Alzheimer : quels revêtements de sols pour les malades ?

Alzheimer : quels revêtements de sols pour les malades ?

Tarkett, leader des revêtements de sols, a étudié l’impact des revêtements de sols sur les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ses recommandations sont intégrées dans un guide (1).





Quel rôle jouent les revêtements de sols dans la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ? Pour le savoir, le département design du fabricant (2) a analysé la contribution psychologique et sensorielle du sol vis à vis des patients.

 

Objectif du fabricant qui équipe 200 établissements pour personnes âgées en France : accompagner les architectes, les donneurs d’ordre et directeurs d’établissements sanitaires ou médico-sociaux dans la conception de l’aménagement des espaces spécifiques de ces établissements.

 

Outre les aspects liés à la réglementation, l’hygiène et à la sécurité, les décors et les couleurs des sols provoquent des émotions susceptibles de stimuler ou d’apaiser les malades, contribuant à mieux gérer les effets de la maladie.

 

Certaines couleurs à éviter

 

Selon l’étude, certaines couleurs doivent être déconseillées, comme le rouge vif qui créé un sentiment d’excitation ou le vert, en intérieur, qui sera assimilé à un jardin extérieur. De même, les couleurs trop foncées (noir, brun ou gris foncé) peuvent susciter la peur de l’effondrement chez le patient.

 

En revanche, les couleurs minérales ont des vertus apaisantes pour les patients, les beige, rose pâle ou tons orangés devront être privilégiés avec des finitions mates. Mais attention au blanc pur, trop aveuglant et perturbant pour le malade.

 

En termes de motifs, les décors bariolés ou compliqués seront à proscrire comme les rayures, les damiers, les quadrillages ou les losanges. Le but sera de faciliter la déambulation car les patients marchent beaucoup et peuvent tourner en rond s’ils se sentent perdus.

 

Les Imitations tons pierre ou tomettes rassurent

 

Ainsi, les décors naturels comme les imitations tons pierre ou tomettes rassurent et s’adaptent bien aux établissements français alors que les imitations bois naturels conviendront davantage aux unités de soins suédoises, par exemple

 

Les sols influent également sur l’atmosphère globale des lieux. Trop de bruit ou de résonnance à la marche peuvent perturber les patients et générer de l’anxiété. D’où la préconisation de sols acoustiques dans ces unités de vies.

 

(1) Les recommandations de l’étude sont intégrées dans un guide de 40 pages « Le design des structures d’accueil Alzheimer ». www.tarkett.fr

 

(2) Tarkett a été nominé en avril dernier pour les Trophée du Grand Age, dans la catégorie Recherche et développement.

 

 

Source : batirama.com/ F.Leroy

 

A propos de l’étude

 

Cette étude s’est appuyée notamment sur l’expertise de spécialistes afin de mieux comprendre les problématiques et l’impact de l’environnement sur les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Par exemple, on notera la contribution du docteur Xavier Cnockaert, chef du pôle de gérontologie du CH de Beauvais, de Rudolf Schricker, professeur de design et président de l’Association des Architectes et Design d’Intérieurs Allemands (BDIA) et du professeur Desmond O’Neill, président de l’Irish Gerontological Society.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (34 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

Résineo® Ecoflex

ASCM 18-4 QM AS