Des solutions « préfa » économiques pour les maisons groupées

Des solutions « préfa » économiques pour les maisons groupées

Le marché de la maison individuelle groupée bénéficie des innovations de l’industrie de la construction ; c’est le cas notamment de Rector et de son prémur mitoyen.






La maison individuelle groupée est soumise à une réglementation acoustique spécifique visant à garantir le confort phonique des occupants. Or, il semble dans ce cas difficile d’améliorer la maîtrise des coûts et des délais de construction sans transiger sur la conformité.

 

C’est sur cette gageure qu’a planché Rector, spécialiste des systèmes préfabriqués en béton, en sortant le prémur mitoyen, qui permet de résoudre à la fois la problématique acoustique, thermique et économique, tout en gagnant sur les délais, les coûts et la surface commercialisable.

 

Conformité thermique et acoustique clé en main

 

Grâce à l’intégration ingénieuse de pains isolants, ce système préfabriqué, primé aux chantiers de l’innovation LCA-FFB l’an dernier, garantit la conformité aux normes thermo-acoustiques en vigueur.

 

Etanche au bruit, il affiche des performances sonores supérieures à celles des murs traditionnels, sans pour autant augmenter l’emprise au sol. D’une épaisseur réduite de 20 cm, le prémur permet en effet de gagner jusqu’à 6 m2 sur la surface commercialisable d’une seule maison. Un gain auquel s’ajoute l’allègement des délais de mise en oeuvre et des coûts de main-d’œuvre afférents.

 

Coulé en une seule passe, en même temps que le plancher, il est posé par trois hommes en quatre heures seulement, là où un système traditionnel nécessiterait deux jours complets de mise en œuvre. Il est livré prêt-à-peindre (correcteurs thermiques intégrés) et permet de faciliter les finitions, d’éviter les risques d’erreur de pose et d’oublier les déchets résiduels sur chantier.

 

Un nouvel outil digital

 

Par ailleurs, afin de mieux accompagner ses clients, Rector met à la disposition de ses équipes de prescription un nouvel outil digital, le « Configurateur Mieux Construire – Logement ».

 

Dédié aux projets de maisons individuelles groupées et aux petits collectifs, il fournit en quelques clics l’ensemble des données acoustiques, thermiques et de sécurité incendie de la solution plancher recommandée par le fabricant, en fonction des différents paramètres propres au projet : type de logement, niveau de performance acoustique souhaité, configuration du plancher, etc… (800 configurations au total). Cet outil permet d’atteindre l’équilibre réglementaire visé, sans surperformance coûteuse.

 

Une solution d’isolation phonique en planchers

 

Notons une autre solution pour les maisons individuelles groupées et petits collectifs : le plancher Equatio DB. Il a été conçu pour répondre aux exigences réglementaires en termes d'isolation thermique et acoustique et pour garantir une résistance au feu réglementaire,

 

Constitué de poutrelles en béton précontraint, d'un entrevous polystyrène ou bois et de rupteurs thermiques spécifiques, il présente différentes configurations de plancher, adaptées aux contraintes pour atteindre le meilleur ratio coût/performance.

 

Pour profiter de tous les avantages de la préfabrication en termes de gain de temps de mise en œuvre, Equatio dB s’associe eu SIP, Système d'Infrastructures Préfabriquées permettant d'assembler très rapidement, en une seule opération, les fondations, le soubassement et le plancher sur tout type de terrain.

 



Source : batirama.com / Michèle Fourret

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (192 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Maisons et bâtiments à ossature bois