Viessmann parie toujours sur le solaire thermique et se lance, enfin, dans la ventilation

Viessmann parie toujours sur le solaire thermique et se lance, enfin, dans la ventilation

L’usine Viessmann de Faulquemont fabrique désormais des capteurs solaires thermiques pour l’industrie et les réseaux de chaleur. Viessmann France commercialise des groupes de ventilation Vitovent.





Grâce à l’usine Viessmann de Faulquemont en Moselle, la France était déjà exportatrice nette de capteurs solaires thermiques plans. L’usine les fabrique en effet pour tout le groupe Viessmann et sa production excède très largement le marché français du solaire thermique, devenu tellement faible : 22 730 m² de capteurs pour les installations solaire thermiques individuelles selon Observ’ER, soit environ 8 000 panneaux en 2020.

 

Des panneaux solaires thermiques destinés à l’industrie

 

L’usine de Faulquemont se lance désormais dans la fabrication d’une génération de capteurs solaires thermiques grands champs, plus particulièrement destinés aux réseaux de chaleur urbains et à la production de chaleur pour les process industriels. Ces deux marchés – réseaux de chaleur et industrie – sont pleins de promesses, hors de France.

 

En France, le Plan de relance ne mentionne pas spécialement le solaire thermique en industrie, le Fonds Chaleur, géré par l’Ademe, demeure complexe et peine à mobiliser l’intérêt des exploitants de réseau de chauffage urbain et des industriels pour le solaire thermique.

 

Le solaire thermique sur réseaux de chaleur demeure extrêmement rare en France. L’opération de Chateaubriant est citée en exemple, mais on peine à en trouver d’autres. En Allemagne et au Danemark, en revanche, deux pays nettement plus ensoleillés que la France, les projets de solaire thermique en industrie et associé aux réseaux de chaleur se multiplient. Le gouvernement allemand envisage d’installer 1 million de m² de capteurs solaires thermiques au cours des 30 prochaines années.

 

L’usine Viessmann de Faulquemont accueille donc une ligne de production des panneaux Vitosol 200-T SPX ; composés de tubes sous vide. La capacité de production annoncée est encore modeste : 320 m² de capteurs par jour en 2 x 8, mais elle existe. Ce nouveau capteur solaire à tubes offre une plage d’angles de montage allant de 3° à 60° et peut produire de l’eau jusqu’à 120°C. Il est proposé en deux versions, l’une préfabriquée, l’autre pour un montage flexible sur site.

 

 

 

En standard, le Vitosol 200-T type SPX atteint une surface de capteur de 5,05 m². Les collecteurs et les tubes sous vide sont à assembler sur site. Ce modèle préconisé pour les écoquartiers, le process industriel ou les réseaux de chaleur. ©Viessmann

 

La seconde version, de 10,3 m2, est composée d’un boîtier de collecteur, de tubes sous vide et d’un cadre de montage. Elle est livrée préassemblée pour être mise en œuvre rapidement à l’aide d’une grue. Cette variante constitue une solution idéale pour les grandes surfaces de capteurs dans le cas des réseaux de chaleur urbains ou d’une production de chaleur industrielle. ©Viessmann

 

Exploitant le principe du caloduc - les tubes ne sont pas traversés directement par le fluide solaire, mais sont séparés du circuit principal du collecteur par une liaison sèche -, le Vitosol 200-T type SPX, offre une longue durée de vie et une importante fiabilité opérationnelle. Les surfaces absorbantes sont placées directement dans les tubes sous vide et sont donc protégées des influences environnementales, en plus de bénéficier d’une excellente isolation thermique améliorant les performances globales du capteur. ©Viessmann

 

La connexion sèche permet également d’effectuer des opérations de maintenance sur les tubes sous vide sans avoir besoin de vidanger l’installation complète. Le diamètre du collecteur a été repensé afin de garantir un écoulement très efficace avec de faibles pertes de charge, assurant une structure hydraulique simple pour l’installation.

 

En fonction des exigences du projet, les installations solaires thermiques composées de capteurs Vitosol 200-T SPX peuvent être remplies soit d’un fluide solaire contenant un antigel pour la protection antigel passive du système, soit avec de l’eau pure. Le remplissage avec de l’eau pure satisfaisant aux plus draconiennes des exigences environnementales qui s’appliquent dans les zones de protection des eaux.

 

En cas de chargement en eau pure, une protection contre le gel doit être active les jours très froids, notamment en réinjectant de la chaleur à basse température dans le champ de capteur.

 

 

 

Le nouveau Vitosol 200-T type SPX peut être installé sur des supports en champ ou sur des toits plats et des toits en pente. Pour une implantation discrète, le Vitosol 200-T type SPX-F peut être implanté sur les toits plats à l’abri des regards, grâce à un montage horizontal avec une inclinaison du capteur de seulement 3°. Ce qui, au passage, réduit considérablement la charge du vent et requiert un lestage moindre, impliquant une contrainte mécanique plus faible à la structure du bâtiment. ©Viessmann

 

 

Enfin, de la ventilation Viessmann sur le marché français

 

Les systèmes de ventilation Viessmann, la gamme VitoVent, sont visibles sur les salons techniques allemands depuis une bonne dizaine d’années. Mais, chaque fois que l’on posait la question de leur introduction sur le marché français, venait une immuable réponse : pas encore d’actualité. Cette fois-ci, ça y est, Viessmann France s’envole et propose un caisson assurant à la fois la ventilation et la purification de l’air intérieur : le VitoVent 200-P.

 

 

 

Le premier caisson VitoVent 200-P vient d’être installé à l’École primaire de Guessling Hémering (Moselle). Il se charge de purifier l’air dans une classe de CM2 de 18 élèves. Installé en seulement une journée par l’entreprise NEW SGSC basée à Marly, le système innovant de purification et de ventilation d’air Vitovent 200-P assure en effet une filtration à 99,99 % des virus par filtre HEPA (Haute Efficacité pour les Particules Aériennes). ©Viessmann

 

 

 

 

Le caisson VitoVent 200-P assure trois fonctions : apport d’air neuf, filtration de l’air ambiant et récupération de chaleur. Totalement Plug&Play, le système Vitovent 200-P offre un fonctionnement silencieux, avec des émissions acoustiques inférieures à 40 dB(A) à 1 m.

Vitovent 200-P, caractéristiques techniques : Récupération de chaleur jusqu’à 96% , Débit d’air maximum : 800 m3/h , Taille de la pièce : jusqu’à environ 90 m2 , Nombre de personnes : jusqu’à 30 , Classe de filtre F7 (air extérieur)/HEPA H14 (air ambiant) , Niveau de pression acoustique dans une salle de classe normale : ≤ 40 dB (A) (volume de la salle de classe 250 m3, durée moyenne de réverbération 1 seconde) , Dimensions (longueur (profondeur) x largeur x hauteur) : 675 x 1700 x 2000 mm , Poids du module de ventilation (droite) : 170 kg , Poids du module d’air entrant/évacué (gauche) : 140 kg , Diamètre du raccordement pour l’air extérieur et évacué : 180 mm , Classe d’efficacité énergétique : A+. ©Viessmann

 

 

 

Le Vitovent 200-P a d’ailleurs été principalement conçu pour une utilisation dans les écoles, les salles de séminaires et les crèches. Il fonctionne en ventilation par déplacement d’air : soufflage en partie basse, extraction en partie haute. Viessmann a doté le Vitovent 200-P de capteurs intégrés, gérant une régulation en fonction de la concentration du CO2 dans l’air ambiant. Le volume d’air est automatiquement piloté automatiquement en fonction des informations des capteurs, sans programmation horaire, ni ouverture de fenêtres. ©Viessmann

 

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 499 - Octobre / Novembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (1031 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Procédés non traditionnels d’assainissement autonome -  norme 12 566-3 + A1