Daikin : forte croissance et grandes ambitions sur de nouveaux marchés

Daikin : forte croissance et grandes ambitions sur de nouveaux marchés

Le chiffre d’affaires de Daikin France a augmenté de 36% depuis trois ans. Le fabricant de pompes à chaleur annonce de nouveaux produits et ses premiers pas sur de nouveaux marchés.





L’exercice fiscal pour tout le Groupe Daikin, dont Daikin France s’étend du 1er avril au 31 mars. Logiquement, avec un chiffre d'affaires de 580 millions d’euros au cours de l’exercice 2020-21, Daikin France est devenue la première filiale de Daikin Europe (3,5 Md€ de CA) en termes de CA, passant devant l’Italie : grand sourire de Christophe Mutz, Président de Daikin France, qui annonçait ces chiffres mardi 22 juin au matin.

 

Daikin France ne compte pas en rester là et se fixe comme objectif une croissance du CA de 11% pour l’exercice 2021-22 en cours. Pour y parvenir, Daikin France vendra plus de ses produits déjà connus – détente directe et pompes à chaleur air/eau en logement -, mais annonce aussi des efforts de pénétration d’autres marchés et une brassée de nouvelles solutions.

 

 

Avec la pandémie et le confinement qui ont poussé les ménages à s’occuper de leur univers de vie, plus l’efficace soutien marketing de sévères épisodes de canicules en 2019 et 2020, les ventes de pompes à chaleur air/air à détente directe réversibles ont explosé. Daikin a vendu plus de 200 000 systèmes air/air domestiques en 2020-21. La marque reste leader en France sur ce segment de marché. Toute l’offre de pac air/air Daikin a été convertie au R32 et l’entreprise ne commercialise plus de solutions à détente directe domestiques au R410A. ©Daikin

 

Le marché des pompes à chaleur est porté par les politiques publiques

 

Notons au passage, que l’une des propositions débattues en ce moment à propos de la réforme du Règlement Européen F-Gaz, consisterait à interdire les fluides dont le GWP (Global Warming Power) est supérieur ou égal à 150 dans les systèmes à détente directe domestiques. Mais, comme le souligne François Deroche, directeur Marketing de Daikin France, ce n’est qu’une proposition.

 

En effet, le R32 avec son GWP de 675 serait banni du marché de la climatisation domestique à détente directe, si cette règle venait à s’appliquer. Du point de vue technique, ce ne serait pas un drame : il existe déjà un petit nombre d’offres de mono- et multi-splits au R290 (propane, GWP = 3) en Asie, notamment. Il faudrait laisser aux industriels un temps d’adaptation, former les installateurs à la manipulation à grande échelle de ce fluide classé A3 et, surtout, une modification des règles nationales de protection contre l’incendie serait nécessaire dans la plupart des pays d’Europe. Le R290 et les autres hydrocarbures (R600a isobutane, par exemple) sont franchement explosifs et leur installation est soumise à d’importantes restrictions.

 

Quoiqu’il en soit, si le marché des pac air/eau en construction neuve a été fortement impacté par le ralentissement sévère de la construction neuve en 2019, en 2020 et toujours début 2021, la rénovation, pour sa part, explose, largement portée par les diverses aides publiques : CEE, coup de pouce changement de chaudière, MaPrimeRénov’, etc.

 

De nouvelles pompes à chaleur visant différents segments de marchés

 

Daikin propose donc cette année de nouvelles pac air/eau visant différents segments de marchés. Pour commencer, plusieurs dizaines de milliers de pac monobloc extérieures ont été installées en France entre 2000 et 2005. Le temps est venu de les remplacer et Daikin propose une nouvelle pac monobloc au R32, basse température (55°C) : Daikin Altherma 3 M, disponible en mono- ou tri-phasé, avec ou sans appoint par résistance électrique.

 

 

 

Ces machines, qui peuvent aussi parfaitement être installées en construction neuve, sont particulièrement compactes ((87 x 138 x 46 cm), offrent une pression acoustique de seulement 40 dB(A) à 5 m et sont disponibles en trois puissances de 10 à 16 kW. ©Daikin

 

 

 

Pour la rénovation, en remplacement de chaudières existantes, Daikin propose également 3 modèles de pac haute température (70°C) Daikin Altherma 3 H HT de 8, 10 et 12 kW, également au R32. ©Daikin

 

 

En 2020, Daikin a vendu plus de 30 000 pac air/eau. L’entreprise introduit cette année un bisplit à détente directe de 6 kW au R32

 

De nouvelles ambitions en tertiaire

 

Le segment du tertiaire, quant à lui, a été nettement fragilisé par la pandémie et le confinement : la construction neuve s’est fortement ralentie, les gros travaux de rénovation ont été repoussés, etc. Malgré tout, Daikin annonce une série de nouveaux produits destinés au tertiaire.

 

Notons pour commencer que le mini-VRV (< 30kW) au R32, introduit en octobre 2020, a connu une forte croissance.

 

 

 

Daikin développe cette année, le VRV IV « Loop by Daikin », une nouvelle gamme de VRV fonctionnant au R410A régénéré, pur à 99,9%, introduite en 2020. Le règlement F-gaz exclut en effet les fluides régénérés des quotas de fluides affectés à chaque fabricant. ©Daikin

 

Pour les environnements où le bruit est une question particulièrement sensible, Daikin propose désormais des caissons pour réduire de 10 dB(A) environ la pression sonore des unités extérieures VRV 5-S et Sky Air.

 

 

 

Daikin est également déterminé à devenir en 2021, le second acteur sur le marché français des groupes d’eau glacée. Le premier acteur étant toujours Carrier. Les ventes de chillers Daikin ont augmenté de 28% en CA en 2020-21. La marque propose une très large gamme au R32, au R513A, au HFO1234ze. Fin 2021, Daikin introduira en France un mini-chiller air/eau de moins de 90 kW, froid seul et réversible, au R32. ©Daikin

 

L’entreprise voit ce produit comme essentiel dans son offre RE2020. Elle imagine en effet dans le collectif neuf une solution réversible : ce chiller R32 réversible alimente une boucle d’eau tempérée à laquelle sont connectées des pac sur boucle d’eau, à raison d’une par appartement. Ces pac sur boucle d’eau produiront le chauffage, le rafraîchissement et l’eau chaude sanitaire.

 

 

En réfrigération, Daikin pousse sa multisolution ConveniPac au CO2 – froid, rafraîchissement, chauffage et ECS à la fois - qui atteint jusqu’à 50% d’économie d’énergie par rapport à des solutions traditionnelles. Daikin le destine aux petites et moyennes surfaces commerciales. ©Daikin

 

 

 

American Air Filter qui fait partie du groupe Daikin permet à Daikin France de commercialiser une gamme étendue de purificateurs d’air, aussi bien destinés aux grands volumes, aux bureaux qu’aux logements. ©Daikin

 

 

 

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 496 - Avril / Mai 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (791 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Pose collée de carrelage en travaux neufs - NF DTU 52.2