Domotique : les protocoles Zigbee et Bluetooth dominent à IBS

Domotique : les protocoles Zigbee et Bluetooth dominent à IBS

Le salon IBS a Paris a mis en évidence la place croissante des protocoles Zigbee et Bluetooth dans les offres domotiques.



Au salon IBS 2019, qui s’est tenu Porte de Versailles à Paris les 2 et 3 Octobre, les solutions domotiques mises en avant à IBS, reposent de plus en plus, localement sur les deux protocoles de communication sans fil Zigbee et Bluetooth, ainsi que sur des collaborations par le Cloud pour obtenir une interopérabilité entre appareils de marques différentes.

 

Ces évolutions sont portées par le souhait des industriels d’enfin répondre à une demande fondamentale à la fois du client final et de l’installateur : simplifier !

 

 

La plupart des appareils LUXORliving de Theben s’installent en tableau. ©PP

 

Simplifier, simplifier

 

A IBS, Theben montrait sa solution domotique Luxorliving. Les appareils  communiquent sous un bus KNX, mais simplifié : c’est une encapsulation d’un nouveau protocole dans KNX, en quelque sorte. La solution repose sur l’idée que, finalement, les fonctions domotiques recherchées par les utilisateurs sont un peu toujours les mêmes et relativement simples : commande de l’éclairage (allumage, extinction, variation), des volets roulants et du chauffage (à eau chaude seulement, dont le plancher chauffant).

 

Theben a donc développé une nouvelle offre qui répond à ces demandes circonscrites. Luxorliving compte, pour l’instant, moins de 25 appareils différents, offre un programme informatique simplifié – Luxorplug – pour la configuration d’une installation et une application – Luxorplay – pour les utilisateurs. Luxorplug, malgré son nom, n’est pas un plug-in, mais un programme à part entière et autosuffisant : il n’est pas nécessaire de posséder une licence ETS pour l’utiliser.

 

Parmi les appareils, le coupleur de média RF1 est une passerelle entre le bus filaire et des actionneurs RF sans fil. Ce qui permet d’étendre l’installation sans tirer un nouveau réseau en paire torsadée. Le boîtier RF1 est alimenté par la tension du bus KNX et permet des portées sans fil de 30 m maximum. Les appareils  RF1 disposent cependant d’une fonction répéteur qui permet d’étendre la portée du réseau sans fil.

 

Celui-ci utilise par ailleurs le protocole KNX RF et il est compatible avec « KNX Data Secure » pour éviter l’interception des messages entre deux appareils RF : Luxorliving (passerelle KNX filaire/KNX RF), Luxorliving S1 RF (actionneur de commutation radio encastré à 1 canal), Luxorliving D RF (actionneur de variation radio encastré à 1 canal pour le pilotage en variation de LEDs, de luminaire halogènes ou de lampes à incandescence, ainsi que de transformateurs à variation d’intensité), Luxorliving J1 RF (actionneur de stor radio encastré à 1 canal).

 

Il s'agit d'un univers clos : des appareils KNX ne peuvent pas s’insérer dans une installation Luxorliving et être pilotés par l’application Luxorplay.

 

 

L’espagnol Airzone a réussi à amadouer plus d’une quinzaine de marques de climatisation internationale. Elle lui ont ouvert leurs protocoles propriétaires et Airzone a développé des passerelles de communication pour gérer la climatisation, pièce par pièce, à partir d’un thermostat mural et d’une application sur smartphone. ©PP

 

Airzone pilote la clim

 

Il est toujours possible à un utilisateur Luxorliving de s’inscrire sur le Cloud Theben pour piloter son installation de n’importe où dans le monde. L’espagnol Airzone, qui sera également à Interclima, poussait à IBS sa solution d’intégration et de pilotage zone par zone, de la climatisation, du chauffage et de la ventilation.

 

Dans chaque zone à piloter, il faut installer l’un des thermostats Airzone à choisir parmi les 3 modèles différents disponibles : Airzone Blueface, Airzone Think et Airzone Lite. Ensuite, ces thermostats communiquent en protocole propriétaire Airzone avec la platine centrale Airzone.

 

Cette platine, en réalité une collection de platines, est à la fois un automate et une passerelle de communication vers les solutions Baxi, Daikin, Fujitsu, General, Gree, Haier, Hitachi, Kaysun, LG, Midea, Mitsubishi Electric, Mitsubishi Heavy Industries, Olympia Splendi, Panasonic, Samsung et Toshiba, qui ont tous ouvert leurs protocoles de communication à Airzone. A chaque protocole correspond, pour l’instant, une platine Airzone différente

 

Airzone propose un port de communication ModBus RTU (RS-485) sur toutes ses platines centrales, pour les intégrer à une GTB. Airzone disposer également d’un modèle de platine centrale avec des ports KNX pour piloter n’importe quel actionneur KNX ou bien pour faire remonter les fonctions principales du système Airzone vers un contrôleur KNX.

 

 

Sur le marché français, il existe plusieurs dizaines de millions de radiateurs électriques obéissant aux ordres du fameux fil pilote développé par le Gifam il y a longtemps. Nodon sait désormais les rendre connectés à l’aide du protocole sans fil enOcean. ©PP

 

Nodon adopte Zigbee 3.0 Green Power

 

Le français Nodon, de son côté, a profité d’IBS pour dévoiler deux avancées. Premièrement, il a introduit un petit boîtier pour la gestion des radiateurs électriques à fil pilote. Baptisé Module Chauffage Fil Pilote enOcean, il s’installe sur les radiateurs électriques – neufs ou existants – à fil pilote et les rend connecté en enOcean. Compatible avec le protocole enOcean 3.0, il peut être piloté par toute centrale enOcean, être associé à des détecteurs d’ouverture de fenêtre enOcean, asservi à des détecteurs et de présence ou de mouvement enOcean, …

 

Grâce à ses 6 modes – les 6 ordres classiques du fil pilote : confort, confort – 1°C, Confort - 2°C, Eco, Hors Gel, Arrêt – il assure le pilotage des radiateurs électriques. Il sait en plus mesurer la consommation électrique du radiateur. Avec plusieurs modules fil pilote, l’utilisateur centralise le pilotage de son chauffage électrique, programme les radiateurs, les insère dans des scénarios domotiques qui englobent aussi l’éclairage et les volets roulants, etc.

 

Deuxièmement, Nodon propose désormais, toute une gamme de boîtiers encastrés qui communiquent en Zigbee 3.0, dans sa version sans pile, baptisée Zigbee 3.0 Green Power. Nodon, à la fois commercialise des produits sous sa marque, et développe des produits en OEM pour d’autres clients, dont Ansell Lighting, Leroy-Merlin, Schneider Electric, Somfy et Ubiwizz. Nodon parle couramment BLE (Bluetooth Low Energy), Zigbee et Thread, autant de protocoles de communication sans fil sous 2.4 GHz.

 

 

Nodon a dévoilé une gamme de micromodules communicant en Zigbee 3.0 Green Power : sans pile sans fil. Nodon propose également ses services et son expertise à tout industriel qui veut connecter ses produits en Zigbee, Bluetooth, enOcean ou Thread. ©PP

 

 

Dooz pousse Bluetooth 5.0

 

Pour sa part, l’intégrateur domotique Ozeo a créé la marque Dooz pour développer et commercialiser des micromodules domotiques encastrables. Il présentait les premiers à IBS dans la partie réservée aux start-ups.

 

Ces micromodules s’installent dans la boîte d’encastrement des interrupteurs et autres commandes de volets roulants. La marque revendique les plus petits micromodules sur le marché. Pour une installation rapide, ils sont équipés de bornes de connexion Wago qui permettent un raccordement électrique sans outil.

 

Un QR code figure au dos de chaque micromodule : un scan avec l’application Dooz suffit pour configurer le micromodule. Il communique en Bluetooth 5.0 avec tout smartphone et tablette. L’application assure ensuite le pilotage des micromodules. Pour l’instant, il existe des micromodules pour l’éclairage, la commande des volets roulants et du chauffage. Ils seront commercialement disponibles au 1er trimestre 2020 et seront complétés par d’autres micromodules, notamment pour le comptage de l’électricité.

 

 

Voici les premiers micromodules encastrables de Dooz. Ils communiquent en Bluetooth 5.0 et seront disponibles début 2020. ©PP

 

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2246 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Les toitures végétalisées

Fenêtres en travaux neufs Aluminium, bois, PVC - NF DTU 36.5