Maisons France Confort confiant pour 2018 après un bon début d'année

Maisons France Confort confiant pour 2018 après un bon début d'année

Le constructeur français de maisons individuelles Maisons France Confort (MFC) s'est dit confiant pour 2018 en publiant un chiffre d'affaires en hausse au premier trimestre.





De janvier à mars, le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 10,6% comparé à la même période de l'an dernier, à 190,1 millions d'euros. "Ce bon niveau de production reflète les performances commerciales record enregistrées au cours de l'année 2017", commente le groupe."

 

Après un exercice 2017 record en matière de prises de commandes et un début d'année 2018 fortement pénalisé" par plusieurs facteurs, l'activité commerciale est restée "solide" sur les quatre premiers mois de l'année, dans la construction de maisons, avec un "rebond marqué" en avril, indique-t-il.

 

Ces facteurs négatifs sont des conditions climatiques "très défavorables", les "incertitudes liées à la réduction" d'une aide publique, le Prêt à taux zéro (PTZ) dans l'immobilier neuf, au sein des zones rurales et péri-urbaines, et une base de comparaison défavorable, le premier trimestre 2017 ayant été très dynamique, détaille le groupe.

 

Recul des prises de commandes brutes dans le neuf

 

A fin avril, les prises de commandes brutes dans l'activité construction de maisons affichent ainsi un recul de 9,8% sur un an, avec un chiffre d'affaires de 269 millions d'euros. L'activité commerciale de janvier à avril "reste nettement supérieure (+8,1%) à celle de 2016, qui a constitué l'excellente production 2017 du groupe", précise toutefois Maisons France Confort.

 

Quant à l'activité rénovation (qui regroupe les marques Rénovert, Camif Habitat et Illico Travaux), elle a représenté 20,2 millions d'euros et des prises de commandes en hausse de 31% à 21,2 millions d'euros. Ce pôle "confirme ainsi pleinement son rôle de relais de croissance" de l'activité construction neuve, commente MFC.

 

Pour 2018, "fort de la visibilité que lui confère son carnet de commandes et compte tenu du niveau de chantiers en cours", le groupe table sur "une nouvelle croissance organique de son chiffre d'affaires" et une "rentabilité opérationnelle de bon niveau". Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre sera publié le 6 août après la clôture de la Bourse.

 

Photo ©F. Leroy



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 499 - Octobre / Novembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (944 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



La ferronerie d'art