Le point sur le CCCA-BTP deux ans après la réforme de l’apprentissage

Le point sur le CCCA-BTP deux ans après la réforme de l’apprentissage

Le CCCA-BTP* n’est plus « la tête de réseau » paritaire de l’apprentissage, réforme de 2018 oblige. Il propose désormais une large offre de services à tous les organismes de formation aux métiers du BTP.





« Pour éviter toute ambiguïté, nous nous efforçons désormais de ne plus parler de « Réseau » au sujet du CCCA-BTP. Ce terme a d’ailleurs disparu de toutes les communications internes et externes de la structure » indique Didier Bouvelle, secrétaire général du CCCA-BTP. La réforme de l’apprentissage, initiée en 2018 par le gouvernement et promulguée en 2019, a en effet modifié l’architecture et les modalités de l’apprentissage en France.

 

« Cette réforme a créé un marché « libéré » de la formation où chaque acteur est devenu autonome juridiquement et fiancièrement via les OPCO (Opérateurs de compétences) et France Compétences ». Un marché au sein duquel les marges d’autonomie et d’innovation sont également bien plus grandes, rappelle Didier Bouvelle,

 

En effet, la réforme a créé un marché concurrentiel de la formation et le CCCA-BTP a dû abandonner son rôle d’animation du réseau historique notamment en raison des nouvelles modalités de financement de la formation en alternance.

 

 

Didier Bouvelle, secrétaire général du CCCA-BTP

 

Un budget annuel de 65 millions d’euros pour le CCCA-BTP

 

Rappelons que chaque CFA du BTP dispose aujourd’hui d’un même niveau de prise en charge financière pour les contrats d’apprentissage (les « coûts contrats » étant définis selon chaque diplôme).

 

Toujours financé par la cotisation spécifique payée par les entreprises du secteur (avec deux taux, soit 0,30 et 0,22 % de la masse salariale selon le nombre de salariés), le CCCA-BTP gère un budget annuel de l’ordre de 65 M€ et emploie un peu moins de 70 personnes.

 

« Le CCCA-BTP n’est plus « tête du réseau », mais redevient un outil de branche national qui accomplit ses missions au profit des politiques des branches du bâtiment et des travaux publics et au profit de l’ensemble des 380 organismes de formation formant aux métiers du BTP » explique Didier Bouvelle. Ses actions donc ouvertes à l’ensemble des organismes et plus uniquement à un réseau dédié, insiste le secrétaire général.

 

Un outil de branche et une nouvelle offre de services pour les organismes de formation

 

S’il n’est plus la structure faîtière du réseau à gouvernance paritaire, le CCCA-BTP, déploie depuis novembre 2020, une nouvelle offre de services, ouverte à l’ensemble des organismes de formation du BTP. Cette offre s’appuie sur plusieurs leviers parmi lesquels l’anticipation, l’innovation et enfin, l’optimisation de la performance.

 

« Tout d’abord, le CCCA-BTP accompagne les organismes de formation aux métiers du BTP, pour leur permettre d’anticiper les besoins des entreprises et ainsi mieux appréhender les attentes et les besoins du marché » détaille Didier Bouvelle, qui cite parmi quelques outils dédiés, les différents baromètres que le CCCA-BTP a mis en place.

 

Ces baromètres sont réalisés grâce à la consultation de plus de 30 000 acteurs (jeunes, organismes de formation, entreprises…). S’y ajoutent d’autres outils comme des études ciblées et sectorielles, ou des démarches prospectives avec WinLab’, l’incubateur d’innovations créé par le CCCA-BTP pour les traduire en modules de formation….

 

 

Le CCCA-BTP a mis en place différents baromètres pour anticiper les besoins des entreprises

 

Appels à projets innovants et financement par le CCCA-BTP

 

Après l’anticipation, l’innovation notamment dédiée à l’innovation pédagogique (mais pas uniquement) constitue un 2e levier important. Il peut s’agir d’outils innovants de modalité pédagogique, de numérique éducatif ou de modularisation des parcours de formation….

 

Exemple d’innovation pédagogique portée par le CCCA-BTP : l’AFEST ou Action de formation en situation de travail permettant de former les apprentis ou des salariés en entreprise. Le CCCA-BTP s’est mobilisé pour accompagner les formateurs des CFA qui, une fois formés se positionnent comme des conseillers auprès des entreprises intéressées par l’Afest.

 

« Nous investissons par ailleurs près de 20 millions d’euros sur des appels à projets innovants et appels à candidatures, ce qui constitue l’une des nouvelles actions phares du CCCA-BTP, toujours au service de la qualité des formations du BTP. Nous sélectionnons et finançons des projets concernant tout particulièrement la pédagogie de l’alternance, des projets ouverts à l’ensemble des organismes de formation aux métiers du BTP et acteurs de l’écosystème de la formation professionnelle et du secteur du BTP » ajoute Didier Bouvelle.

 

De fait, la tête de réseau est aujourd’hui devenue un véritable accélérateur de l’innovation pour les organismes de formation. Avec un objectif : l’essaimage des bonnes initiatives au profit du plus grand nombre.

 

« Lorsqu’un organisme de formation a une bonne idée et que son projet bénéficie d’un financement du CCCA-BTP, il accepte que le projet qu’il réalise profite à tous les autres ». Il s’inscrit ainsi dans le cadre d’une véritable politique de branche visant à garantir la qualité des formations sur l’ensemble du territoire insiste le secrétaire général.

