Les vastes ressources documentaires de Socol au service du solaire thermique

Les vastes ressources documentaires de Socol au service du solaire thermique

Créé par Enerplan, le site Web Socol rassemble toutes les informations sur le solaire thermique collectif.






Déjà 8 réseaux de chauffage urbain en France utilisent le solaire thermique, 6 autres sont en cours d’équipement. Le réseau de la ville de Chateaubriant en Loire-Atlantique, par exemple, combine 2 MW de solaire thermique, soit 2 200 m² de panneaux, du bois et une cogénération gaz naturel.

 

Le réseau de 10 km utilisera 900 MWh de chaleur solaire par an. La mise en service de l’installation a permis de passer le seuil de 50% de contribution des ENR à la consommation annuelle d’énergie du réseau urbain.

 

Les clients ont donc accédé à une TVA de 5,5% sur l’abonnement et sur la livraison de chaleur. Ce qui a réduit leur facture annuelle de 5% environ. Tous ces renseignements et bien d’autres encore se trouvent sur le site Socol.

 

 

 

Le site Socol est avant tout destiné à lutter cotre la perte d’information et de savoir-faire à propos de solaire thermique en collectif. ©PP

 

3000 professionnels chez Socol

 

Socol constitue la principale source d’information sur tous les aspects techniques, juridiques et financiers du solaire thermique en collectif, depuis la conception jusqu’à l’exploitatioin, en passant par tous les régimes concevables de garantie de résultat.

 

Soutenu par l’Ademe depuis 2009 et par GrDF depuis 2013, Socol rassemble environ 3000 professionnels – architectes et Maîtres d’œuvre, BE, entreprises, Maîtres d’Ouvrage, Centres de recherche, Centres de formation et Syndicats professionnels – de manière informelle, initiallement pour développer le solaire thermique en logements collectifs.

 

Bien que le contenu de Socol soit principalement focalisé sur la relance de l’eau chaude solaire thermique collective, le site traite aussi de centrales solaires pour alimenter des réseaux de chaleur ou en relève de grosses chaufferies biomasse, de production de froid solaire et de chauffage solaire. La page de garde fournit les dernières nouvelles et indique les sessions de formation à venir.

 

Ensuite, le site propose 6 onglets. L’onglet Socol rappelle les buts et les moyens. L’onglet Chaleur solaire collective pose les fondamentaux de l’intérêt du solaire thermique : une ressource moyenne de > 1760 kWh/m².an en PACA à un peu moins de 1220 kWh dans les Hauts de France, soit 1 300 kWh/m².an en moyenne en France.

 

 

 

La solution drainback ou auto-vidangeable est largement mise en avant sur le site Socol. Elle permet de dimensionner en fonction des besoins, sans souçi de dégradation du fluide primaire solaire en cas de faible puisage durant les périodes très ensoleillées. ©PP

 

Jusqu’à 70% de couverture des besoins d’eau chaude sanitaire

 

Toujours dans l’onglet Chaleur solaire collective, Socol aborde déjà la délicate question du dimensionnement des installations. Pour une production d’eau chaude sanitaire (ECS) collective, le site recommande un dimensionnement couvrant 40 à 70% des besoins d’énergie annuels. Tous les acteurs ne partagent pas cette analyse.

 

De nombreux fabricants et concepteurs soulignent qu’avec des installations auto-vidangeables, il est judicieux de viser plus haut et de couvrir 80% des besoins annuels. L’auto-vidangeable, comme son nom l’indique, se met en sécurité en vidant automatiquement le circuit primaire solaire lorsque le fluide primaire atteint une température de consigne. Ce qui évite ébullition, vaporisation et dégradation du fluide, donc de la performance de l’installation.

 

L’onglet Technologies brosse les technologies disponibles pour produire de la chaleur solaire : les types de capteurs, leurs utilisations, les différents schémas hydrauliques pour le chauffage et la production d’ECS. Il traite aussi du froid solaire et de l’énergie solaire thermique en réseaux de chaleur.

 

 

Le Drainback est parfaitement réalisable en collectif ou en hôtellerie, comme en témoigne cette installation Daikin-Rotex dans un hôtel à Avène. Il faut naturellement des réservoirs mis à l’air pour recueillir le primaire solaire lorsque la circulation est arrêtée. ©PP

 

 

 

Les 6 Schémas de l’Ademe

 

 

L’onglet Technologies met aussi en avant les 6 schémas  acceptés par l’Ademe pour des installations sollicitant un financement dans le cadre du Fonds Chaleur. En effet, selon les applications, certains schémas hydrauliques optimisent le rendement de la chaleur solaire, tandis que d’autres soit requièrent une surveillance trop soutenue, soit conduisent avec quasi-certitude à des contre-références ou encore s’avère trop complexes et donc inutilement coûteux en installation.

 

L’Ademe et la profession se sont donc mis d’accord sur 6 schémas hydrauliques qui fonctionnent bien et ils sont présentés en détail dans la section Technologies. L’incitation d’y recourir est forte : si une installation ne suit pas l’un de ces 6 schémas hydrauliques, elle ne peut obtenir de soutien financier public.

 

Le document  commence par plusieurs pages de comparaisons entre les installations sous pression et les installations auto-vidangeables, dite aussi gravitaires ou Drainback. Ensuite, parmi les 6 schémas compatibles Fonds Chaleur, les 4 premiers (CESC1, CESC2, CESC3 et CESC4) font appel à un stockage d’eau sanitaire.

 

La température dans ce stockage peut descendre en dessous de 50°C et il est donc soumis à la réglementation anti-légionelle, notamment à l’Arrêté du 30 Novembre 2005. Les deux autres schémas (ET1 et ET2) montrent des solutions en eau technique, dite aussi eau morte, qui évite tout stockage d’eau sanitaire, au profit d’un échange de chaleur instantané ou semi-instantané.  

 

 

 

Voici deux des 6 schémas de principe approuvés par l’Ademe et qui peuvent donner lieu à un soutien financier par le Fonds Chaleur. ©Socol

 

 

 

Plus de 60 références

 

L’onglet référence met en scène plus d’une soixantaine de références en ECS collective et en chauffage dans divers types de bâtiments, dont des piscines, des stations de lavage de voitures et même de l’industrie. L’onglet médiathèque présente une partie des documents techniques et économiques disponibles à propos du solaire thermique en collectif.

 

Le reste se trouve dans l’onglet Outils, qui à chaque moment d’un projet, depuis la préconception jusqu’à la maintenance et à l’exploitation, liste les logiciels et les guides techniques disponibles. L’onglet Outils traite aussi d’insertion architecturale des capteurs, d’évaluation économique de l’intérêt du solaire thermique pour un projet précis avec OUTISOL de Tecsol, gratuitement utilisable en ligne. Cet onglet aborde le financement des projets, leur dimensionnement à l’aide l’outil SCHEFF.

 

Audelà des 6 schémas évoqués plus haut, l’onglet Outil présente aussi des schémas hydrauliques pour l’association solaire thermique / pompe à chaleur en collectif, ainsi que pour de nouvelles technologies encore peu courantes, comme par exemple le Chauffe-Eau Solaire Collectif Individualisé – poétiquement baptisé CESCI – qui consiste en une boucle solaire primaire alimentant un ballon dans chaque logement.

 

De nombreux textes et outils logiciels ou portent également sur le suivi des installations solaire thermiques pour vérifier leur bon fonctionnement et leur performance en temps réel. Seul le dernier onglet « Vidéos » est un peu pauvre, avec seulement 6 vidéos présentées.

 

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

2 Commentaires


- -
  • par neobirot
  • 0
  • 0

Le Chauffe-Eau Solaire Collectif Individualisé – poétiquement baptisé CESCI – qui consiste en une boucle solaire primaire alimentant un ballon dans chaque logement est couramment utilisé en Nouvelle Calédonie depuis plusieurs années.


- -
  • par Romain
  • 0
  • 0

Bonjour, Le réseau de chaleur de Chateaubriant était déjà largement au delà de 50% d'EnR&R avant la mise en service du solaire thermique, grâce à la biomasse. Les clients bénéficiaient déjà de la TVA à 5,5% sur l'ensemble de leur facture. Bien cordialement

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (365 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans