Premier investissement du grand fonds de soutien français qui prend 5% d'Arkema

Premier investissement du grand fonds de soutien français qui prend 5% d'Arkema

Le fonds géant de soutien à la capitalisation des grandes entreprises françaises, Lac 1, a acquis une participation de 5,08% au capital du groupe de chimie Arkema, a annoncé Bpifrance.






Cet investissement est le premier de ce grand fonds, abondé par Bpifrance et des investisseurs privés mais géré par la banque publique d'investissement, et créé début 2020 afin de soutenir des entreprises françaises sous-capitalisées.

 

Le montant de l'investissement, qui s'est réalisé via l'acquisition progressive d'actions sur le marché, s'élève à 348 millions d'euros, a précisé le directeur général de la banque publique d'investissement Nicolas Dufourcq.

 

"Bpifrance envisage d'accroître cette participation en fonction des conditions de marché, en vue d'obtenir un siège d'administrateur", qui serait ainsi désigné lors de la prochaine assemblée générale du groupe en mai prochain, précise par ailleurs la banque publique, ajoutant que cette perspective est "favorablement" accueillie par Arkema.

 

Groupe de chimie de spécialité né en 2006, Arkema est un des principaux acteurs mondiaux de la chimie de spécialité, et produit notamment des adhésifs, des matériaux avancés et des résines pour revêtement.

 

Un pari sur la chimie de spécialité et ses matériaux innovants

 

Précisons qu'en 2015, Arkema a fait acquisition de Bostik, numéro trois mondial des adhésifs industriels. Il propose notamment des solutions destinées à la préparation des sols, le collage et la finition de revêtements de sols souples ou durs (photo d'ouverture), la préparation des supports muraux ou l'étanchéité à l'air et à l'eau des bâtiments.

 

"La chimie de spécialité est importante parce que nous aurons de plus en plus besoin de matériaux innovants", a expliqué M. Dufourcq pour justifier ce premier investissement, ajoutant que Bpifrance est déjà très présent sur ce secteur via le soutien à l'innovation et le financement de PME. Par ailleurs, Arkema "a le souci d'avoir à son capital des investisseurs de long terme", a-t-il ajouté, alors que Lac 1 a la vocation d'investir sur une durée d'au moins dix ans.

 

Le fonds Lac 1, un temps baptisé Lac d'argent, a été initié début 2020 et a bouclé sa première tranche de 4,2 milliards d'euros fin mai. Outre Bpifrance, une vingtaine de souscripteurs ont participé à cette première levée de fonds: plusieurs grands investisseurs institutionnels (assurances, banques), les groupes Orange, Unibel, Financière Dassault, ou encore le fonds souverain d'Abou Dhabi Mubadala.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (210 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Garde-corps de bâtiments