Le cabinet anglais Populous rénovera le stade de la Meinau à Strasbourg

Le cabinet anglais Populous rénovera le stade de la Meinau à Strasbourg

Le projet du cabinet d'architectes londonien Populous a été retenu pour les travaux de rénovation et d'extension du stade de la Meinau, qui va passer d'une capacité de 26.000 à 32.000 places d'ici à 2025.





Vue extérieure du stade ©Gzen92 - Own work/Wikimedia.org/

 

"Populous est un cabinet anglais, c'est un acteur majeur connu dans le monde entier pour la réalisation de ses stades", a souligné le président du RC Strasbourg Marc Keller. "Nous sommes très fiers que la Meinau s'ajoute à ses réalisations. Elle va entrer dans une ère nouvelle mais elle restera la Meinau, un stade avec l'ambiance que vous connaissez. Le stade de demain avec l'ambiance d'aujourd'hui" indique l'ancien international français,

 

Populous a notamment oeuvré sur les stades de Tottenham, d'Arsenal (Emirates Stadium), de Fulham, de Manchester City (Etihad Stadium) et a rénové Wembley. Il a également construit le Groupama Stadium de Lyon.

 

Cette rénovation et extension de l'emblématique enceinte strasbourgeoise coûtera 100 millions d'euros, financés par l'Eurométropole (50 M€), la région (25 M€), la ville (12,5 M€) et le département (12,5 M€). Le club a pour sa part dépensé 10 M€ pour d'importants travaux sur le centre d'entraînement de l'équipe professionnelle, et 15 M€ pour son centre de formation.

 

45 candidatures et 5 cabinets d'architectes retenus

 

Le Racing avait reçu 45 candidatures et cinq cabinets d'architectes avaient été retenus en début d'année passée comme finalistes. Populous a été choisi par un jury regroupant des membres du club et des collectivités. La maire de Strasbourg Jeanne Barseghian (EELV) a insisté sur la qualité du projet retenu, "sobre, exemplaire, dont nous pourrons collectivement être fiers".

 

L'élue écologiste a souligné "l'exemplarité en matière environnementale" du projet, qui comprend "près de 1.000 m2 de panneaux solaires, le captage des eaux de pluie et la récupération des matériaux pour habiller la façade". L'un des architectes a ainsi précisé que parmi les matériaux de récupération, des morceaux de fuselage d'Airbus A340 seront utilisés en guise de "brise-soleil" sur la façade sud.

 

François Clément, du cabinet Populous, a lui insisté sur la future proximité des spectateurs avec la pelouse, "à l'anglaise", et sur la fan zone, qui sera "une véritable place de village, avec des structures en bois et des espaces végétalisés". Pour le président de la région Grand Est, Jean Rottner (LR), cette annonce est "un signe économique fort".

 

Des travaux dès le mi-2022 pour rénover le stade

 

"On aurait pu se poser la question de savoir s'il fallait poursuivre ce projet, vu les circonstances, mais nous avons fait le choix de continuer, c'est important, cela montre qu'on a confiance". "Le Racing est l'ADN de l'Alsace", a-t-il poursuivi, notant qu'avec l'ambiance de la Meinau, la fan zone deviendra "la plus grande winstub (taverne alsacienne, ndlr) du monde: on y vient avant le match, on y reste après le match, c'est toute la convivialité de l'Alsace".

 

La présidente de l'Eurométropole Pia Imbs (sans étiquette mais proche des écologistes) a quant à elle noté qu'elle veillerait "à ce qu'il n'y ait pas de dérapages budgétaires ou dans les délais de livraison". Les travaux doivent commencer mi-2022 pour une livraison de la nouvelle enceinte à l'été 2025.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 498 - Aout / Septembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (890 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique