Pierre reconstituée de France : un GIE voit le jour

Pierre reconstituée de France : un GIE voit le jour

Les quatre principaux acteurs du marché de la pierre reconstituée se sont réunis au sein d’un groupement d’intérêt économique, le GIE Pierre reconstituée de France.






 

La pierre reconstituée est un matériau réalisé à partir de granulats (silice, calcaire) et de ciment blanc. Différents moules permettent de reconstituer l’apparence d’une pierre véritable. Ce produit calibré et d’épaisseur uniforme est réalisé par les spécialistes du béton préfabriqué.

 

La pierre reconstituée trouve des applications intéressantes en aménagement extérieur : plages de piscines, terrasses, allées, voies d’accès, murets, fontaines… Résistante au gel et aux chocs, elle garantit une durabilité accrue. Seule recommandation : prévoir un entretien régulier avec des traitements hydrofuges et oléofuges.

 

Face à la concurrence des autres produits d’aménagement (bois naturel ou composite, carrelage, pierre naturelle…) et ceux venus d’Europe du sud (Espagne, Italie,..), les 4 acteurs leaders du marché se sont donc regroupés : Fabemi, Marlux (ex Stradal), Pierra et Weser.

 

Développer le produit via le négoce

 

Le groupement d’intérêt économique doit promouvoir le label de qualité et développer les ventes des produits « estampillés » grâce à son réseau de négociants. Sa cible est large : la prescription, les professionnels de la construction mais aussi les particuliers.

 

Les premières actions du GIE ont consisté à créer le logo, une charte graphique et un site web. L’internaute peut d’ailleurs télécharger un guide de pose des produits de dallage et visualiser différents types de réalisations. Une campagne de communication verra le jour avec une campagne media et la participation à des salons construction/aménagement de la maison.

 

Les statuts du GIE autorisent l’entrée d’autres industriels leaders et ayant une couverture nationale, au sein du groupement. La fédération des industriels du Béton (FIB) collectera les données de marché des membres, les premiers indicateurs portant sur les margelles et les parements.

 

 

Source : batirama.com / Fabienne Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (175 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Chauffe-eau solaire individuel - NF DTU 40 & DTU 43