Un projet "circulaire" pour le musée de la Bourse de Commerce

Un projet

Un cylindre de béton inséré dans une rotonde à arcades : l'architecte japonais Tadao Ando a présenté son projet pour transformer en musée la Bourse de commerce, aux Halles à Paris.



"Ce cylindre marque l'épicentre du bâtiment, qui est l'épicentre du centre culturel de Paris qui est lui-même l'épicentre de la culture dans le monde", a expliqué Tadao Ando dans la Bourse de commerce, en présence de l'homme d'affaire François Pinault et de la maire de Paris, Anne Hidalgo.

 

Propriété de la Ville de Paris, la Bourse de Commerce a été concédée pour 50 ans à la Fondation de François Pinault, 79 ans, considéré comme l'un des plus grands collectionneurs d'art moderne et contemporain (3.500 oeuvres) qui veut y créer un nouveau musée pour le début 2019.

 

Selon le projet présenté par Tadao Ando, Prix Pritzker 1995 (considéré comme le Nobel de l'architecture), ce cylindre de neuf mètres de haut et trente mètres de diamètre génèrera d'un côté un espace d'exposition central et de l'autre une coursive permettant la circulation des visiteurs et leur accès aux trois niveaux d'anneaux en périphérie.

 

7 700 m2 d'espaces accessibles au public

 

Au total, la Bourse de Commerce disposera de 7.700 m2 d'espaces accessibles au public, dont de 3.000 m2 de surfaces d'exposition (en modules de 100 à 600 m2). Elle pourra accueillir simultanément un maximum de 1.500 à 2.000 personnes. La fin officielle des travaux est prévue le 17 décembre 2018 et l'ouverture au public "début 2019", a précisé François Pinault.

 

La Bourse de Commerce, dont la coupole métallique "unique au monde" et classée au titre des Monuments historiques, fera également l'objet d'un important chantier de restauration concernant notamment les façades, les grandes peintures murales sur l'histoire du commerce, ainsi que le rétablissement du cadran solaire et de la fontaine de la Colonne extérieure édifiée par Catherine de Médicis.

 

La Fondation Pinault, qui dispose déjà de trois lieux culturels à Venise - Palazzo Grassi, Punta della Dogana, Teatrino -, tous transformés par Ando, "présentera à Paris des accrochages thématiques de la collection, ainsi que des monographies ou des cartes blanches d'artistes", a précisé Martin Berthenod, directeur général délégué de Collection Pinault - Paris.



Source : batirama.com / AFP

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2241 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique