Nexity et Gecina créent un groupe commun pour construire des logements

Nexity et Gecina créent un groupe commun pour construire des logements

Gecina et Nexity, deux des principaux groupes immobiliers français, vont créer une entreprise en commun afin de construire puis louer des logements dans les grandes villes françaises.





Ce partenariat "se veut une réponse au besoin d'offres de logements locatifs, en particulier dans les zones tendues", expliquent les deux groupes dans un communiqué commun.

 

Nexity et Gecina sont deux grands acteurs de l'immobilier français, mais occupent des positions différentes dans le marché. Le premier est un promoteur immobilier, le plus gros en France, et construit des logements qu'il vend ensuite. Le second est une foncière qui possède déjà des sites immobiliers et gagne de l'argent en les louant.

 

Gecina est surtout présent dans les bureaux mais détient un petit portefeuille de logements. Le nouveau groupe, dont le capital sera dominé par Nexity, vise à construire 4.000 logements d'ici à quatre ans à Paris, dans sa région et d'autres grandes villes. Ils rejoindront à terme le patrimoine de Gecina.

 

Les grands investisseurs privés intéressés par la construction de logements

 

Cette association témoigne de l'intérêt des grands investisseurs, comme Gecina, pour les logements français, pour l'heure très largement détenus par des particuliers ou des bailleurs sociaux. Même si les grands investisseurs privés y restent minoritaires, ils y ont accru leur place ces dernières années, une tendance accentuée depuis la crise sanitaire du virus qui a largement réduit la demande des particuliers.

 

Le partenariat entre les deux groupes doit permettre "d'accroître l'offre de logements en particulier locatifs pour les ménages dans les métropoles françaises", a promis Méka Brunel, patronne de Gecina. "Les investisseurs institutionnels constituent en effet l'un des trois poumons de l'offre de logements, en complément du logement social et du logement détenu par des particuliers", a-t-elle conclu.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (599 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Techniques et pratique du plâtre