Mesures de prévention sanitaire de l'OPPBTP : la règle des 2 m en vigueur

Mesures de prévention sanitaire de l'OPPBTP : la règle des 2 m en vigueur

La circulation de variants britannique, brésilien et sud-africain impose de nouvelles mesures de prévention sanitaires, dont le respect d’une distance physique de 2 m, pour les activités dans le BTP.






En raison de la prévalence des variants britannique, brésilien et sud-africain du virus de la Covid-19, le gouvernement a renforcé les mesures de prévention sanitaires, en particulier en augmentant la distanciation physique de sécurité sans masque de 1 mètre à 2 mètres.

 

Par conséquent, le protocole sanitaire en entreprise, publié par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a été révisé le 29 janvier dernier. L’OPPBTP met donc à jour le « Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de coronavirus SARS-CoV-2 ».

 

L'OPPBTP rappelle que dans ce nouveau contexte, les professionnels du BTP doivent rester très vigilants et continuer à respecter l'ensemble des gestes barrières, en particulier dans les espaces de restauration. Dans ces espaces, il est possible de déroger à la distanciation physique de 2 mètres en cas d’installation d’écrans de séparation entre les personnes.

 

Les exigences préalables : obtenir l’accord des clients

 

Le guide, toujours utile à consulter et téléchargeable gratuitement, rappelle quelques exigences préalables :

 

Il faut obtenir systématiquement l’accord préalable des clients, pour chaque opération quelle que sa taille. Les clients particuliers doivent accepter les conditions générales d’intervention en particulier les conditions d’hygiène et de règles sanitaires (et donc la distance minimale de 1 m entre les personnes en cas de port de masque et 2 m en l’absence de port de masque, accès à un point d’eau pour le lavage des mains…)

 

La règle des 2 mètres à appliquer en cas de coactivité

 

Au titre des consignes générales, le guide rappelle le respect des règles en vigueur et ajoute quelques nouveautés.

 

  • Il faut tout d’abord respecter strictement les gestes barrières, aujourd’hui bien connues.

 

  • Il faut ensuite porter un masque de protection respiratoire au sein des entreprises et des lieux collectifs clos. Des dérogations sont possibles dans les ateliers équipés de systèmes de ventilations/aération fonctionnelles et conformes à la réglementation à condition que les personnes respectent la plus grande distance possible entre elles et portent une visière. En cas de travail à moins de 2 m ou de regroupement, le port du masque est obligatoire (nouveau).

 

  • Sur les chantiers en extérieur, le port du masque n’est pas obligatoire, sauf en cas de travail à moins de 2 mètres d’une autre personne ou de doute sur la possibilité d’organiser le travail pour respecter la distance minimale de 2 mètres, ou de regroupement. Pour les travaux exposés aux intempéries, l’association d’un écran facial ou d’une visière est recommandée pour protéger le masque de la pluie (nouveau).

 

Parmi les autres consignes, qui n’ont pas changé, il faut contrôler l’accès des salariés et autres intervenants en entreprise et sur chantier, et contribuer au dépistage. De même, il faut désigner un référent Covid-19 pour l’entreprise et par chantier et enfin, assurer une information et communication de qualité avec les personnels

 

Véhicules, bureaux, dépôts et ateliers : de nouvelles préconisations

 

Concernant les véhicules et engins, la présence de plusieurs salariés dans un véhicule est possible à la condition du port du masque par chacun, de l’hygiène des mains et de l’existence d’une procédure effective de nettoyage/désinfection régulière du véhicule (nouveau)

 

Dans les bases vie et bungalows de chantier, en raison de l’impossibilité du port du masque lors de la prise du repas, il faudra veiller à l’aménagement des espaces de restauration et de pause et/ou à l’organisation de tours de passage pour permettre le respect d’une distance minimale de 2 m (nouveau)

 

Il faudra inciter les personnels à la respecter, avec des places en quinconce et 4 personnes maximum par table. Enfin, il est possibilité de s’affranchir de la distance minimale de 2 m en cas d’installations de parois fixes ou amovibles assurant une séparation physique (nouveau)

 

Coactivité sur les chantiers : mesures renforcées

 

Afin de favoriser le respect d’une distance minimale (1 m en cas de port du masque, 2 m en l’absence de port du masque), le guide recommande de porter une attention particulière à la coactivité.

 

En fonction de l’analyse des risques, il faudra limiter la coactivité le cas échéant ou veiller à mettre en œuvre diverses mesures barrières, comme par exemple la séparation de zones, l’organisation des circulations et zones de travail, le port du masque.

 

Pour les chantiers en extérieur, avant chaque début de tâche, il faut vérifier que les modes opératoires permettent de respecter la distance d’au moins deux mètres. En cas d’impossibilité, il faudra faire porter des masques de protection respiratoire, y compris des masques à cartouche ou des masques à ventilation assistée.

 

Dans le cas d’un travail de plusieurs opérateurs dans un environnement confiné sans ventilation, le port d’un masque de type FFP1 ou de protection supérieure devra être privilégié. Il faudra stopper l’activité en cas d’impossibilité.

 

Un choix d’affiches pour respecter les bons gestes sanitaires

 

Dans sa boîte à outils Covid-19, l’OPPBTP propose un choix d’affiches pour faciliter le respect des bons gestes sanitaires, notamment lors des périodes de repas ou de pause. La nouvelle version du guide est disponible sur le site internet de préventionbtp.fr.

 

Par ailleurs, les conseillers en prévention et les formateurs de l’OPPBTP sont toujours disponibles sur le terrain ainsi qu’à distance grâce au service PréventionBTP En Direct. Une base de Questions/Réponses spécifiques sur la Covid-19 y est disponible.

 


Source : batirama.com/. F. Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Entreprises Générales




Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (490 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

La ferronerie d'art

Les enduits de façade - NF DTU 26.1