Ideobain 2019 : esthétique et technique des salles de bains

Ideobain 2019 : esthétique et technique des salles de bains

Le salon Ideobain 2019 met en avant des solutions esthétiques et techniques... avec des espoirs fous de financement public massif de la rénovation des salles de bains pour le maintien à domicile.



Le premier focus du Mondial du Bâtiment 2019 commence avec le salon Ideobain : « les solutions globales pour la salle de bains ». Comme souvent dans un salon consacré aux salles de bains, l’aspect technique est largement occulté au profit de l’esthétique et du design.

 

Ideobain 2019, qui a ouvert le 4 novembre dans le cadre du Mondial du Bâtiment à Villepinte, près de Paris n’y fait pas exception : on trouve de la technique, mais il faut chercher un peu derrière le design.

L'AFISB a organisé un espace innovations à l'entrée du salon Ideobain. ©PP

Plusieurs industriels italiens sont de retour à Ideobain, dont les robinets Fantini. ©PP

 

 

Esthétique des solutions bains

 

Associant esthétique et fiabilité dans le temps, l’italien TDA utilise Arock, une matière faite de poudre de marbre et de résines polymères teintées, fine par une couche de gelcoat naval, initialement utilisée pour la fabrication de receveur de douche, pour concevoir toute une gamme d’appareils sanitaires – receveurs de douche, vasques et lavabos -, mais aussi de meubles de salles de bains : étagères, contour de miroir, porte serviette, façades de meubles de salle de bains en relief, …

 

 

Les plateaux des receveurs de douche en Arock de TDA peuvent être recoupés sur le chantier. Arock est disponible en 35 coloris. ©TDA

 

 

De son côté, l’allemand Vitra propose la gamme Plural : vasques sur pieds, sur plan, meubles, cuvettes de WC, bidets, miroirs, ... La gamme comporte deux cuvettes de WC sur pied ou suspendue, toute deux avec réservoir encastré dans le mur, deux bidets sur pied ou suspendu et deux urinoirs sur pied ou suspendu.

 

Elle propose aussi 1 lavabo sur pied, 3 vasques, et 5 consoles de différentes formes et matières (bois et céramique), dont une double, pour poser les vasques soit en îlot, soit contre le mur.

 

 

La gamme Plural de Vitra, dont le design évoque les meubles des années 50, est conçue pour autoriser plusieurs dizaines de combinaisons d’agencement différentes. ©Vitra

 

 

La technique cachée, mais utile

 

Pour une sécurité d’emploi maximale, éviter les fuites d’eau et améliorer la fiabilité à long terme, Ramon Soler propose WC Magnet, une douchette de WC avec trois coupures d’eau, de manière à éviter que la pression statique s’exerce en permanence sur le flexible de la douchette. Premièrement, au bout de la douchette, un robinet à poussoir ouvre l’eau lorsqu’on appuie. Deuxièmement, au mur, le support de la douchette est équipé d’un mitigeur monocommande pour ouvrir et fermer l’eau et régler sa température.

 

Mais lorsqu’on relâche le bouton poussoir de la douchette, l’eau ne coule plus, on oublie de fermer le mitigeur mural et la pression statique de l’eau continue de s’exercer sur le flexible. Troisièmement, lorsqu’on replace la douchette dans son support mural, un double clapet se ferme à l’intérieur du corps du mitigeur. Un aimant aide à ce que cette fermeture soit complète : la pression statique dans le flexible est annulée.

 

 

 

Ramon Soler propose WC Magnet, une douchette de WC avec trois coupures d’eau. ©Ramon Soler

 

Ramon Soler met aussi en avant sa nouvelle gamme de robinetterie Urban Chic. Les modèles de la gamme comportent une anode sacrificielle dans le corps du robinet. Ce qui assure, semble-t-il, une meilleure durabilité du chromage extérieur du robinet.

 

La principale nouveauté réside toutefois dans cartouche de ces robinets qui présente une forme particulière : l’eau chaude et froide monte dans le corps, atteint le lieu de mélange, redescend en bas du corps du robinet, puis remonte par un parcours en spirale, avant de s’écouler par le bec. Le but étant de donner à l’eau un « écoulement naturel ». En tout cas, ça fait parler.

 

 

 

La gamme Urban Chic propose 3 mitigeurs de lavabo sur gorge, 2 mitigeurs de lavabo à encastrer, tous les 5 avec écoulement par bec ou cascade, 1, un mitigeur de lavabo sur colonne, 1 mitigeur de bidet, 1 mitigeur bain-douche et 1 mitigeur de douche muraux, 1 mitigeur de douche sur colonne, des versions thermostatiques, des versions à encastrer, etc. ©Ramon Soler

 

Geberit One de Geberit est une solution d’installation « derrière et devant le mur ». Derrière le mur, des bati-supports pour douche, lavabo ou vasque et WC, des réservoirs de chasse, les alimentations, les siphons et évacuations. Devant le mur, des lavabos, des vasques, des cuvettes de WC suspendu, des ensembles de douche.

