L'artisanat du bâtiment affiche son optimisme pour 2018

L'artisanat du bâtiment affiche son optimisme pour 2018

L'activité de l'artisanat du bâtiment s'est améliorée en 2017, pour afficher au final une croissance annuelle de 2,5%, annonce la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb).



La progression de l'activité des entreprises artisanales du bâtiment a ainsi été de 2,5% en volume l'an dernier, après +1,5% en 2016. Avec une croissance de 3,5% sur le quatrième trimestre, le secteur a même connu une embellie inégalée depuis 2011. Ainsi, après "huit trimestres de hausse d'activité", la confédération table sur une année 2018 "bien orientée".

 

"Le contexte économique est globalement favorable à notre activité" se réjouit Patrick Liébus, président de la Capeb, avec des taux d'intérêt qui "restent attractifs", un "nombre de transactions historiquement importants" sur le marché immobilier ancien et des mises en chantiers et des autorisations "encore élevées" dans la construction neuve.

 

Mais "le marché ne manquera pas de subir le contrecoup de la modification" du crédit d'impôt transition énergétique (CITE) et du "recentrage" de deux dispositifs publics, le Prêt à taux zéro (PTZ) et la défiscalisation de l'investissement locatif "Pinel", dit le président qui met en garde le gouvernement contre de nouveau coups de rabots.

 

Un très bon 4e trimestre 2017

 

Par secteur, le niveau d'activité de la construction neuve a atteint "des sommets" au 4e trimestre 2017, avec une progression de +7,5%, "dopant l'activité dans le secteur au global", constate la Capeb. "Il s'agit du meilleur taux en cinq ans", se félicite-t-elle, y voyant "un vecteur de croissance prometteur pour 2018".

 

Quant à l'activité en entretien-amélioration, elle conserve "un rythme de progression identique", de 1%, sur les six derniers trimestres. De leur côté, les travaux d'amélioration de performance énergétique du logement restent "très dynamiques", avec une croissance de +2,5% sur an, comme au trimestre précédent.

 

L'emploi des salariés du BTP progresse

 

Conséquence de cette embellie, l'emploi salarié dans les entreprises du BTP de moins de 20 salariés a progressé légèrement, de +0,6% au 3e trimestre, sur un an, enchaînant un quatrième trimestre de hausse consécutif.

 

Au plan géographique, sur les trois derniers mois de 2017, "la totalité des régions enregistrent une hausse de leur activité, comprise entre +3% et +4,5%". Les carnets de commande représentent 87 jours de travail début janvier 2018, soit cinq jours de plus qu'un an auparavant.

 

photo©F. Leroy



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

2 Commentaires


- -
  • par francoisbergerac
  • 1
  • 0

J'ai fait une année 2017 bien meilleure que les cinq dernières années et j'ai un an de chantier signé d'avance, donc pour moi oui ça va mieux, pourvu que ça dure !!!


- -
  • par fortissimo
  • 0
  • 0

Je pense que vous ëtes une bande de menteur à la solde du pseudo gouverment macro, car il n'y a pas de travail dans l'artisanat actuellement. Une reprise quelle reprise des boites comme Eiffage prennent le travail des artisans, c'est une honte de dire que tout va bien. Les bisounours c'est fini les français n'ont pas d'argent alors arrêté votre propagande.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2034 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation