Sondage : quelle est la place des EnR chez les Français ?

Sondage : quelle est la place des EnR chez les Français ?

Une étude réalisée par l’IFOP pour Qualit’EnR, fait le point sur les souhaits des Français vis à vis des énergies renouvelables.



 

Qualit’EnR a pour principale mission d’aider les installateurs à conduire de bonnes pratiques et à améliorer leur niveau commercial. Alors qu’aujourd’hui les aides financières se font plus rares et que certains marchés connaissent des difficultés (photovoltaïque, pompes à chaleur ou chauffe-eau solaires), Qualit’Enr a commandé une étude à l’Ifop portant sur un échantillon de plus de 1000 personnes représentatives des Français.

 

Selon cette étude, 88% des sondés ont le sentiment que le montant de leur facture d’énergie est élevé (très élevé pour 32%.) Un sentiment partagé à 86% par ceux dont la résidence principale est équipée en EnR et qui trouve un écho plus vif chez les femmes, les ouvriers, les plus bas revenus et les locataires.

 

79% de nos concitoyens pensent que cette même facture va augmenter, 16% qu’elle va rester stable et 5%, optimistes, pensent qu’elle va baisser. Les plus pessimistes se trouvent du côté des personnes les plus âgées, des cadres et des habitants de la Région Parisienne.

 

Du côté des intentions, 48% des Français envisagent de s’équiper en EnR : 24% d’un insert bois, 19% d’un poêle à bois, 17% d’une PAC, 15% d’une installation photovoltaïque, 13% d’un chauffe-eau solaire, 11% d’un système solaire combiné et 8% d’une chaudière bois. Des souhaits pour lesquels le pourcentage augmente visiblement dans les zones rurales, chez les jeunes et les hauts revenus.


Les raisons qui militent en faveur ou contre les EnR

 

La seule réponse favorable aux EnR citée de façon unanime est la réduction de la facture énergétique (3/4 des propriétaires). 43% de ceux qui envisagent des travaux dans ce sens et 53% de ceux qui sont déjà équipés veulent disposer d’une énergie propre. 24% visent à favoriser l’indépendance énergétique, 16% visent l’amélioration de leur confort. En revanche les raisons qui militent contre un tel équipement sont très diversifiées au-delà des 39% qui jugent le coût d’achat trop élevé.

 

Les raisons qui suivent ont trait au logement lui-même : le statut (locataires : 24%), le type de logement (appartement ou copropriété) pour 18%, ou encore le manque de place pour 17%. Enfin, le manque de retour sur investissement est pointé du doigt par 21%. Par ailleurs, pour 9 français sur 10, les équipements d’EnR apportent une grande qualité de vie et un vrai confort et pour 80%, ils permettent de réaliser des économies (84% pour les propriétaires dont la résidence principale est déjà équipée).

 

Les installateurs : une confiance molle

 

La difficulté à trouver des installateurs compétents ne représente un frein que pour 2% des interrogés : les professionnels ne sont pas en cause, ce qui est nouveau...Toutefois, 52% de l’ensemble des Français ont confiance dans les installateurs spécialisés EnR et seuls 3% ont tout à fait confiance.

 

Ceux qui sont déjà équipés n’offrent leur confiance qu’à 51%. Les critères de confiance résident dans la proximité géographique pour 43%, la présentation de références de réalisations pour 71% tout comme le bouche-à-oreille. Elément forts, les labels et les qualifications sont un élément de fiabilité pour 76%.

 

Les labels représentent en effet une garantie sur le plan de la qualité du matériel pour 55% des interrogés, une certitude que les installateurs sont assurés pour 55% et sont compétents pour 53%. 58% pensent que les labels sont totalement déconnectés des prix, mais entre 26 et 36% selon les cas ne connaissent pas ces labels et ne savent pas trop ce qu’ils représentent : il reste ici un gros travail à effectuer…

 

Source : batirama.com / Michèle Fourret

 

 

A savoir

Qualit’EnR rassemble aujourd’hui 13 000 installateurs, certains étant munis de plusieurs appellations entre QualiSol, QualiPV, QualiBois et QualiPac. Qualit’EnR est en cours d’accréditation COFRAC, gage d impartialité et de transparence au niveau de l’attribution des labels.

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits





Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1415 votants)
Oui
Non
 

Boutique

Isolation thermique extérieure par enduit sur isolant PSE

La fabrication du bâtiment 2