 

L’ensemble, fourni par Geberit, améliore l’esthétique et l’hygiène, procure une optimisation de l’espace, se monte facilement et s’entretient aisément. Par exemple, le siphon des lavabos est derrière le mur, mais demeure accessible par une trappe pour la maintenance et le dépannage.

 

 

 

Geberit One de Geberit, une solution d’installation « derrière et devant le mur ». ©Geberit

 

Hybrimatic Fino de Delabie est un urinoir suspendu, sans bride et en acier inoxydable indéfiniment recyclable. Il est dépourvu de toute commande de chasse visible et accessible. Son électronique détecte le passage de l’urine et nettoie avec seulement 7 centilitres d’eau.

 

De plus, sa programmation déclenche une ou deux chasses par 24 heures, même sans utilisation, pour empêcher les remontées d’odeurs et l’obstruction des canalisations. A l’inverse, en cas de forte affluence, il n’effectue sa chasse qu’à l’issue du dernier passage.  Il s’entretient sans produits détergents particuliers.

 

 

 

Hybrimatic Fino, le nouvel urinoir suspendu de Delabie. ©Delabie

 

Le nouveau robinet flotteur Aquastop se monte dans les réservoirs de chasse, détecte les fuites de 0 à 0,03 l/s dans un réservoir normalisé de 125 x 400 mm, et coupe le remplissage du réservoir. Pour l’utilisateur, un réservoir de chasse vide témoigne d’un problème de fuite. Il réarme le robinet pour remplir le réservoir en attendant de réparer la fuite.

 

 

Aquastop de Siamp coupe l’alimentation du réservoir en cas de fuite d’eau. ©Siamp

 

 

 

 

Jacob Delafon, qui a 130 ans cette année et organise plusieurs célébrations de cet anniversaire sur son stand, a développé le système d’installation 5/35’’ pour mitigeurs de lavabo monotrous sur gorge. 5/35’’ signifie 5 étapes et pose du mitigeur en 35 secondes. Le système se compose de 4 éléments : un joint centreur qui centre le mitigeur dans le trou de la vasque et le maintien en position, une tige filetée avec une butée qui stoppe le serrage de la tige dans le corps du robinet, un étrier antichute portant un joint précollé, l’écrou en matière de synthèse renforcée de fibres de verre qui se pince pour le remonter le long de la tige filetée avant vissage.

 

 

L’installation 5/35’’ signifie 5 étapes et pose du mitigeur en 35 secondes. ©Jacob Delafon

 

 

Presto propose le mitigeur électronique Presto Nova sans contact. Le corps du Presto Nova contient la cellule de détection à infrarouge, la pile et l’électrovanne. Son capot d’une seule pièce, accessible par l’avant donne accès à tous les composants d’un seul coup. La cellule a été optimisée pour tenir comptes des contraintes spécifiques des salles de bains de collectivités : variations de lumière, fortes réflexions en raison des miroirs. Il est possible de programmer des rinçages automatiques en cas de non-utilisation prolongée pour éviter la stagnation de l’eau.

 

La composition en deux parties – corps + capot – permet des jeux esthétiques. Le corps est disponible en chromé et noir mat. Le capot est proposé en noir mat, en noir avec un liseret cuivre, en chromé, mais aussi, avec un peu de patience, en finition cuir personnalisée.

 

 

La conception du Presto Nova de Presto permet 6 associations de base : chromé/chromé, chromé/noir mat, etc. ©Presto

 

 

Le finlandais Prevex a imaginé Preloc Multivalve, un siphon universel pour lavabos et vasques, avec ou sans trop plein, ajustable en hauteur et en profondeur. Il convient aussi bien aux lavabos et vasques sur meuble, suspendus ou aux lavabos sur pied. La promesse est qu’avec une seule référence de siphon, les grossistes et les plombiers font face à toutes les situations du chantier. ©Prevex

Et pour le confort ?

 

Le Français Sol Chauffant présente la nouvelle génération de trames chauffantes électriques. Il ne s’agit plus de câbles, mais d’une trame formée de rubans métallique amorphe, fonctionnant en 24 V et qui ne requiert que 6 mm d’épaisseur pour son installation.

 

Cette trame, baptisée AHT, se pose à la verticale ou à l’horizontale, sous le carrelage d’une douche à l’italienne, sur des bancs, assises et meubles carrelés, sur des murs ou des dossiers carrelés, etc.

 

 

Avec une alimentation en 24 V, la puissance moyenne de la trame chauffante électrique de Sol Chauffant est de 50 W/m². ©Sol Chauffant

 

 

Avec sa nouvelle gamme de douches Rainfinity, Hansgrohe poursuit sa recherche de la douche parfaite : plusieurs types de jets, plus confortables les uns que les autres, plus économes en eau sans nuire au ressenti de confort, notamment le jet PowderRain qui diffuse des milliers de microgouttelettes, un basculement d’un jet à l’autre par un seul clic sur la douchette à main, plusieurs formes de douches de tête – plafond, murale, étagère - montées sur une colonne apparente ou bien raccordée à des corps encastrés, etc.

 

 

 

Les nouvelles douches Rainfinity de Hansgrohe. ©Hansgrohe

 

Financer le maintien à domicile

 

Des aides publiques destinées à faciliter le maintien à domicile des personnes âgées existent depuis une bonne dizaine d’années. Elles portent notamment sur l’adaptation des salles de bains aux besoins de personnes à mobilité réduite. Pour les titulaires de petites retraites, il existe déjà des solutions de prise en charge des travaux à 100% en combinant les aides de l’Anah, des Caisses de retraite, des départements, etc.

 

Des associations comme Soliha Solidaires pour l’Habitat  se sont fait une spécialité de maîtriser l’ensemble des aides existantes localement afin de les mobiliser pour le maintien à domicile des personnes âgées. Ce qui a changé en 2019, c’est l’idée que les Pouvoirs Publics s’apprêteraient à dégager plusieurs milliards d’euros pour le financement de l’adaptation des logements au maintien à domicile.

 

C’est en tout cas l’implicite promesse du futur projet de loi « grand âge et autonomie » en préparation au ministère des solidarités et de la santé. Le projet serait présenté en décembre au Conseil des Ministres et discuté au Parlement en 2020. Ce financement, dont le montant demeure imprécis, devrait gonfler le marché de l’adaptation des salles de bains.

 

Sans attendre, Action Logement (ex-1% logement) a annoncé le 22 octobre de nouvelles actions en faveur du financement du maintien à domicile, dont l’aménagement des salles de bains avec une subvention d’un maximum de 5000 € cumulable avec d’autres aides.

 

Tous les acteurs s’agitent. La Capeb souhaite par exemple la création d’un label RG2A – Garant de l’Adaptation et de l’Accessibilité des logements -, mais elle évoque aussi des labels Handibat et Silverbat.

 

A Ideobain, plusieurs conférences traitent du thème de l’adaptation des salles de bains au maintien à domicile, à la fois du point de vue des qualifications nécessaires, des certifications souhaitables et des matériels les plus adaptés. Notons celles de Hubert Maître de l’Afisb, de Vision sur l’avenir du métier, puis Silver économie, nouveaux besoins nouveaux produits, avec Bonnes pratiques pour la pose des receveurs de douches à l’italienne », Aménagement de salles de bains accessibles en rénovation...

 

Aménager les salles de bain pour le maintien à domicile

 

Quoiqu’il en soit, les douches à l’italienne et toutes les solutions techniques pour les installer rapidement dans un logement occupé, mais aussi les bâti-supports pour cuvettes de WC surélevées, toutes les barres de maintien, les sièges de douche, l’éclairage plus important, … sont exposés à Idéobain 2019.

 

Normbau et Delabie présentent tous deux des sièges de douches, plutôt esthétiques. Lignes fines, épurées, siège amovible et relevable, remplaçable par une tablette dans le cas du siège de douche Be-Line de Delabie.

 

 

 

Be-Line de Delabie est facilement déclipsable, mais possède tout de même un dispositif antivil. Il est adapté à un usage domestique, mais aussi à un usage intensif en hôpital ou collectivité. Il est accroché au mur par cinq points de fixation invisibles. Testé à 200 kg, il est recommandé pour un poids d’utilisateur maximum de 135 kg. ©Delabie

 

 

Normbau, membre du groupe Allegion comme Bricard, ajoute des accoudoirs rabattables, un pied escamotable pour son siège modulable que l’on peut soit fixer au mur, soit suspendre à une main courante. Il accepte une charge maximale de 150 kg. ©Normbau

 

 

Côté douches à l’italienne, Jakon se pose en concurrent de Wedi et propose toute une gamme de solutions Jackoboard pour la réalisation de douches à l’uitalienne et de meubles de salles de bains. Wedi, de son côté, étend son offre de systèmes à valeur ajoutée pour les pièces humides et propose des pièces sur mesures, prêtes à installer pour l’aménagement des douches et des salles de bains : panneaux de sol, receveurs, panneaux muraux, étagères encastrées et bancs, etc.

 

 

Roca propose son receveur de douche Cratos en Senceramic : receveur extra-plat à fond texturé. Il s’agit d’une céramique assortie d’un procédé d’émaillage spécifique qui lui donne une surface texturée. Appliquée aux receveurs de douche, cela produit des surfaces offrant une excellente résistance à la glissance, avec un classement PN24 selon la norme française expérimentale XP P05-011. D’une épaisseur de 35 mm seulement, ces receveurs sont disponibles en 180 cm x 70/80/90 cm et recoupables sur mesures.©Roca

 

 

Acquabella, pour sa part, expose le receveur Smart Fusion. Conçu pour les douches sans seuil, il comporte un siphon central dissimulé et la face haute du receveur montre trois textures différentes, à la fois antidérapantes et esthétiques. ©Acquabella

 

 

Lazer présente lui-aussi plusieurs produits pour le remplacement des baignoires par des douches à l’italienne : le châssis Modulofast et le système Panodur pour les douches de plain pied.


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2258 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer