21 % des Français prêts à investir pour leurs logements

21 % des Français prêts à investir pour leurs logements

La crise du Covid-19 a modifié la relation des Français vis à vis de leurs logements. Une étude de l’institut d’études CSA pour le compte de HomeServe confirme leur désir d'améliorer rapidement leur cadre de vie.



L’institut de sondage a réalisé une étude comparative au mois d’avril 2020 par rapport à une première étude réalisée en décembre 2019. Cette enquête avant/après permet d’analyser la façon dont les Français se projettent aujourd’hui et demain au sein de leur logement.

 

Le rêve de devenir propriétaire est toujours majoritaire et n’a pas été déstabilisé : c’est toujours un objectif de vie. Aussi, rester confiné dans un logement dans lequel on se sent bien fait plus que jamais sens, dans la crainte d’une nouvelle crise sanitaire. 83% vague de janvier VS 84% vague d’avril.

 

La période de confinement a ainsi donné envie à 19 % des Français de déménager. Et l’extérieur demeure plus que jamais la priorité pour 85 % d’entre eux. Il leur faut de l’espace our 68 % d’entre eux et 55 % veulent se mettre au vert. Enfin, 41 % veulent être proches de leurs familles.


Davantage de télétravail à la maison

 

24% des répondants télétravaillent désormais tous les jours ou presque, montant à 61% pour les cadres (VS 17% lors de la première enquête). Ils n’étaient que 9% à ne l’exercer à une fréquence aussi élevée avant le confinement, soit une hausse de 15 points !

 

Le télétravail est ainsi globalement pratiqué au moins une fois par semaine par près d’un tiers des Français, 33%, contre 20% avant le confinement, enregistrant un bond de 13 points. Ce qui suppose de disposer de davantage d'espace dans le logement pour aménager les nouveaux planning de travail.


Les investissements à la maison privilégiés à ceux des autres loisirs

 

Demain, presque tous les Français (94%) se voient investir tout autant (73%), voire plus (21%) dans les postes de dépenses liés à la maison (aménagement, entretien, travaux), au détriment d’autres postes (loisirs, sorties, etc.).

 

Concernant les 21% des Français qui souhaitent investir davantage, un tiers (33%) pensent augmenter leur budget pour la maison entre 150 euros et 299 euros par mois, 57% de moins de 150 euros par mois.

 

Après le confinement, un peu plus de la moitié des Français (54%) ne se voient pas passer plus de temps chez eux à l’avenir, sûrement pour retrouver un certain goût de liberté. Cependant, 46% des Français souhaitent encore plus profiter de leur logement !

 

Des gros travaux prévus pour le 2e semestre 2020

 

Le logement devient un lieu qui s’inscrit dans un quotidien plus qu’un simple lieu de passage, redessinant le triptyque métro boulot dodo. Le confinement a également incité les Français à réaliser des travaux et aménagements pour 24% d’entre eux, se réappropriant ainsi totalement leur lieu de vie.

 

Ainsi, près d’un Français sur 2 (47%) envisage des travaux pour le 2e semestre 2020, dont 15% de gros travaux. Pour 10% des Français, le confinement a été un élément déclencheur de ces projets de travaux. C’est davantage le cas pour les couples avec enfants (15%), ceux qui ont changé de lieu de confinement (26%) et ceux qui vivent en maison individuelle (27%)

 


Source : batirama.com / F. Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1205 votants)
Oui
Non
 

Boutique



Façades rideaux - NF DTU 33.1