Arkema rachète les activités adhésifs à l'américain Ashland

Arkema rachète les activités adhésifs à l'américain Ashland

Le groupe de chimie français Arkema a annoncé le rachat des activités "Adhésifs de performance" du groupe américain Ashland, pour 1,65 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros).





Légende : Bostik, filiale d'Arkema, propose des colles et adhésifs pour un large éventail de secteurs : construction, automobile, aérospatiale, marine, ferroviaire, emballage.

 

Cette opération réalisée par Bostik, filiale d'Arkema, numéro trois mondial des adhésifs industriels, s'inscrit dans la stratégie de recentrage sur les matériaux de spécialités du groupe chimique français. Elle devrait aussi permettre de renforcer la présence d'Arkema aux Etats-Unis, tout en faisant bénéficier les produits d'Ashland du réseau international de l'ex-filiale de Total.

 

Le rachat devrait être effectif "d'ici quatre à six mois", a indiqué le PDG du groupe français, Thierry le Henaff, lors d'une réunion d'analystes. Dans un communiqué distinct, Ashland estime que l'opération devrait être bouclée "d'ici fin 2021" en fonction des autorisations délivrées par les autorités de régulation.

 

Pour Arkema, l'opération "financée à 100% en cash" devrait permettre de "réviser à la hausse l'objectif de rentabilité 2024" de son segment Adhésifs, "qui vise désormais une marge d'Ebitda supérieure à 17%" (au lieu de 16% lors de la précédente prévision du groupe) "et un chiffre d'affaires de plus de 3 milliards d'euros", a indiqué le groupe.

 

Des films pour l'automobile et le Bâtiment

 

Arkema promet à ses actionnaires que l'opération sera aussi "fortement créatrice de valeur" pour eux, "avec un bénéfice net par action qui devrait augmenter de 1 euro à l'horizon 2026". Ashland Performance Adhesives, qui emploie 330 personnes et exploite 6 unités de production essentiellement en Amérique du Nord, est un acteur majeur des adhésifs sensibles à la pression aux Etats-Unis, pour les films décoratifs, de protection et de signalisation pour l'automobile et le bâtiment.

 

Il est aussi leader dans le collage de bois de construction et propose une gamme d'adhésifs pour l'emballage flexible. A la mi-journée, le titre Arkema gagnait 5,47% à la Bourse de Paris, à 113,75 euros. Au plus haut, dans la matinée après l'annonce, il avait bondi à 114,90 euros.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Dernière revue

BTR N° 499 - Octobre / Novembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (954 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



La ferronerie d'art