 

 

Constructys et la Capeb ont mené ensemble une expérimentation de l'AFEST (Action de Formation en Situation de Travail) visant à développer les formations de demain dans les TPE artisanales du BTP et ont publié une vidéo sur Youtube (image ci-dessus). Le CCCA-BTP s’est mobilisé pour accompagner les formateurs des CFA qui, une fois formés se positionnent comme des conseillers auprès des entreprises intéressées par l’Afest.

 

Développer l’attractivité des métiers et les promouvoir

 

Enfin, les offres de formation, efficaces et compétitives, doivent également être attractives… pour convaincre les futurs alternants. Le CCCA-BTP met en place des actions pour promouvoir les métiers et la formation dans le secteur. Car le BTP recrute beaucoup et doit le faire savoir auprès du public visé mais aussi des « prescripteurs » (parents des futurs alternants, Education nationale, services d’orientation des collectivités ou Pôle emploi…)

 

De fait, outre un plan de communication annuel (voir encadré), plusieurs outils ont été développés pour aider les jeunes intéressés par le secteur à s’orienter.

 

Une plateforme numérique est ainsi en cours de déploiement afin d’offrir aux jeunes un parcours complet grâce à un seul point d’entrée : il leur sera ainsi possible de déposer une candidature en ligne, effectuer un test d’orientation, rédiger un CV et même rencontrer des Professionnels qui parleront de leurs métiers. Un outil également accessible aux organismes de formation.

 

Une académie numérique et un « Apprentissage club BTP » pour les acteurs stratèges de la formation

 

Parallèlement, une plateforme LMS 3C-Académie a été mise en place pour favoriser la montée en compétences des collaborateurs des organismes de formation. Et un « Apprentissage Club BTP » (2) réunissant l’ensemble des acteurs stratèges a également été lancé pour aider ces derniers à se rassembler pour mieux partager leurs visions. Il s’agit pour le CCCA-BTP "de faire de l’intelligence collective, de la collaboration ouverte, un levier de la performance des CFA".

 

« Par acteurs stratèges, nous entendons les décideurs et managers d’organismes de formation, parmi lesquels les directeurs, les secrétaires généraux et adjoints de direction, les directeurs de développement ou pédagogiques. Bref, tous ceux qui de près ou de loin réfléchissent aux orientations stratégiques à déployer en matière de formation par alternance dans le BTP.  Le premier rendez-vous de l’Apprentissage Club BTP a été organisé sur le thème : l’impact de la réforme deux ans après sa promulgation. D’autres rendez-vous sont déjà programmés tout au long de l’année 2021" précise Didier Bouvelle.

 

Enfin, outre sa nouvelle offre de services, le CCCA-BTP s’est investi dans de nouveaux projets pour l’année en cours dont la création d’un accélérateur de l’innovation pédagogique (organisé de manière virtuelle en 2021 et en présentiel dès que la situation sanitaire le permettra) ; l’organisation de trophées de l’innovation BTP, et enfin, la reconduction d’un plan de promotion national au profit des métiers et des formations du BTP

 

* Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du Bâtiment et des Travaux Publics

 

(2) L’Apprentissage Club BTP a retenu 3 grands thèmes en 2021 :

. Réfléxion stratégique et pilotage de la performance opérationnelle

. La qualité pédagogique

. L’attractivité et l’innovation

 

             

    

 Campagne de communication du CCCA-BTP : les jeunes au coeur de la cible !

 

 

Affiche de la campagne « La construction. Demain s’invente avec nous »

 

Les jeunes sont le cœur de cible de la campagne « La Construction. Demain s’invente avec nous » du CCCA-BTP, lancée en décembre 2020. « Il s’agit des jeunes en âge de signer un contrat d’apprentissage, donc jusque 30 ans » souligne Loïc Bestard, directeur de la communication. La Campagne cible également les parents des jeunes mais aussi les prescripteurs professionnels de l’orientation.

 

« Nous avons par exemple été contactés par Pôle emploi Haut de France qui voulait utiliser les supports de notre campagne dans les ateliers et actions qu’il organise. De même, plusieurs collèges et lycées, mais aussi les fédérations professionnelles du BTP locales nous ont fait une demande similaire pour promouvoir largement les métiers du BTP et susciter de nouvelles vocations » souligne Loïc Bestard.

 

La 2e édition de la campagne de communication pluri-médias (la 1ere a été lancée en septembre 2019) s’articule autour de plusieurs supports, dont 6 films diffusés à la télévision et sur internet mettant en scène de jeunes pros parlant de leurs métiers, un plan média sur les réseaux sociaux, un site internet avec un moteur de recherches, des fiches métiers et des témoignages de pros.

 

Cette 2e campagne qui devait être diffusée jusqu’au mois de mars 2021 sera prolongée jusqu’au mois de juin 2021. La 3e campagne qui prendra le relai cet été poursuivra son objectif de promotion des métiers.

 

« Nous y intégrerons également la Worldskills compétition via les épreuves qualificatives qui se dérouleront en vue de la finale nationale à Lyon en janvier 2022 » précise Loïc Bestard. Dans le cadre de cette 3e édition, les jeunes compétiteurs en lice aux WorldSkills parleront de leurs métiers mais aussi des techniques professionnelles utilisées pour réaliser leurs ouvrages d’excellence…

 

 


Source : batirama.com / Fabienne Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 496 - Avril / Mai 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (781 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Façades rideaux - NF DTU 33.1


Fenêtres en travaux neufs Aluminium, bois, PVC - NF DTU 36.5