La Réunion: relaxe pour l'ex-patron d'un groupe BTP et le Crédit foncier

La Réunion: relaxe pour l'ex-patron d'un groupe BTP et le Crédit foncier

Le patron du grand groupe réunionnais de BTP et de l'immobilier Apavou, poursuivi pour banqueroute, et le Crédit foncier de France, poursuivi pour complicité de banqueroute, ont été relaxés.



Le parquet avait requis quatre ans de prison, dont deux ferme, et une interdiction de gérer à vie à l'encontre d'Armand Apavou, 85 ans. Une amende de 300.000 euros avait été demandée contre la banque.

 

Le jugement de relaxe, rendu en un quart d'heure par le tribunal, fait suite à la liquidation du groupe Apavou, prononcée par la Cour d'appel de Saint-Denis en août 2018. Le passif du géant local du BTP, en butte depuis des années à de graves difficultés financières, atteignait alors les 160 millions d'euros.

 

Armand Apavou était soupçonné d'avoir aggravé volontairement la situation financière de son groupe en souscrivant des prêts à taux variables accordés par le Crédit Foncier de France.

 

ll était reproché à la banque d'avoir accepté ses prêts alors que la situation financière de l'entreprise n'apportait pas de garanties suffisantes. A sa liquidation, le groupe Apavou regroupait 11 entreprises, dont un hôtel 4 étoiles à Saint-Denis, et l'une des plus importantes sociétés immobilières de La Réunion.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1188 votants)
Oui
Non
 

Boutique

Écrans souples de sous-toiture