Quand la réunion de chantier devient immersive et source de rentabilité

Quand la réunion de chantier devient immersive et source de rentabilité

Commercialisée depuis un mois, la solution mobile de revue de projet Bimscreen permet de s’immerger dans un projet de construction BIM et d’optimiser certains choix avant sa construction.






Mobile, simple d’utilisation et destinée au plus grand nombre : telles sont les caractéristiques de cette nouvelle solution immersive qui permet de visualiser en 3D un projet BIM et d’en faire « le tour complet du propriétaire ». Une promenade et une navigation rendue possible parce que cette maquette initiale est numérique.

 

Le « produit » prend la forme d’une valise de 10 kg contenant un projecteur 3D, une tablette numérique et 8 paires de lunettes 3D dont les acteurs et gestionnaires d’un projet peuvent s’équiper pour visualiser un chantier neuf ou une rénovation. L’image numérique est projetée à l’échelle 1, en mode réaliste, permettant à chacun d’interagir sur ce même visuel.

 

Une simple prise de courant (pas de connexion wifi requise) et un mur blanc faisant office d’écran suffisent pour faire fonctionner le matériel. « L’idée était que cette valise puisse circuler facilement et être utilisée en conditions réelles de chantier, dans un bungalow si besoin, indique Rachid Laraki, chargé de projet BIM chez BTP Consultants

 

 

Objectif de Bimscreen : moderniser la revue de projet par la réalité virtuelle en favorisant la collaboration et la mise d’une ingénierie concourante. Une mallette contient tous les outils permettant cette collaboration

 

Une plateforme web spécifique pour le projet

 

Une fois la visite virtuelle effectuée, les intervenants ont la possibilité d’intégrer des remarques ou commentaires dans la maquette numérique. Ces commentaires pourront ensuite être exportés et partagés entre les acteurs du projet en format standard « bcf » (building collaboration format).

 

Cette solution de technologie immersive fonctionne avec une plateforme web spécifiquement développée. Elle permet en effet de conserver l’historique de la revue de projet et de transférer les maquettes numériques à l’application mobile (à partir des comptes personnels des intervenants).

 

« Le système est facile à prendre en main et ne nécessite pas de formation spécifique. Il suffit de 5 minutes pour se l’approprier » explique Rachid Laraki. Et les utilisateurs potentiels de la solution pourraient être fort nombreux, selon le responsable du projet.

 

 

Deux projets pilotes ont pu bénéficier de cette technologie, dont un projet de construction de logements sociaux géré par le bailleur social France Habitat à Sceaux, et un second chantier pilote de 109 logements à Bussy Saint Georges (Emmaüs Habitat avec Architecture Pelegrin)

 

5 usages principaux pour tous les projets BIM

 

Maîtrise d’ouvrage et d’oeuvre, bureaux d’étude, entreprises, services de maintenance mais aussi usagers peuvent, en effet, avoir intérêt à s’immerger dans un tel projet. Les promoteurs de la solution ont d’ailleurs relevé cinq usages principaux dont le premier concerne le choix de conception et de validation des échantillons. La technologie permet par exemple de visualiser la forme et la couleur des menuiseries, bardages, étanchéités ou serrureries dans le projet.

 

Le second usage vise les aménageurs d’espaces verts et de VRD et le 3e usage, concerne la revue de projet en phase d’exécution, ce qui intéressera donc les entreprises de travaux. « Cet outil permet de planifier le chantier, de délimiter les zones de stockage et de livraison, d’emplacement du matériel ou de la grue par exemple » précise Rachid Laraki. Il permettra aussi d’établir facilement un comparatif entre la maquette Bim et l’ouvrage réalisé.

 

Le 4e usage s’intéresse à la communication sur les choix retenus. « Cette technologie peut permettre de convaincre et de rassurer les élus, les futurs usagers du Bâtiment, les riverains et l’ensemble des parties prenantes du projet » ajoute R. Laraki.

 

Enfin, le 5e et dernier usage, cible la gestion du bâtiment afin de faciliter les missions des acteurs de la maintenance. « Il s’agit d’identifier les équipements soumis à des contraintes de maintenance et de déterminer les contrats à mettre en place, voire de les négocier avant » indique le responsable de projet.

 

 

Le pari de Bimscreen ? Améliorer la productivité du Bâtiment, qui demeure à un faible niveau comparé au secteur classique de l’industrie. La réglementation, les contraintes et la complexité des projets pénalisent en effet la production horaire. « Les deux solutions principales recensées sont l’utilisation de la maquette numérique et la mise en place d’une ingénierie concourante collaborative, telle que Bimscreen, permettant de maîtriser les processus, réduire les coûts et gagner en qualité. » affirme Rachid Laraki.

 

Deux types d’offres commerciales

 

Les promoteurs du projet proposent deux types d’offres :

 

La première offre est de type location longue durée, sur la base d ‘un abonnement mensuel avec fourniture du matériel et utilisation autonome de la technologie : entre 1700 et 2000 euros par mois. Une offre susceptible d’intéresser les groupes immobiliers, bailleurs sociaux, entreprises générales du BTP…

 

La seconde offre s’apparente à une location ponctuelle afin de répondre à la demande de la technologie immersive pour certains projets spécifiques. Exemple : un cabinet d’architectes en phase de concours peut souhaiter visionner et/ou montrer ses projets. Un animateur de Bimscreen se déplacera sur la journée et la prestation sera facturée de l’ordre de 2000 euros/ jour environ.

 

*BTP Consultants est un groupe de 450 personnes qui réalise près de 80 % de son chiffre d’affaires en Ile de France. Il gère trois entreprises : BTP Consultant, spécialisé dans le contrôle technique et la coordination SPS ;  Citae, dédié à l’assistance à la maîtrise d’ouvrage et la gestion de patrimoine ; et enfin, MBAcity, spécialisé dans la synthèse et le Bim management (intégré depuis un an dans le groupe)

 

A propos de Bimscreen

 

Soutenu par le plan de transition numérique dans le Bâtiment et le ministère de la cohésion des territoires, suite à un appel à projet de l’Etat, Bimscreen est le fruit d’un partenariat entre BTP Consultants, Scale -1 Portal et le cabinet Architecture Pelegrin. Scale 1 Portal est une start-up spécialisée dans les techniques immersives dédiées à l’Industrie.

 


Source : batirama.com / Fabienne Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (348 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans