Des menuiseries aux vitrages : les solutions

Des menuiseries aux vitrages : les solutions

Le vaste marché de remplacement des fenêtres est largement soutenu par les réglementations thermiques et le DPE*. Ce type de rénovation nécessite un bon diagnostic technique et une bonne mise en œuvre, notamment au niveau de l’étanchéité. * Diagnostic de performance énergétique.  




 

Le marché de la rénovation concerne près de 70 % des fenêtres en France. Les menuiseries actuelles remplacent avantageusement leurs aînées : elles sont toutes munies de joints qui leur confèrent une parfaite étanchéité à l’air et à l’eau. De quoi satisfaire vos clients soucieux de faire des économies d’énergie et d’améliorer leur confort acoustique. Pour bénéficier des crédits d’impôts, les fenêtres ou portes-fenêtres doivent présenter un certain niveau d’isolation thermique, soit un coefficient de transmission surfacique, Uw, inférieur à 2 W/m²K. Des performances améliorées par une association à un vitrage à isolation renforcée (VIR).

 

Point essentiel : l’étanchéité.

 

En matière de rénovation, le point essentiel est de veiller à une bonne étanchéité, qui doit être assurée en périphérie de la menuiserie. Exemple : lorsque les étanchéités verticales et horizontales ne sont pas dans le même plan ou si la bavette recouvre totalement un appui sans pente, les extrémités des bavettes ou du profilé recouvrant le rejingot doivent comporter des bouchons, si elles sont tubulaires, et des joues, dans le cas contraire.

 

Source : batirama.com / Michèle Fourret

 

Lire la suite




Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (191 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits