Prime exceptionnelle de pouvoir d'achat : ça se précise !

Prime exceptionnelle de pouvoir d'achat : ça se précise !

La prime exceptionnelle de pouvoir d'achat mise en place par le gouvernement Macron suite au mouvement des "Gilets Jaunes" va être reconduite ... sous certaines conditions.



On se souvient que l’an dernier, suite au mouvement des « Gilets Jaunes » le gouvernement avait admis le versement aux salariés d’une « prime exceptionnelle de pouvoir d'achat « (PEPA) exonérée de charges.


Pour cette année, le système est reconduit mais dans le cadre d’un processus donnant/donnant. En effet, l’entreprise qui verse la prime sera dans l’obligation d’établir un accord d’intéressement. Le processus sera le suivant :

 

  • L’employeur doit mettre en œuvre un accord d’intéressement à la date de versement de cette prime. Pour faciliter la mise en œuvre de cette condition, les accords d’intéressement conclus entre le 1er janvier 2020 et le 30 juin 2020 pourront porter sur une durée comprise entre un et trois ans

 

  • La prime ne pourra être attribuée qu’aux salariés dont la rémunération est inférieure à un plafond (les salariés ayant perçu au cours des douze mois précédant son versement une rémunération inférieure à 3 SMIC annuels)

 

  • La prime pourra être modulée en fonction de certains critères : la rémunération, le niveau de classification, la durée de présence effective dans l’entreprise pendant l’année écoulée ou la durée du travail prévue au contrat de travail (certains congés devant être assimilés à des périodes de présence effective)

 

  • La prime devra être versée entre la date d’entrée en vigueur de l’article et le 30 juin 2020

 

  • Elle ne pourra se substituer à aucun élément de rémunération, augmentation de rémunération ou prime

 

  • Elle sera exonérée à hauteur de 1000 euros maximum d’impôt sur le revenu et de toutes les cotisations et contributions sociales d’origine légale ou conventionnelle

 

  • Enfin, elle devra être mise en place dans les conditions suivantes : par accord d’entreprise ou de groupe conclu selon les modalités propres à l’accord d’intéressement ou par décision unilatérale, sous réserve d’une information du CSE (s’il existe) avant le versement

 


Source : batirama.com / François Taquet

Articles qui devraient vous intéresser

2 Commentaires


- -
  • par augusta
  • 0
  • 0

à savoir une prime est jamais prise en compte pour la retraite


- -
  • par augusta
  • 0
  • 4

Une prime ils peuvent l'enlever comme ils veulent, une augmentations de salaire, les salaires n'ont jamais augmenté depuis 2002, les retraites pareil ...

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2308 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Techniques et pratique de la chaux

Façades rideaux - NF DTU 33.1

Les escaliers