ISH 2017 (05) : Pompes à chaleur et connectivité

ISH 2017 (05) : Pompes à chaleur et connectivité

L’offre de pompes à chaleur s’élargit. La connectivité est partout.


Le Hall 8 à ISH abrite les plus grandes marques mondiales de solution de chauffage et de production d’eau chaude. Dans le hall 8, on trouve Viessmann, le groupe Bosch avec plusieurs marques, le groupe BDR Thermea avec plusieurs marques également. Mais aussi Stiebel Eltron, Nibe, Vaillant et bon nombre de marques italiennes, de moins en moins présentes sur le marché français : SIME, Cordivari, Cosmogas, ...

 

Tous avec des chaudières de toutes sortes et de toutes puissances, force pompes à chaleur et ballons thermodynamiques. Mais, pour la majorité des exposants du hall 8, les pompes à chaleur et la connectivité sont les thèmes principaux cette année.

 

 

 

Stiebel Eltron a organisé ses solutions en trois groupes : Premium, Plus et Trend. @PP

 

L’eau chaude en musique

 

Sur le marché allemand, Stiebel Eletron est l’un des principaux fabricants de chauffe-eau et chauffe-bains électriques instantanés ou à stockage très réduit, avec Clage, AEG Siemens et Junkers. Cette année, il montre à ISH ses dernières solutions. Les modèles DHE Connect 18 à DHE Connect 37 offrent un encombrement réduit de 428/225/105 mm, des débits d’eau de 6,2 à 13,8 l/min, au prix d’une puissance électrique relativement importante de 29 à 40 A. Mais, ils sont connectés en Bluetooth et en WiFI.

 

Associée à une Application, cette connectivité autorise toutes sortes de choses. Chaque utilisateur peut, avec son smartphone, programmer la température qu’il préfère, voire la séquence de températures qu’il préfère. L’entreprise se connecte à l’appareil avec une application permettant un diagnostic complet.

 

Et surtout, la connexion en Bluetooth autorise le streaming de musique, radio, etc. depuis n’importe quel autre appareil possédant une connexion Bluetooth. Imaginez les possibilités : l’utilisateur peut programmer une séquence de températures pour une douche, accompagnée de la musique de son choix. Pour supporter ce que Clage appelle une douche revigorante, soir l'alternance en courtes séquences d'eau chaude et d'eau froide, il faut au moins du Hardrock.

 

 

 

L’Allemagne ne connaît pas la tarification électrique à la puissance. La plupart des logements peuvent être raccordés au réseau avec des puissances importantes de plus de 15kVA, sans que l’abonnement annuel ne soit ruineux. C’est ce qui explique la popularité de ces chauffe-eau électriques instantanés ou semi-instantanés. En France, ils sont plutôt cantonnés à la production d’ECS dans les blocs sanitaires des immeubles de bureaux. @PP

 

Des pompes à chaleur fabriquées en Allemagne

 

Si la France reste le premier marché de la pompe à chaleur en Europe, avec 90 000 pièces en 2016, l’Allemagne est le second. Virtuellement tous les fabricants de chaudières se sont mis aux pompes à chaleur, d’abord en les achetant à des spécialistes et, désormais, en les fabricant eux-mêmes.

 

Viessmann a ainsi dévoilé à ISH la nouvelle pac split domestiques air/eau Vitocal. Elle est fabriquée en Allemagne, embarque un pilotage par inverter et, surtout, elle s'avère extrêmement discrète : seulement 35 dB(A) à 3 m en mode réduit de nuit. Tout en affichant des COP jusqu’à 5,1 à A7/W35 (température d’air/ extérieurtempérature de départ d’eau).

 

 

 

Chez Viessmann, les nouvelles pac air/eau split Vitocal sont disponibles en deux puissances : 4 à 7 kW, 9,4 à 12 kW. Elles sont conformes à la réglementation allemande TA-Lärm qui leur impose des émissions sonores ≤ 35 dB(A) à 3 m dans les zones urbaines denses. @PP

 

De nouveaux fluides dans les pompes à chaleur

 

L’influence du Règlement Européen F-Gaz commence à se faire sentir dans la conception des nouvelles pompes à chaleur. Chez Viessmann, par exemple, la pac eau/eau Vitocal 350-HT Pro à haute température, destinée à la valorisation de la chaleur fatale - le retour d’un réseau de chauffage urbain, notamment – fait appel au HFO R1234ze, dont le GWP (Global Warming Power, PRG en français pour Potentiel de Réchauffement Global), c’est-à-dire la contribution à l’effet de serre, est de 7 seulement.

 

En climatisation et dans les pompes à chaleur, ce fluide est conçu comme le remplacement du R134a. L’un de ses principaux concurrents est le R290, le propane. Le R290 est le choix de Alpha Innotec, qui appartient à Nibe depuis 2014, mais aussi celui de Dimplex. Alpha Innotec présente une nouvelle pac air/eau au R290, capable de fonctionner jusqu’à une température extérieure de -20°C.

 

 

 

La Pac eau/eau Vitocal 350-HT Pro de Viessmann est destinée à la valorisation de la chaleur fatale. Cette idée, la valorisation de la chaleur fatale, est largement présente dans la Loi sur la Transition Energétique et la Croissance Verte. La gamme offre des puissances de 56,6 à 144,9 kW et peut atteindre une température de départ d’eau de 90°C. @ PP

 

Pompes à chaleur : la gamme des puissances s’étend

 

Un point est très clair à ISH 2018, l’offre de pompes à chaleur est de plus en plus importante. Outre les marques connues, comme Dimplex, Alpha Innotec, Stiebel Eltron ou Nibe, de nouvelles font leur apparition. D’autres encore sont déterminées à prendre une part de marché plus importante.

 

Vaillant, par exemple, veut devenir un acteur singificatif du marché français de la pompe à chaleur, avec ses deux marques Saunier Duval et Vaillant. Ce qui n’est pas le cas pour l’instant. Côté puissances, on rencontre à ISH à la fois des pac de faible puissance et des machines dépassant 1 MW. Nibe, pour sa part, présente une nouvelle gamme air/eau - NIBE F2040-Monoblock et NIBE SPLIT-AMS10-6 – monobloc ou split, commençant à 6 kW et offrant en plus des puissances de 8, 12 et 16 kW. Sa gamme eau/eau F1355-28 offre une puissance de chauffage de 4 à 28 kW. Les pac NIBE air/eau et eau/eau sont pilotées par inverter. Nibe est un groupe en plein développement. Il a acheté Alpha Innotec, Technibel, ...

 

 

 

Nibe dévoile cette année de nouvelles gammes de pac air/eau pilotées par inverter, en version split ou monobloc. La gamme monobloc 2120 atteint un SCOP – une performance saisonnière en chauffage – supérieure à 5. Elle offre des puissances nominales de 8, 12, 16 et 20 kW, avec une modulation de 1 à 10 : 800 W à 8 kW, par exemple. Par une température extérieure de -25°C, elle produit une température de départ d’eau de 63°C (65°C par -10°C). @PP

 

Une nouveauté radicale : la Pac géothermique murale

 

Seul Vaillant propose une nouveauté radicale en termes de pompes à chaleur au salon ISH : la pac géothermique murale geoTherm. C’est un tout nouveau concept : une pac géothermique de 3 kW, murale, de dimensions semblables à celle d’un chaudière gaz murale. Initialement, Vaillant destinait cet appareil à la maison individuelle.

 

A leur grande surprise, qu’ils dissimulent soigneusement d'ailleurs, Maîtres d’Ouvrage, Bureaux d’Etudes et installateurs, se sont emparés de cette solution pour remplacer de vieilles murales gaz en immeubles collectifs : plus d’évacuation des produits de combustion, donc suppression des difficultés liées à la Directive ErP qui pousse à remplacer des chaudières classiques par des machines à condensation, un raccordement des pac à une boucle branchée à un forage géothermique collectif. Dans cette circule soit de l'eau, soit de l'eau glycolée.

 

Cette Pac peut être associée aux divers répartiteurs hydrauliques (1 ou plusieurs départ, régulés ou non), aux préparateurs d’ECS Vaillant, dont la station hydraulique uniTower qui contient un ballon de 190 l et toute la régulation du chauffage, de la production d’ECS et, bien sûr, une solution de connectivité. La pac geoTHERM murale assure chauffage, production d'ECS et rafraîchissement passif. Pour le rafraîchissement, le compresseur est stoppé et l'échange s'effectue à travers un échangeur à plaques, directement entre la boucle collective et l'installation intérieure, à l'aide du circulateur de la pac. Pour tirer parti de cette possibilité, il faut que le logement soit équipé de ventilo-convecteurs ou de surfaces radiantes plancher, murs ou plafonds. Après les pompes à chaleur, notre prochain article portera sur les chaudières, notamment sur l’architecture en cascade.

 

 

 

Voici une pac géothermique murale Vaillant. Elle produit chauffage et ECS avec une puissance nominale de 3 kW. En chauffage, sa puissance est variable de 0,6 à 3 kW. @Vaillant

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits





Articles

Votre avis compte

Le projet du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, vous êtes plutôt... (1388 votants)
pour
contre
indifférent
 

Boutique