IFA 2019 : Avidsen lance sa filiale allemande

IFA 2019 : Avidsen lance sa filiale allemande

Premier jour du salon IFA à Berlin, avec une visite au sous-sol du pavillon 10 par le stand Avidsen. Avidsen est un petit français, mais il faut visiter les salons allemands pour le voir



Avidsen sera toutefois présente au salon IBS en Octobre pour présenter sa gamme tertiaire avec son partenaire Zèbre.

 

 

 

Alexandre Chaverot, Président d’Avidsen, à droite, Markus Schmidt, responsable de la nouvelle filiale allemande. Avidsen en Allemagne vendra avant tout son offre domotique. ©PP

 

Avidsen exploite les marques Philips et Thomson

 

Depuis deux ans, Avidsen exploite la marque Philips dans l’univers de la domotique. La marque introduit à IFA un nouveau portier vidéo connecté autonome Philips qui sera disponible fin 2019. Equipé d’accus rechargeables par prise USB, très semblables à ceux que l’on trouve dans les appareils photos, compatibles avec les assistants vocaux Alexa et Google, il assure toutes les fonctions classiques d’un portier vidéo grâce à l’application développée par Avidsen : visualisation à distance, ouverture de la porte à distance, …

 

Il est compatible avec les carillons Philips existants. Mais surtout, associé à un téléviseur Android, il permet l’incrustation d’image – picture in picture – sur l’écran du téléviseur, le dialogue vocal – à travers Alexa et Google Assistant – avec la personne qui se trouve à l’extérieur devant le portier et la commande vocale de l’ouverture de la porte.

 

 

 

Avidsen propose une gamme domotique déjà bien fournie sous la marque Philips. La nouveauté à IFA est un portier vidéo autonome connecté en 4G et WiFi. ©PP

 

 

 

Une solution domotique complète

 

Avidsen exploite également la marque Thomson pour une offre domotique grand public. Cette offre, conçue pour une installation et un apparairage extrêmement simple, communique en WiFi. Donc, elle ne requiert pas de box spécifique et communique directement avec la box internet du logement, puis avec le téléphone portable de l’utilisateur, pourvu de l’app développée par Avidsen.

 

Pour l’instant, cette offre pilote les volets roulants à l’aide de micromodules encastrés, le chauffage électrique en on/off et par fil pilote, les chaudières et les pompes à chaleur par contact sec. Une série de vannes thermostatiques viendra compléter l’offre domotique Thomson au cours du 1er trimestre 2020.

 

D’une manière générale, Avidsen préfère les solutions de communication ouvertes. L’entreprise a choisi ZigBee 3.0 pour ses développements à venir : interopérable, permet la récolte d’énergie, structure Mesh pour créer des relais récepteur/émetteur étendant la portée d’un réseau, fonctionne en 2,4 GHz, une fréquence utilisée dans le monde entier.

 

 

 

Pour les vannes thermostatiques pilotables qui complèteront l’offre domotique Thomson d’Avidsen, le constructeur ne pouvait pas concevoir des vannes à piles communicant en WiFi. Leur autonomie n’aurait pas dépassé trois semaines. Il a donc développé une passerelle intermédiaire. Il s’agit d’une sonde de température (°C) et d’hygrométrie relative (%HR), raccordée au secteur. En amont, elle parle en WiFi avec la box internet du logement. En aval, elle s’adresse aux vannes thermostatiques en radio sous 868 Hz et sera conçue en deux versions : Bluetooth pour la GSB, associée à des vannes thermostatiques communicant en Bluetooth, et enOcean (protocole radio avec récolte d’énergie, sans fil, sans pile) + vannes enOcean pour le circuit professionnel. ©PP

 

 

 

 

 

Avidsen tente de vérifier l’intérêt des clients pour les produits « verts». L’entreprise lance un carillon (bouton poussoir extérieur sans pile sans fil + sonnette intérieure raccordée au secteur). Le bouton poussoir utilise un classique effet piezzo-électrique pour envoyer un signal radio et sa coque est en plastique recyclé. La sonnette est à la fois en plastique recylé et en bambou. ©PP

 

 

 

KNX continue de travailler sur le portage de son protocole sur Thread. Les premières applications concrètes devraient être dévoilées au salon Light+Building à Francfort en Mars 2020. Le protocole KNX sera donc divisé en 2, comme Zigbee : une couche application que l’on pourra transporter sur d’autres protocoles et une couche réseau qui devrait être le protocole radio Thread. ©PP

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2107 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique