Baisse importante de la construction des immeubles de logements

Baisse importante de la construction des immeubles de logements

Les chiffres officiels de la construction de logement confirment une tendance générale à la baisse depuis près de deux ans avec, notamment, une aggravation pour les immeubles.



Entre juillet et septembre, 114.600 permis de construire ont été donnés, soit un recul de 5,8% par rapport à la même époque de l'an dernier, selon les chiffres du ministère de la Cohésion des Territoires, dont dépend le Logement. Du côté des mises en chantier, la construction de 86.200 logements a été entamée, un recul de 1,5%.

 

Ces évolutions confirment la tendance générale à la baisse observée depuis environ deux ans, que ce soit en matière de mises en chantier, soit la construction effective de logements, ou les permis, qui en donnent une idée avancée.

 

Dans le détail, la situation est néanmoins contrastée: sur le front des permis de construire, elle s'améliore nettement pour les logements individuels purs, c'est-à dire le gros du marché des maisons: au troisième trimestre, ils rebondissent de plus de 10% sur un an.

 

Le secteur du bâtiment a récemment évoqué cette amélioration, estimant qu'elle était avant tout due à des conditions bancaires très favorables: les taux d'intérêt sont à leur plus bas niveau historique et devraient le rester plus longtemps qu'attendu.

 

Chute des permis dans les logements collectifs

 

Des économistes évoquent un autre facteur: une aide importante à la propriété, le prêt à taux zéro, va voir son périmètre réduit en 2020 et les acheteurs de maisons, particulièrement concernés par ce dispositifs, se dépêchent d'en profiter.

 

En revanche, la chute des permis s'accentue dans les logements collectifs, c'est-à-dire les immeubles: sur le trimestre, elle est de presque 10% par rapport à un an plus tôt. Les promoteurs immobiliers en accusent à la fois la timidité des élus à l'approche des municipales de 2020 et une hausse des coûts de construction, qui pousse à retarder, voire renoncer à des opérations.

 

"En deux ans, le nombre de logements collectifs autorisés sur douze mois a baissé de près de 50.000", a souligné dans un communiqué la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), évoquant "autant de choix en moins pour les ménages qui cherchent à se loger".



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2258 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique


Installation d'assainissement autonome - NF DTU 64.1