Cédéo met en place le programme Boost pour ses clients artisans

Cédéo met en place le programme Boost pour ses clients artisans

La division sanitaire chauffage de Saint-Gobain Distribution Bâtiment lance un programme de fidélité pour « booster » ses clients artisans, à l’instar de Génération Artisans spécifique à Point.P






« DSC occupe avec ses enseignes Cédéo, CDL Elec et Clim+ une position de leader dans la filière, ce qui nous donne une responsabilité », indique d’emblée Olivier Mercadal, directeur général de DSC, la division sanitaire chauffage de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France (SGDBF).

 

Rappelons que SGDBF, filiale du groupe Saint-Gobain dispose avec ses principales enseignes (dont Point.P, Cédéo, Asturienne, La Plateforme du Bâtiment, PUM…) d’un réseau de 2000 points de vente à travers l’hexagone.

 

Actualité de DSC : elle fait disparaître son enseigne Brossette dont les points de vente seront basculés sur Cédéo, dès la fin de l’année. Parallèlement, le groupe poursuit le déploiement de son concept « Envie de Salle de bains », nouvelle identité des show-room de Cédéo.

 

 

Olivier Mercadal, directeur général de DSC, demeure "prudemment optimiste" pour l’année 2020 concernant l’activité de la filière de SGDB France.

 

Dispart et Clim+, deux enseignes à fort potentiel

 

Aujourd’hui, les agences Cédéo sont au nombre de 430 avec 48 show-room « Envie de salle de bains ». « Nous en avons ouvert seulement 14, c’est à dire moins que prévu, en raison de la période du confinement qui a retardé les travaux d’aménagements des surfaces » indique Olivier Mercadal. 

 

A noter que Dispart, activité de Cédéo, spécialisée dans les pièces détachées et de rechanges chauffage (74 agences concernées) a connu une forte activité grâce au e-Commerce et aux ventes digitales, souligne Olivier Mercadal. Un catalogue de près de 6000 références et la mise à disposition d’une Hot line dédiée facilitent aujourd’hui les ventes de produits aux installateurs chauffagistes spécialisés en maintenance (SAV) 

 

De son côté, Clim+, « enseigne à forte croissance », selon le dirigeant de DSC, compte 54 agences (+ 8 par rapport à l’année dernière). Le distributeur vise la création de trente agences supplémentaires à terme, soit 80 à 90 points de vente au total, selon ses estimations.

 

 

Clim+, fidélise ses clients en étant en mesure de leur fournir des milliers de références de pièces détachées de climatiseurs et de pompes à chaleur. Ce qui suppose des investissements logistiques importants pour livrer à J+1, objectif récurrent du distributeur. ©P. Poggi

 

L’année 2020 sera correcte, malgré la crise économique et sanitaire

 

« Nous n’arrivons pas être pessimistes pour 2020 et nous espérons faire une année correcte » indique Olivier Mercadal. Il relève ainsi que, pendant la période de confinement, les affaires ont pu se poursuivre grâce aux STAC, (Stock Agence Client). Ces plateformes ont pu assurer les livraisons issues des prises de commandes des clients (effectuées en agences)

 

Parmi les facteurs positifs, le responsable cite le Plan de relance ambitieux du gouvernement et le niveau d’épargne élevé des Français (intéressant pour les travaux d’équipement de la maison). Enfin, le patron de DSC relève « les chantiers rentrés cet été » ce qui lui permet de demeurer « prudemment optimiste pour les mois à venir ».

 

L’objectif du groupe inscrit dans le programme de Réflexion « Préférence 2025 » -consistant à fluidifier les parcours clients, en leur faisant gagner du temps et en facilitant le business-, sera-t-il modifié après la crise sanitaire ? « Nous avons revu un peu le programme tout en maintenant les objectifs » répond Olivier Mercadal.

 

 

Le programme Boost s’inscrit dans le programme de réflexion « Préférence 2025 » qui vise à fluidifier les parcours clients en leur faisant gagner du temps et en facilitant le business.

 

Une démarche RSE avec le programme « Préférence 2025 »

 

A noter que le projet d’entreprise s’accompagne de la mise en place d’une démarche RSE. Et celle-ci se construit autour de quatre piliers : la rénovation énergétique, la circularité, la logistique bas-carbone et les collaborateurs.

 

Ainsi, « grâce à l’engagement des collaborateurs, partie intégrante du programme Préférence 2025 », l’enseigne Cédéo dont le maillage sur le territoire est important, pourra ouvrir les portes de ses points de vente le samedi.

 

Quelque 250 points de vente seront ainsi ouverts le samedi matin, permettant à des « nouveaux clients professionnels, mais aussi aux particuliers » de venir découvrir Cédéo et son show-room. Une façon de répondre en partie à la concurrence des grandes surfaces de bricolage, ouvertes le week end.

 

Enfin, le programme Préférence 2025 redéfinit les ambitions du groupe vis à vis de sa clientèle. Il se décline en trois priorités :

 

. leur faire gagner du temps en accélérant le e-commerce (livraison H+2, devis transformable en commande et paiement à distance possible…) ;

 

. Accélérer leur montée en compétence avec le lancement d’ici la fin de l’année d’un nouvel outil digital « Objectif RGE » ; une application permet de s’entraîner à son rythme au passage de l’examen pour obtenir le RGE en candidat libre.

 

. Aider les pros à développer leur business avec Cédéo Boost, une plateforme de services et d’outils pour accélérer la performance des pros.

 

Cédéo lance Boost pour les artisans plombiers chauffagistes

 

Cédéo Boost s’apparente au programme Génération Artisans (déployé pour les clients de l’enseigne Point.P), mais adopte une dimension beaucoup plus « business », selon Olivier Mercadal. Ce programme élaboré avec la Capeb, la FFB et Action Logement, cible l’ensemble des structures artisanales, spécialisées en plomberie, sanitaire, salles de bains et chauffage.

 

Plusieurs partenariats sont ainsi possibles pour développer les affaires, notamment avec La Maison Saint-Gobain, plateforme de chantiers qualifiés au niveau du groupe. Ce n’est pas tout, l’adhérent pourra également bénéficier des partenariats avec Total (chantiers en rénovation énergétique) ou encore Action Logement (dont l’un des programmes vise la rénovation de salles de bains dans un souci d’adaptation avec des aides au financement de 5000 euros). D’autres partenariats sont à venir, ajoute Olivier Mercadal.

 

Les outils et logiciels Tolteck, Solu+ et Cap Renov+ seront enfin à la disposition des adhérents de ce programme. « Notre idée est de faire de Cédéo, un partenaire business de référence et pas seulement un fournisseur » conclut le responsable.

 

Après avoir créé le programme Génération Artisans, qui regroupe une communauté d’artisans autour de Point. P, SGDB France lance le programme Boost pour les clients professionnels de Cédéo. Objectif : capter les intentions de travaux du client final et l’orienter vers ses points de vente et les installateurs fidélisés qui bénéficieront de nouveaux services

 


Source : batirama.com / Fabienne Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Gainable Heiwa PRO Essentiel Zen




Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (354 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Procédés non traditionnels d’assainissement autonome -  norme 12 566-3 + A1

Installations électriques et de communication des bâtiments d’habitation