Saint-Gobain quitte la distribution chauffage-sanitaire au Royaume-Uni

Saint-Gobain quitte la distribution chauffage-sanitaire au Royaume-Uni

Saint-Gobain va céder à Wolseley UK trois de ses quatre dernières enseignes de distribution spécialisées en plomberie, chauffage et sanitaire au Royaume-Uni : Neville Lumb, DHS et Bassetts.





La finalisation de ces transactions est prévue début 2022. Saint-Gobain est par ailleurs entré en négociations exclusives avec Wolseley UK en vue de la cession d’Ideal Bathrooms, sa dernière enseigne de distribution spécialisée en produits de plomberie, chauffage et sanitaire au Royaume-Uni.


Ces quatre enseignes emploient 485 employés et disposent de 25 points de vente, générant un chiffre d’affaires d’environ 130 millions d’euros en 2020.

 

Stratégie d'optimisation du portefeuille de Saint-Gobain


Une fois ces transactions finalisées, compte tenu de la cession de Graham (chiffre d’affaires d’environ 260 millions d’euros en 2020, 130 points de vente) en août 2021, Saint-Gobain n’aura plus aucune marque de distribution spécialisée en plomberie, chauffage et sanitaire au Royaume- Uni.


Ces opérations s’inscrivent dans la poursuite de la stratégie d’optimisation du portefeuille de Saint- Gobain, visant à améliorer le profil de croissance et de rentabilité du Groupe, en ligne avec les objectifs du plan « Grow & Impact », souligne le groupe.


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 500 - Décembre 2021 / Janvier 2022

   

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (1128 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Les vérandas