Besançon: plusieurs centaines de manifestants contre un projet d'écoquartier

Besançon: plusieurs centaines de manifestants contre un projet d'écoquartier

Des manifestants à Besançon s'opposent au projet d'aménagement d'un nouveau quartier sur des terres de maraîchage, 1er acte de la campagne nationale des "Soulèvements de la Terre".





Légende : une dizaine d'opérations complémentaires et cadencées se déploient sur le territoire bisontin dont les Vaites (point 4) Source : http://www.les-vaites.fr/objectifs-et-programme.html

 

Derrière des tracteurs et des banderoles appelant à "Protéger la terre des appétits spéculatifs" et à "Défendre le vivant", 650 manifestants (selon la préfecture) ont marché depuis le centre-ville vers les Vaîtes, une zone située en bordure de la ville.

 

Cette zone de 34 hectares, partiellement urbanisée, est une ancienne friche agricole accueillant des terres maraîchères, des jardins ouvriers, "des zones humides et des forêts et bosquets dégradés", selon un rapport du Groupe d'étude de l'environnement et du climat, mis en place par la mairie.

 

Cette dernière souhaite y aménager un "écoquartier", qui compterait à terme 1.800 nouveaux logements, ainsi qu'une école et des commerces. "On espère que la mairie entende raison et abandonne totalement ce projet", a déclaré Claire Arnoux, présidente de l'association "Les jardins des Vaîtes", co-organisatrice de la manifestation avec le collectif du Quartier libre des Lentillères, quartier "autogéré" de Dijon.

 

Un recours devant le tribunal administratif pour une première tranche de 23 hectares

 

"C'est un projet qui est un contre-sens historique, qui va à l'inverse de la pensée écologique actuelle, je ne comprends pas cet entêtement", a ajouté la militante. Le développement de la première tranche du projet, portant sur 23 hectares, est actuellement suspendu par un recours devant le tribunal administratif, contre les dérogations accordées aux "altérations de certains habitats naturels".

 

En parallèle, la maire de Besançon, l'écologiste Anne Vignot, qui a hérité du dossier après son élection en juillet dernier, en lancé au cours du mois de mars une "consultation citoyenne", pour laquelle 50 Bisontins seront tirés au sort. "Nous nous sommes engagés, au cours de la campagne électorale, à ce que ce dossier soit révisé dans sa forme et dans ses ambitions en fonction des avis qui seront exprimés lors de cette consultation", a souligné l'élue.

 

Cette manifestation est la première d'une série de mobilisations organisées dans le cadre des "Soulèvements de la Terre", un appel, formulé par plusieurs dizaines d'associations et de fermes, visant "à reprendre les terres et à bloquer les industries qui les dévorent". Un autre rassemblement aura lieu en avril à Rennes, puis en mai en Haute-Loire.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (588 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Écrans souples de sous-toiture

La fabrication du bâtiment 1