L'Etat lance Facil Habitat pour faciliter les démarches immobilières

L'Etat lance Facil Habitat pour faciliter les démarches immobilières

L'Etat à lancé le site internet Facil Habitat afin d'aider les propriétaires dans l'ensemble de leurs démarches immobilières, de la mise en location à l'obtention d'aides pour des travaux.



"Dans les politiques du logement, il y a quelque chose qui pour moi est essentiel: c'est le dernier kilomètre", a déclaré le ministre du Logement Julien Denormandie, lors d'une présentation du site. "L'objectif de cette plate-forme, c'est exactement cela. "Le site, accessible à l'adresse www.facilhabitat.gouv.fr, sera chapeauté par l'Agence nationale de l'habitat (Anah), organisme public destiné à subventionner les travaux sur les logements privés.

 

Depuis plusieurs années, cette agence, qui dépend du ministère, finance de plus en plus de rénovations, mais reste régulièrement en deçà des objectifs qu'elle s'est fixés. Dans ce contexte, elle a récemment simplifié l'accès à ses procédures, notamment en refaisant son propre site internet.

 

Le nouveau site, a une optique plus vaste. Il vise à aider les propriétaires dans l'ensemble de leurs procédures, via des fiches de conseils et des outils de simulation."Facil Habitat, c'est une plate-forme qui est à la disposition de quiconque (...) et qui permet de répondre aux questions les plus souvent posées", a résumé M. Denormandie.

 

Renforcer le parc privé d'habitats disponibles

 

Son champ commence ainsi dès l'achat du bien immobilier avec des simulateurs qui permettent de calculer les droits de mutation -les impôts locaux dus lors d'une transaction immobilière- ou le montant d'aides à l'accession à la propriété, comme le prêt à taux zéro (PTZ). Il fournit des modèles de documents pour louer son logement: bail, relance en cas d'impayé, quittance de loyer. Enfin, plus près du champ classique d'action de l'Anah, il informe sur les aides possibles à la rénovation du logement.

 

Pour le gouvernement, le site, qui ne cible pour l'heure que les propriétaires bailleurs, mais s'ouvrira début 2020 à ceux qui occupent leur propre logement, vise à renforcer le parc privé d'habitats disponibles pour répondre à la demande.

 

"Parmi les raisons qui freinent les propriétaires" à louer leur bien figurent "la lourdeur des démarches et le coût des travaux", juge l'Anah. "8% des logements en France sont considérés comme vacants, dont 100.000 qui seraient immédiatement mobilisables à la location", assure l'agence.


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1415 votants)
Oui
Non
 

Boutique