Kiloutou poursuit ses investissements pour faire grandir son réseau

Kiloutou poursuit ses investissements pour faire grandir son réseau

Kiloutou a augmenté son chiffre d’affaires de 30 % en trois ans, passant de 532 millions d’euros à 689 M€. Le loueur poursuivra ses investissements en 2019 notamment dans le domaine des innovations tech.



Avec 554 agences au total dont 461 agences en France et un chiffre d’affaires de 689 millions d’euros en 2018 (+ 13, 5 % par rapport à 2017 et + 7,3 % à périmètre comparable), Kiloutou ne cache pas sa satisfaction. Une croissance que le loueur attribue notamment à celle de ses activités de spécialités (1) avec + 44 % de CA en 2018 par rapport 2017 mais aussi au développement international.

 

Les acquisitions réalisées en Allemagne, Italie et en Espagne ont par ailleurs contribué à doper le chiffre d’affaires de l’activité internationale de + 73 % par rapport à 2017. L’international représente aujourd’hui 14 % du CA du groupe (contre 5 % pour les activités de spécialités). Les bonnes perspectives de certains marchés dont la Pologne, très dynamique, confortent les dirigeants dans ce développement.

 

Pour l’activité en France (81% du CA), le groupe compte le même nombre d’agences depuis 3 ans : 461. « C’est le hasard, car en fait, nous ouvrons, nous regroupons et fermons certaines agences dans le cadre de la vie de notre réseau » précise le président exécutif de Kiloutou, Olivier Colleau. Avec un chiffre d’affaires moyen de 1,2 million d’euros par agence, « le groupe s’est efforcé d’accroître la taille critique des structures pour mieux servir les clients », précise le responsable.

 

 

Olivier Colleau, président exécutif de Kiloutou

 

Une bonne croissance des activités Travaux publics et du portefeuille artisans

 

L’année dernière, les travaux publics ont permis de booster l’activité du loueur, indiquent les responsables du groupe. Ce secteur porté par les travaux du Grand Paris mais aussi par ceux de l’ensemble des pôles urbains français a favorisé une croissance de 12 % de l’activité TP chez Kiloutou (soit 22% en termes de portefeuille clients)

 

Le Bâtiment qui représente 24 % de l’activité du loueur a connu une moindre croissance (5 %) tandis que le portefeuille artisans (18 % de l’activité) a augmenté de 7 %. Les autres clients sont composés des particuliers (5 % de l’activité avec + 2 % en 2018), des petits pros (hors BTP) à hauteur de 11 % (+ 9 % en 2018) et des entreprises (hors BTP) à hauteur de 20 % (+ 8 %).

 

Ces statistiques montrent que la société a donc intérêt à diversifier ses activités et sa clientèle hors BTP pour poursuivre sa dynamique de croissance. Le contexte de marché est très concurrentiel (1200 concurrents se disputent le marché) et par ailleurs le secteur du BTP présente des signes d’essoufflement visibles, constate Olivier Colleau.

 

Une stratégie et 4 piliers de croissance

 

Le loueur déploie par conséquent une stratégie reposant sur 4 piliers : d’une part, il veut « offrir la meilleure expérience client ». Cette « promesse client » repose notamment sur l’assistance technique ou l’intervention des équipes en cas de panne matérielle. Quelque 500 techniciens géolocalisés sur l’ensemble du territoire peuvent intervenir en 4 heures et résoudre le problème en moins de 24 h.

 

A noter que cette promesse devient aujourd’hui « parfaitement proche du client », selon Valérie Marchand, directrice commerciale et marketing du groupe. Le loueur multiplie en effet ses engagements grâce une politique de proximité renforcée : espace client personnalisé, référencement d’un conseiller client unique, parcours ominical pour louer, réactivité en cas de panne - tracking et suivi des livraisons par Sms- et fiabilité du matériel.

 

Second pilier, la professionnalisation des organisations qui se décline notamment avec un effort porté sur la maintenance préventive. En clair, le matériel livré au client fait l’objet de contrôles préalables et systématiques comme par exemple, le contrôle des huiles, de l’état des batteries pour les nacelles électriques ou de la précision des jeux de pelles mécaniques.

 

Le troisième pilier concerne le personnel (5200 équipiers) et le parcours des collaborateurs afin de garantir une culture d’entreprise et le meilleur engagement possible auprès des clients. Et le dernier axe de la stratégie vise à « étendre les terrains de jeu » de la société via une expansion du réseau en France et à l’international. A noter que six nouvelles agences ont vu le jour en France en 2018 : Marseille Nord, Puteaux, Strasbourg Geispolsheim, Nice Garros, Epinay et Haguenau.

 

 

Pour renforcer la relation client, un effort a été porté sur la maintenance préventive systématique du matériel

 

De nouveaux investissements pour Kiloutou en 2019

 

Malgré un ralentissement prévisible du marché du BTP d’ici à la fin de l’année 2019, le loueur poursuit ses investissements en matériel, qui seront de l’ordre de 192 millions d’euros. « Nous disposons déjà de 5 camions au gaz naturel, achetés en 2018, et prévoyons d’en acquérir 10 supplémentaires cette année » précise Olivier Colleau. Le groupe prévoit également d’étoffer son réseau, avec le rachat de sociétés de location familiales françaises.

 

L’année 2019 sera celles des innovations pour le loueur qui engage un certain nombre de partenariats avec des start-up dans différents domaines. Ainsi, dans celui de la santé-prévention, le gilet Kare, développée avec T2S, est une solution connectée pour assurer sécurité et visibilité sur les chantiers. Elle permet d’accroître et de partager la vigilance entre le conducteur machine et le compagnon à pieds sur le chantier.

 

Une autre innovation développée avec IVA Drones partenaires, concerne le travail en hauteur avec les drones. Ici, il s’agit de proposer une prestation complète de drone avec télé-pilotes (photo d'ouverture). Les opérateurs, présents sur tout le territoire, pourront fournir par exemple au client des prises de vue simples ou des thermographies à l’aide de caméras thermiques.

 

 

L'innovation Kare doit permettre de renforcer la vigilance des conducteurs d'engins vis à vis du personnel à pieds sur les chantiers

 

Un ergosquelette pour soulager les mouvements de bras en hauteur

 

Enfin, Kiloutou s’intéresse à la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en développant avec Gobio un ergosquelette. Mis au point dans le centre d’essai du loueur, le matériel innovant, qui en est à sa 3e version, permet de soulager les mouvements des bras de l’opérateur vers la hauteur. Réalisé en matériau composite, ce harnais articulé ne pèse plus que 2 kg (contre 4,3 kg initialement) et se porte comme un sac de randonnée sur le dos de l’utilisateur.

 

Adapté aux travaux de peinture, de fixations répétées ou de soudures (monde industriel), ce harnais "supprime" le poids des outils portés en hauteur à bout de bras dans une limite de 3 kg… De prochains développement sont d’ores et déjà prévus avec des ergosquelettes plutôt dédiés aux travaux sollicitant particulièrement les avant-bras…

 

 

Démonstration du port de l'ergosquelette destiné à soulager le port d'outils à bout de bras

 

  1. Les activités de spécialité sont au nombre de trois : la location de bases de vie, l’activité énergie (location de groupes électrogènes) et l’activité dédiée à la réception.

 


Source : batirama.com / Fabienne Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2314 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Techniques et pratique de la chaux