Mr Bricolage voit ses ventes chuter de 10% au premier semestre

Mr Bricolage voit ses ventes chuter de 10% au premier semestre

Le distributeur français Mr Bricolage, tout juste bénéficiaire au premier semestre 2018, a vu ses ventes chuter de 10%, plombées par les mauvaises conditions météorologiques du printemps.



Le chiffre d'affaires a atteint 242,6 millions d'euros, un niveau inférieur à celui prévu par les analystes de Bloomberg qui anticipaient des ventes semestrielles de l'ordre de 246 millions d'euros. Au 30 juin 2018, Mr Bricolage a enregistré un tout petit bénéfice de 0,2 million d'euros, en baisse de 97,8% sur un an.

 

Lors du premier semestre 2017, le groupe avait dégagé un bénéfice net de 7,6 millions d'euros, en hausse de 78,3%, malgré des ventes en très légère baisse (-0,2%) à 269,7 millions d'euros. De son côté, le résultat opérationnel courant (ROC) s'établit à 2,6 millions au premier semestre 2018, en baisse de près de 80%, tandis que l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) chute de près de 60% à 8,4 millions.

 

Le groupe avait prévenu dès le mois de mai que les mauvaises conditions météorologiques du printemps allaient peser sur ses résultats semestriels, précisant que le rayon Jardin, qui représente en temps normal 18% des ventes du groupe, allait être le plus touché. Il avait alors annoncé avoir pris des mesures pour enrayer la chute - réduction des dépenses et de pilotage des stocks - qui avaient eu des effets positifs dès la mi-avril.

 

Une cure d'amaigrissement depuis fin 2016

 

Il a précisé que la mauvaise météo avait entraîné "une moindre fréquentation des magasins et une dynamique commerciale ralentie". Lancé dans un plan de relance depuis fin 2016, baptisé "Rebond", le distributeur a engagé une cure d'amaigrissement, avec la fermeture de points de vente en difficulté et la mise en place d'un nouveau concept de magasins davantage axé sur la proximité avec les clients, les spécificités locales, les services et le numérique.

 

"Aujourd'hui, des difficultés perdurent dans les magasins intégrés et leur compétitivité restent une zone clé d'amélioration mais la dynamique du changement est en marche", estime Christophe Mistou, directeur général de Mr. Bricolage.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2271 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

La fabrication du bâtiment 1