Colas teste la route intelligente Flowell

Colas teste la route intelligente Flowell

L'entreprise Colas, filiale de Bouygues expérimente une route intelligente baptisée Flowell, basée sur un système de marquage au sol lumineux et dynamique pouvant être piloté à distance.



Passages piétons qui s'éclairent lors de la traversée d'enfants, ouverture ou fermeture d'une voie de circulation en fonction du trafic, place de livraison se transformant en place de parking la nuit ou encore création de dépose-minute éphémère près d'un école...

 

Cette route, composée de dalles posées directement sur la chaussée et comprenant un système d'éclairage à la lampes à diode électroluminescentes (LED), a pour objectif de remplacer le traditionnel marquage au sol pour le rendre plus adapté aux besoins.

 

En phase de test depuis plusieurs semaines sur le campus du groupe dans les Yvelines, une portion de cette route vient d'être installée dans la commune de Montréverd (Vendée). Un arrêt de bus scolaire utilisant cette technologie a été mis en place afin de sécuriser l'attente et la montée des élèves.

 

Alimentation du système par des portions de routes photovoltaïques

 

"C'est un système qui va s'allumer aux horaires de passages du bus pour mettre en évidence le zébra et signaler aux automobilistes qu'il s'agit d'une zone de danger potentiel", explique Philippe Raffin, directeur Technique, Recherche et Développement chez Colas.  Le tout est alimenté par des portions de routes photovoltaïques installées à proximité.

 

"Le site est géré par un horodateur", poursuit Philippe Raffin, "mais nous avons aussi des systèmes de pilotage à distance". Selon Colas, la signalisation dynamique de la route peut également être activée à l'aide de capteurs pedotactiles, d'une détection par caméra thermique ou encore d'un émetteur infrarouge.

 

Présenté lors du dernier salon des maires de France, à Paris fin novembre, Flowell, co-inventé par Colas et CEA Tech, va être testé pendant au moins un an en Vendée. Le système devrait aussi être déployé dans d'autres sites pilotes en France pour d'autres applications.

 

Une commercialisation de Flowell d'ici à 2 ans

 

Une potentielle commercialisation n'interviendra pas avant "18 à 24 mois", selon Bernard Sala, le directeur adjoint de Colas pour qui l'un des principaux atouts de Flowell est "d'adapter le marquage à l'usage et de ne pas demander de destruction des infrastructures existantes".

 

Il y a un an, la filiale du géant du BTP avait inauguré la première route solaire, Wattway, à Tourouvre (Orne) avant des expérimentations dans une douzaine de sites en France, mais aussi en Amérique du Nord. Une portion vient également d'être inaugurée au pied d'un immeuble du centre-ville de Tokyo.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits





Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2191 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique



Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation