Eiffage confiant sur sa reprise d'activité formalise son offre sur Equans

Eiffage confiant sur sa reprise d'activité formalise son offre sur Equans

Eiffage, géant français du BTP, a enregistré au 3e trimestre un chiffre d'affaires supérieur à la même période de 2019, avant l'épidémie, et a officialisé son offre pour le rachat d'Equans.




"Eiffage agissant seul a remis à Engie une offre engageante pour le rachat de la totalité d'Equans dont les activités s'inscrivent dans la stratégie de développement du groupe", indique le numéro 3 français du BTP dans un communiqué sur ses résultats trimestriels.

 

Il est précisé que le groupe "n'aurait pas recours à une augmentation de capital s'il était retenu pour cette opération". Son concurrent Bouygues avait un peu plus tôt dans la journée également formalisé son offre sur cette entité créée en vue d'une scission des activités de services techniques d'Engie. L'autre offre en lice est celle du fonds Bain Capital, allié au financier français Marc Ladreit de Lacharrière, fondateur du holding diversifié Fimalac.

 

Côté résultats, Eiffage affiche un chiffre d'affaires de 4,8 milliards d'euros au troisième trimestre, soit 5,5% de plus qu'à la même période un an plus tôt, encore marquée par la pandémie, et 3% supérieur à celui du 3T 2019. Les revenus sont portés en particulier par l'activité Concessions, qui avait été très affectée par les restrictions de déplacement liées à la pandémie, qui rebondit de 10,4% à 933 millions d'euros (+11,9% par rapport au 3T 2019).

 

Les revenus de la branche Travaux grimpent de 4,4 % par rapport à 2019

 

Le groupe table pour l'ensemble de l'année 2021 sur un résultat net part du groupe "en augmentation sensible par rapport à 2020, qui pourrait retrouver son niveau de 2019 dès cette année". Il s'attend à une activité "en hausse significative par rapport à 2020, légèrement supérieure à 2019 en Travaux et légèrement inférieure en Concessions".

 

L'an passé, il avait dégagé un bénéfice net consolidé de 375 millions d'euros, en net repli par rapport aux 725 millions engrangés en 2019. Dans le détail, les revenus de la branche Travaux -de loin la plus importante- ont grimpé de 4,4% au troisième trimestre pour s'établir à près de 3,9 milliards d'euros (+1,1% par rapport à la même période de 2019).

 

Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires d'Eiffage s'élève à 13,5 milliards d'euros, en hausse de 17,7% par rapport à 2020 et de 2,3% par rapport à 2019.




Source : batirama.com

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (33 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits