Eiffage maintient ses perspectives de 2016

Eiffage maintient ses perspectives de 2016

Le groupe français de BTP et de concessions Eiffage a publié un bénéfice, en hausse de 68% au 1er semestre, et réaffirmé tabler sur une "légère baisse d'activité" sur l'année.





De son côté le chiffre d'affaires s'est érodé de 1,6% à 6,5 milliards d'euros de janvier à juin. "Fort de la bonne dynamique opérationnelle des concessions, des efforts de rationalisation des structures en travaux et de la baisse des frais financiers", le groupe confirme espérer une "progression" non chiffrée de ses résultats sur l'ensemble de l'année.

 

L'activité du principal pôle, les travaux - qui réunissent la construction, les infrastructures et l'énergie - a reculé de 3,1% à 5,28 milliards d'euros, la "bonne dynamique à l'international" (+4,6%) ne permettant de compenser que partiellement la baisse du chiffre d'affaires en France (-5,2%), précise Eiffage.

 

Dans les infrastructures, le chiffre d'affaires a baissé également de 3,8% à 1,9 milliard d'euros. Là aussi, la progression à l'international (+7,6%) a en partie atténué la dégradation de l'activité en France (-7,8%).

 

Dégradation de l'activité en France

 

Celle-ci est liée à une "moindre activité, prévue", dans la construction de la LGV Bretagne-Pays de la Loire mais aussi "plus légèrement, dans la route", qui est toutefois "en voie de stabilisation".

 

Au sein de l'énergie, l'activité s'est fortement contractée (-9,5%) à 1,62 milliard d'euros, là encore "essentiellement en France" (-10,7%), en raison d'une base de comparaison défavorable - le "chantier exceptionnel" de la centrale solaire de Cestas ayant dopé l'activité en 2015. Retraité de celui-ci, le chiffre d'affaires ressort en hausse de 1,1% en France.

 

Le deuxième pôle d'Eiffage, les concessions, affiche à l'inverse une "croissance soutenue" de 5,3% de son chiffre d'affaires à 1,2 milliard d'euros, grâce notamment à la progression du trafic autoroutier chez APRR (+4,1%), sur l'autoroute A65 (+6,3%) et sur l'autoroute de l'Avenir au Sénégal (+26,3%).

 

De grands projets récents à succès

 

Quant au résultat opérationnel courant, il a progressé de 13,6% à 677 millions d'euros. La marge opérationnelle s'établit à 50,5% dans les concessions, contre 3,7% dans la construction, précise Eiffage.

 

Le carnet de commandes du groupe représente 12,8 mois d'activité et s'élève à 12,1 milliards d'euros au 1er juillet 2016, en hausse de 1,6% sur un an.

 

"Les succès récents sur des grands projets (...) tels que l'immeuble Window à La Défense, la base de lancement Ariane 6 à Kourou et le lot tunnel d'Eole Grand Paris (en photo) mais encore hors carnet de commandes viennent conforter cette tendance", dit le groupe.



Source : batirama.com / AFP

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (643 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Maisons et bâtiments à ossature bois


Isolation en sous face des planchers bas - NF DTU 27.1