Le projet de rénovation du musée Dobrée coûtera beaucoup plus cher

Le projet de rénovation du musée Dobrée coûtera beaucoup plus cher

La rénovation du musée Dobrée, à Nantes, devrait coûter 43 millions d'euros et s'achever fin 2023, plus du douze ans après sa fermeture.




"Je pense que je suis le 4e président du département à porter ce projet. Je voudrais être le président qui transmettra un magnifique projet de musée", a déclaré Philippe Grosvalet, président du département. Le conseil départemental, qui avait déjà alloué 28 millions d'euros au projet, doit se prononcer sur une nouvelle "autorisation de programme" portant le coût total des dépenses à 43 millions d'euros.

 

"Quant l'info a été donnée, j'ai sauté au plafond", a reconnu M. Grosvalet, qui a souligné que les prix avaient "considérablement augmenté dans la dépense publique". "Ce dossier cumule toutes les difficultés", a-t-il ajouté, évoquant notamment les risques de recours en justice.

 

Un précédent projet porté par l'architecte Dominique Perrault avait été retoqué par la cour administrative d'appel de Nantes en 2014. Le musée, fermé depuis janvier 2011, devrait rouvrir fin 2023 si les travaux aboutissent dans les délais impartis. Les premiers travaux préparatoires (désamiantage, fouilles archéologiques...) ont commencé dès 2019.

 

Des recours contre les travaux encore en cours

 

Des recours contre ces travaux et contre le permis de construire sont encore en cours. L'inflation du coût des travaux "traduit toute la complexité de cette opération sur un patrimoine non classé monument historique mais dont toutes les entreprises en reprennent les contraintes en termes de mode opératoire, d'aléas techniques et de risques financiers", explique le conseil départemental.

 

Regroupant 135.000 oeuvres couvrant 5.000 siècles et cinq continents, le futur musée "offrira un espace permanent d'exposition de plus de 2.000 m³" et "un espace d'expositions temporaires d'environ 400 m³" dans le manoir de la Touche, datant du XVe siècle, selon un dossier de presse.

 

Situé dans le centre-ville de Nantes, le musée comptera des jardins, une librairie-boutique et un café. Le nouveau projet scientifique et culturel propose "d'embrasser" l'éclectisme de ses collections "et d'en faire un élément à part entière de l'identité spécifique du musée", selon la même source.

 

En avril 2018, le reliquaire en or d'Anne de Bretagne, ancienne reine de France, avait été dérobé à l'intérieur du musée Dobrée, avant d'être retrouvé quelques jours plus tard.

 

Photo : https://commons.wikimedia.org/wiki/User:Velvet




Source : batirama.com

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (176 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits