidalgo veut "poursuivre l'embellissement de Paris"

En 2022, Hidalgo veut

Anne Hidalgo veut continuer à redonner à la capitale "toute sa splendeur" et poursuivre son "embellissement", a-t-elle déclaré dans ses voeux.





Lors de ses voeux diffusés en ligne, crise sanitaire oblige, ce jeudi 6 janvier, Anne Hidalgo, maire de Paris, a déclaré: "le compte à rebours des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 va s'accélérer", "nous continuerons à redonner à Paris toute sa splendeur: je pense au grand site Tour Eiffel (...) et au lancement du réaménagement des abords de Notre-Dame".

En réponse au mouvement d'opposition #SaccageParis, apparu en 2021, qui dénonçait pêle-mêle le défaut de propreté dans les rues, les choix d'aménagement de voirie, de végétalisation ou de mobilier urbain, la mairie de Paris s'est engagée en décembre à revoir certains points de son projet de réaménagement autour de la Tour Eiffel pour tenir compte des critiques issues de la concertation publique menée à l'automne.

Alors qu'elle veut piétonniser et végétaliser l'axe entre le Trocadéro et le Champ-de-Mars pour un budget de 107 millions d'euros, la mairie a dit qu'elle allait "étudier un nouveau mobilier" pour le pont d'Iéna, où la perspective de bacs végétalisés a été "largement remise en question" par les contributions.Concernant les abords de Notre-Dame, le "dialogue compétitif" en cours entre les quatre équipes finalistes doit aboutir fin juin à la désignation du lauréat, mais les travaux, pour 50 millions d'euros, ne démarreront qu'après les Jeux olympiques de 2024.

"Nous poursuivrons l'embellissement de Paris", a encore déclaré la candidate PS à la présidentielle, "en portant une attention particulière aux portes qui nous relient à la métropole: la Porte de la Chapelle", où l'Arena 2 (salle multifonctionnelle d'environ 8.000 places) est en cours de construction, "et la Porte de Montreuil", où le projet de halle pour abriter les commerçants des puces suscite la méfiance de ces derniers.

"Nous investirons cette année 1,65 milliard d'euros pour transformer notre ville et lutter contre les inégalités", a rappelé Anne Hidalgo en annonçant la création de 6 nouvelles cours-oasis et d'une "trentaine" de nouvelles "rues aux écoles". Crées après le premier confinement afin de favoriser la distanciation physique des élèves, et d'éloigner les voitures, ces "rues aux écoles", totalement ou partiellement piétonnisées, seront au nombre de 169 dans les prochaines semaines, selon un décompte de la mairie. L'aménagement de 21 nouvelles d'entre elles coûtera 9 millions d'euros.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 500 - Décembre 2021 / Janvier 2022

   

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (1128 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Installations électriques et de communication des bâtiments d’habitation